Comparis
Newsletter
fr

Assurances

Auto & moto

Immobilier

Crédit & hypothèques

Comparateur de prix

Santé & prévoyance

Autres services

Comparis

Menu

AssurancesAssurance maladieGlossaire
Assurance maladie

Économiser sur son assurance de base

Voici comment économiser sur l’assurance de base avec ces conseils

  1. Sélectionner un modèle économique

    Les modèles d'assurance alternatifs, tels que HMO, médecin de famille, Telmed ou d'autres modèles, permettent d'économiser jusqu'à 25 % sur la prime. Renseignez-vous auprès de votre caisse maladie pour savoir si elle propose l'un d'eux dans votre région.

  2. Fixer une franchise plus élevée

    Si une franchise plus élevée implique une participation plus importante aux frais médicaux en cas de maladie ou d'accident, elle permet aussi de faire des économies substantielles sur les primes. Voici les franchises supplémentaires que les caisses sont à même de proposer :

    Enfants (jusqu'à 18 ans) :

    • 100 CHF
    • 200 CHF
    • 300 CHF
    • 400 CHF
    • 500 CHF
    • 600 CHF

    Adultes (à partir de 19 ans) :

    • 500 CHF
    • 1000 CHF
    • 1500 CHF
    • 2000 CHF
    • 2500 CHF

    Avant de choisir une franchise plus élevée, pensez aux risques financiers que cette décision impliquerait en cas de maladie grave. Le comparatif avec franchise optimisée vous aide à prendre la bonne décision.

  3. Dissocier assurance de base et complémentaire

    Vous pouvez souscrire votre assurance de base et votre assurance complémentaire auprès de caisses maladie différentes. Les prestations de l'assurance de base sont clairement définies par la loi et identiques quelle que soit la caisse maladie. Par conséquent, il n’y a que très peu de raisons de ne pas choisir la caisse maladie la plus avantageuse pour son assurance de base puisqu’une caisse maladie est tenue d'accepter l’affiliation de tout assuré en faisant la demande.

  4. Limiter la couverture hospitalisation à son canton de résidence

    C'est surtout pour les personnes domiciliées dans les grands cantons, ceux qui offrent une vaste palette de prestations médicales, que cette restriction peut être avantageuse. En cas d’urgence, s'il devait arriver quelque chose à l'assuré en dehors de son canton de résidence, les frais hospitaliers seraient quand même pris en charge par sa caisse maladie. À noter que l'assurance de base garantit une couverture générale dans le monde entier (à l'exception des États-Unis, du Canada, de l'Australie et du Japon). En effet, dans le cas d’un traitement d’urgence à l’étranger, le montant maximal couvert correspond au double de ce que le même traitement coûterait en Suisse.

  5. Conclure une assurance maladie sans couverture accident

    Les personnes employées au minimum huit heures par semaine auprès d’un même employeur sont automatiquement assurées contre les accidents par celui-ci (LAA) et peuvent donc sans hésitation souscrire une assurance maladie sans couverture accident. Selon l'assureur, cela permet d'obtenir une réduction pouvant s'élever jusqu’à 10 % de la prime. Par contre, dès qu'une personne n'est plus assurée contre les accidents par son employeur, elle doit le signaler à sa caisse maladie. S’applique alors la couverture accident selon la LAMal, entraînant une augmentation de la prime. L'assurance LAA couvre les frais médicaux ainsi que les accidents, professionnels et non-professionnels (c.-à-d. ceux qui surviennent en dehors du temps de travail). Les personnes touchant des indemnités chômage sont assurées contre les accidents par la SUVA.

    Il est d’ailleurs bon de savoir que la couverture accidents LAA constitue une bien meilleure protection que la couverture accidents LAMal. En effet, les assurés LAA n'ont pas à participer aux frais médicaux, ni par le biais d’une franchise ni celui d’une quote-part. En outre, la LAA prévoit d’autres prestations en cas d'accidents graves, comme le versement d'indemnités journalières, de rentes ou d'une indemnisation.

  6. Suspendre son assurance de base pendant le service militaire

    Les assurés faisant leur service militaire pendant plus de 60 jours consécutifs peuvent, sur présentation d'une pièce justificative, suspendre leur assurance de base pour la durée de leur service. Le certificat doit être envoyé à la caisse maladie avant d'effectuer le service.

  7. Demander une réduction individuelle des primes (RIP)

    Si votre revenu annuel imposable se situe en deçà d'un certain seuil, vous avez droit à une réduction de primes octroyée par votre canton de résidence.

  8. Payez les primes à l’année

    Certaines caisses maladie offrent des réductions aux clients ne payant pas leurs primes mensuellement, mais une fois par année. Renseignez-vous auprès de votre caisse maladie à ce sujet.

Assurance maladie de base ou complémentaire

Trouvez la caisse optimale
Comparez

Haut de page

Newsletter

Restez informés avec les bons plans et les conseils d'experts en matière de santé, d'argent et d'impôts.

En m'abonnant à la newsletter, j'accepte le traitement de mes données conformément à la Déclaration de protection des données de comparis.ch

comparis.ch
  • A propos de Comparis.ch

  • Médias

Réseaux sociaux
Langue
  • DE
  • FR
  • IT
  • EN
  • Contact
  • Confidentialité
  • Juridique
  • La Rédaction

© 1996–2019 comparis.ch SA, Birmensdorferstrasse 108, 8003 Zurich, +41 44 360 52 62