Vendez votre voiture sur le plus grand marché automobile de Suisse

Publier 1x une annonce – en profiter 2x

  • Votre annonce paraît sur notre site partenaire autoscout24.ch, sans frais supplémentaires

  • Créer une annonce, c'est simple, rapide et efficace

  • Paiement sûr, directement par carte de crédit ou sur facture

main-entry-image



Nos conditions en un coup d'œil

Publiez une annonce pour votre véhicule sur comparis.ch.
Votre annonce paraît aussi sur notre site partenaire autoscout24.ch, sans frais supplémentaires.

autoscout24.ch est responsable du traitement du paiement et de la vérification des annonces. Le paiement s'effectue via carte de crédit ou sur facture (+ frais administratifs 9.– CHF).
Durée Prix
14 jours  64 CHF
30 jours  99 CHF
60 jours  149 CHF
Coordonnées: 031 744 17 37 | helpdesk@autoscout24.ch | Lu-Ve: 07:00 - 20:00 | Sam-Dim: 09:00 - 17:00

 

Vendre sa voiture en 10 étapes

Vendre une voiture n’est pas une mince affaire. Le bon moment, une bonne préparation et des arguments convaincants sont décisifs pour que la vente soit une réussite. Comparis vous guide à travers le processus de vente en dix étapes.

Il faut en moyenne deux mois et demie pour qu’une voiture d’occasion trouve un nouveau propriétaire (source : auto-i-dat). Voire plus, selon la marque et le modèle. Une bonne préparation et une approche ciblée sont alors essentielles pour vendre avec succès. Voici 10 étapes pour augmenter vos chances de vendre :

  • 1. Choisir le bon moment

    Dans un premier temps, réfléchissez au moment auquel la vente doit avoir lieu. Votre véhicule est-il demandé en cette saison ? Si vous souhaitez vous séparer d’une décapotable, il est préférable d’attendre le printemps. Évitez aussi, dans la mesure du possible, les vacances d’été et autres périodes creuses comme le mois de janvier. Car lorsque la demande est plus faible, les prix de vente fluctuent aussi.

  • 2. Préparer la voiture en vue de la vente

    Y a-t-il des réparations à faire ?

    Éliminer des légères bosses, rayures sur la carrosserie ou dégradations des sièges peut s’avérer payant. Une simple mise en état du véhicule (appelée smart ou spot repair) donne un look qui paraît de meilleure qualité. En fonction de votre couverture d’assurance auto, vous aurez aussi la possibilité de faire jouer votre assurance pour les réparations. Pensez toutefois à vous renseigner au préalable sur le coût et le montant d’une éventuelle franchise.

    À quand remonte le dernier contrôle technique du véhicule ?

    Votre véhicule a plus de dix ans et le dernier contrôle technique officiel remonte à plus d’un an ? Dans ce cas, vous devrez présenter votre voiture à un spécialiste avant le changement de propriétaire. Quant aux véhicules plus récents, soumettre la voiture au contrôle sur une base volontaire peut également s’avérer payant. En effet, les voitures portant la mention « sur contrôle technique » sont généralement plus appréciées des acheteurs.

    La voiture est-elle encore sous garantie ?

    La garantie constructeur de votre véhicule est-elle passée depuis peu ? Renseignez-vous sur une extension de garantie. Cela peut booster votre vente – surtout pour les véhicules plus chers. Dans ce cas, il est intéressant de choisir des solutions d’usine, qui comprennent généralement les mêmes prestations que la garantie de départ. Si vous optez pour un autre prestataire, vérifiez la couverture d’assurance et l’existence d’une éventuelle franchise. En revanche, le coût de l’extension de garantie varie d’un prestataire à l’autre et selon le modèle de véhicule. Renseignez-vous auprès du prochain prestataire.

    Notre conseil : avant d’entreprendre des réparations, d’annoncer le véhicule au contrôle technique ou de souscrire une extension de garantie, estimez le rapport coûts/bénéfices : ces dépenses sont-elles judicieuses par rapport à la plus-value qu’elles peuvent apporter ?

  • 3. Fixer le prix de vente

    Afin de fixer le prix de vente, le mieux est de vous référer au permis de circulation. Car l’évaluation d’un véhicule repose sur les informations suivantes :

    - Date de mise en circulation

    - Kilométrage

    - Marque

    - Modèle

    - Réception par type (permis de circulation, chiffre 24 ; si la marque et le modèle ne peuvent être définis de manière précise)

    Évaluer un véhicule

    Comment puis-je déterminer le prix de vente ?

    Vous pouvez également déterminer vous-même le prix de marché de votre voiture. L'avantage : vous connaissez la concurrence. L’inconvénient : cela prend plus de temps.

    Marche à suivre : recherchez différentes offres de véhicules comparables sur un portail automobile en ligne. Concentrez-vous sur les critères suivants :

    - Marque

    - Modèle

    - Date de première mise en circulation (année)

    - Carburant (essence, diesel, bioéthanol, gaz, hybride, électrique, hydrogène)

    - Boîte de vitesses (manuelle ou automatique)

    - Motorisation (quatre roues motrices, propulsion, traction)

    Le kilométrage, aussi, est important, mais il n'est pas conseillé d’appliquer ce critère dès la première recherche. Vous risquerez sinon d’obtenir trop peu de résultats. Les différentes offres vous fourniront une fourchette de prix au sein de laquelle vous pourrez fixer votre prix.

    Bon à savoir : si vous souhaitez vendre la voiture au plus vite, fixez un prix plutôt bas.

  • 4. Prendre des photos de qualité

    C’est la première impression qui compte – vous n’aurez pas de deuxième chance. La vente d’une voiture n’échappe pas à la règle. Dans la masse des offres disponibles, il est difficile de ressortir du lot. Des photos de qualité sont donc essentielles en vue de la vente. Pour vos clichés du véhicule, veillez aux points suivants :

    - La voiture devrait être propre. Si possible, nettoyez-la avant.

    - Prenez des photos sous tous les angles.

    - Ne pas oublier de prendre des photos de l’intérieur.

    - Selon la saison : débarrasser la voiture de la neige ou des feuilles mortes.

    Notre conseil : choisissez un cadre neutre pour prendre les photos, par exemple un parking vide. Vous éviterez ainsi des éléments gênants sur la photo.

    Les personnes maîtrisant la vidéo peuvent également intégrer une vidéo Youtube du véhicule. Important : filmer la voiture effectivement à vendre. Veillez également à la qualité du matériel.

  • 5. Publier une annonce

    Dans votre annonce, décrivez la voiture de manière aussi complète et précise que possible. Reportez-vous au permis de circulation et à votre contrat en cours. Outre les informations obligatoires (marque, couleur, première mise en circulation, prix, type de véhicule et carrosserie), les critères suivants revêtent également de l’importance pour la réussite de la vente :

    - Informations sur l’équipement (de série ou en option)

    - Informations sur l’entretien effectué : Combien de fois avez-vous fait faire l’entretien de la voiture ?

    - Y a-t-il encore des garanties en cours (durée) ?

    - Des prestations gratuites sont-elles encore disponibles ?

    - « Sur contrôle technique » : (si le véhicule a passé un contrôle récemment

    Décrivez tant les points forts que les éventuels défauts. Cela inspire confiance avant même une éventuelle visite. Attention : assurez-vous que toutes les informations sont conformes à la vérité. Car lorsqu’un véhicule accidenté n’est pas signalé en tant que tel, l’acheteur peut annuler la vente.

    Bon à savoir : si vous publiez l’annonce en vous basant sur la réception par type, des informations telles que l’équipement de série seront déjà reprises.

    Combien coûte la publication d’une annonce ?

    Le coût d’une annonce de la coopération comparis.ch/autoscout24.ch varie en fonction de la durée choisie. Le paiement peut être effectué par carte de crédit ou par facture (par facture : 9 francs de frais de traitement). Vous créez l’annonce directement auprès de notre partenaire.

    Publier une annonce auto

    Si vous ne souhaitez pas dépenser d’argent, vous pouvez aussi employer d’autres canaux pour publier votre annonce automobile. Cependant, attendez-vous à une période d’attente plus longue jusqu'à ce que vous trouviez un acheteur qui vous convient. Une affiche sur la voiture située au bord de la route peut attirer l’attention des passants sur l’offre. Les annonces gratuites (en ligne et hors ligne) ou les médias sociaux peuvent également être pris en considération.

  • 6. Surveiller l’annonce

    La publication de l’annonce n’est pas tout. Si après une semaine (voire dix jours) il n’y a pas eu de demande de contact, vous devriez revoir votre offre. L’annonce comporte-t-elle suffisamment d’arguments de vente ? Les photos sont-elles suffisamment de bonne qualité ? Si vous pouvez répondre à ces questions par l’affirmative, vous devriez penser à un ajustement du prix.

    Notre conseil : les acheteurs à la recherche d’une voiture trient généralement les résultats par ordre croissant en partant de l’offre la moins chère. Si vous fixez le prix de vente de manière à ce qu’il apparaisse sur la première page d’une recherche détaillée, vous augmenterez vos chances de vendre.

  • 7. Bien préparer la course d’essai

    Avant de rencontrer un acheteur potentiel, pensez aux atouts de votre voiture. Une bonne préparation peut influencer la vente de manière décisive. Quelques exemples d’arguments de vente :

    - La voiture est de première main (premier achat)

    - La voiture a roulé sur autoroute la plupart du temps

    - L'entretien a été effectué aux échéances prescrites

    - La voiture est non fumeur

    - Design intemporel

    - Aucun animal (p. ex. des chiens) n’a été transporté dans la voiture

    Important : avant d’aborder la négociation de prix, réfléchissez à votre marge de manœuvre pour savoir jusqu’où vous pouvez baisser le prix.

    Quels sont les documents à fournir ?

    Préparez tous les documents nécessaires :

    - Permis de circulation

    - Livret d’entretien

    - Procès-verbal du dernier contrôle technique

    - Manuels d’utilisation

    - Documents concernant le système antipollution

    Autre point important : gardez également à portée de main les factures des réparations majeures telles que de nouveaux freins, pneus, etc. De plus, les reçus d’équipements supplémentaires, de tuning et d’entretien peuvent être utiles.

    Une bonne préparation avant la visite

    Lavez encore une fois la voiture avant la visite. Veillez aux détails tels que les pneus, les jantes et l’état du capot : ces pièces sont généralement examinées de plus près par les acheteurs potentiels. Avant la visite, enlevez tout ce qui n’appartient pas à la voiture. Vérifiez également les liquides tels que les niveaux d’huile et de liquide de refroidissement, sans oublier le liquide d’essuie-glace. Pour compléter, finissez par contrôler la pression des pneus et l’éclairage.

  • 8. Le rendez-vous avec l’acheteur potentiel

    Prévoyez suffisamment de temps (environ 1,5 h) pour le rendez-vous et la course d’essai. Important : demandez à l’acheteur potentiel une pièce d’identité et le permis de conduire. Le mieux est de noter son numéro de pièce d’identité. Si possible, soyez à bord de la voiture durant la course d’essai. Vous pourrez ainsi commenter immédiatement certaines caractéristiques de la voiture à la conduite. Pour des raisons de sécurité, ne fixez pas de lieux de rencontre inhabituels tels que des aires de repos et emmenez une personne accompagnatrice avec vous si vous en avez la possibilité.

    Notre conseil : si disponible, apportez un contrat de vente au moment de la course d’essai. Dans le meilleur des cas, la personne intéressée le signera directement sur place. Autre point important : ne signez pas de contrat apporté par l’acheteur. S’il fait pression, mettez fin à la négociation. C’est vous qui fixez les règles.

  • 9. Établir le contrat de vente

    Il est conseillé de conclure la vente par contrat – même si elle a lieu entre amis. Le contrat doit contenir toutes les informations pertinentes sur les parties au contrat et sur le véhicule. Ne faites aucune déclaration sur le véhicule comme l’absence d'accidents si vous n’en êtes pas sûr. Si, dans le contrat de vente, vous cochez la case « véhicule non accidenté », vous endossez la responsabilité de tout dommage lié à un accident du propriétaire précédent et pouvez avoir à en supporter les conséquences. Cela signifie que l’acheteur peut se retirer de l’achat.

    Télécharger un contrat de vente

  • 10. Mode de paiement et remise du véhicule

    Le moyen le plus sûr est de payer en espèces sur place. N’acceptez des paiements anticipés que si le montant restant est payé directement à la remise des clés. Ne remettez la voiture qu’après avoir obtenu la totalité du paiement. Demandez un reçu pour tous les documents et les clés remis.

    Il est préférable que vous annuliez vous-même le véhicule. Vous pouvez le faire directement à l’office de la circulation routière ou par courrier. Si le permis de circulation est annulé, la voiture peut encore circuler le jour même (jusqu'à minuit).

    En aucun cas vous ne devez remettre un véhicule qui est encore immatriculé à votre nom. Car si l’acheteur ne réimmatricule pas la voiture, vous risquez d’avoir des ennuis. Vous devrez également payer les taxes, les assurances et les amendes tant que la voiture est à votre nom.

    Bon à savoir : pensez également à signaler la vente de la voiture à votre compagnie d’assurance. Le mieux est d’annuler le contrat officiellement. De cette manière, vous serez remboursé d’une partie de la prime que vous avez déjà payée.