Primes

Enquête : beaucoup renoncent à économiser sur l'assurance de base

ACTUALITÉ
|
Savez-vous combien vous pouvez économiser en changeant d'assurance de base ? Photo : iStock / alexsl

Une enquête auprès d'utilisateurs Comparis le montre bien : près de la moitié pense pouvoir économiser jusqu'à 50 francs par mois sur l'assurance de base. Pourtant, un tiers des personnes paiera des primes entre 6 et 15 % plus chères l'an prochain – et renonce manifestement à faire des économies de manière délibérée.

Près de la moitié des personnes interrogées estime certes son potentiel d'économies jusqu’à 50 francs en changeant d'assurance de base – mais rares sont ceux à effectivement faire des économies sur les primes maladie 2019.

De plus, près de 80 % paient leur facture mensuellement, manquant ainsi un escompte pouvant aller jusqu'à 2 %. Les Romands et les Tessinois se montrent particulièrement insensibles à la charge des primes et ne connaissent pas le montant de leurs propres primes maladie pour 2019.

Potentiel d'économies sous-estimé : l'escompte

À l'instar des administrations fiscales, beaucoup d'assureurs maladie concèdent une remise en cas de paiement anticipé des factures – l'escompte. Comparis a analysé les escomptes que proposent les 20 principales caisses maladie de Suisse : les assurés peuvent économiser jusqu'à 2 % en payant leurs primes par avance. Un potentiel d'économies cependant sous-estimé : la moitié des personnes pense que régler leurs primes semestriellement ou annuellement ne présente aucune économie. En conséquence, une grande partie paie ses primes maladie mensuellement. 

Pour savoir combien vous pouvez obtenir d'escompte auprès de votre caisse maladie, lisez l'article «Payer sa prime en avance : l'occasion de faire des économies».

Pour Felix Schneuwly, expert Assurance maladie chez Comparis, c'est gâcher doublement son potentiel d'économie. Il conseille l'approche suivante : « Le mieux est de verser chaque mois le montant équivalant de sa prime sur un compte épargne, qui est alors mieux rémunéré que sur un compte privé. Il suffit alors de verser deux fois ou une fois par an le montant de la prime à sa caisse maladie, qui sera une nouvelle fois récompensé grâce à la remise ». 

Beaucoup ignorent le montant de leurs primes maladie 2019

Sur le fond, l'analyse de Comparis montre également qu'une grande partie des Suisses se montre visiblement indifférente concernant la charge que représente ses propres primes. Les assureurs maladie devaient tous avoir communiqué leurs nouvelles primes au 31 octobre. Pourtant, au mois de novembre, 13,5 % des 720 participants au sondage ne connaissaient pas le montant de leurs primes maladie 2019. Cela concerne avant tout les Romands et les Tessinois.

Méthode

Enquête menée sur la plate-forme en ligne comparis.ch, du 18 octobre au 15 novembre 2018, auprès de 720 personnes de toutes les régions linguistiques de Suisse.