Immobilier à louer

Appartements locatifs : les désirs et les sources d’énervement des locataires

ANALYSES
| Par Frédéric Papp |
Photo : iStock / Nikada

En Suisse, plus d’un quart des locataires voudrait déménager dans les 12 mois à venir. En effet, les déménagements sont principalement motivés par la recherche de plus d'espace de vie – à prix abordable.

La demande, exprimée dans les requêtes, est bien plus marquée pour de grands appartements (à partir de 4 pièces) que pour des appartements de taille moyenne (3 à 3,5 pièces). Quant aux appartements de 5 à 5,5 pièces, ils attirent particulièrement l’attention : on observe ici près de 90 % en plus de requêtes par annonce que pour des appartements de taille moyenne. Voilà le résultat d’une analyse des requêtes effectuées sur le comparateur en ligne Comparis.

Recherche désespérément : grand appartement à loyer modéré

L’analyse Comparis des requêtes révèle également que plus le nombre de pièces est élevé, plus les loyers figurant dans les annonces et les attentes des personnes à la recherche d’un logement diffèrent. Par la force des choses, les familles notamment recherchent un logement plus grand qui entre dans leur budget. Par rapport au revenu global du ménage, les frais de logement sont un poste de dépenses récurrent élevé. « Il y a le risque d’un surplus d’offre croissant pour les appartements grands et chers », constate Frédéric Papp, expert Argent.

Trouver un nouvel appartement

Sensibilité au prix plus faible pour les appartements de petite taille

On observe également un surplus de requêtes pour les appartements de 1 à 1,5 pièce. Pour ce type d’objet, les requêtes par annonce sont 55 % plus élevées que pour les appartements de taille moyenne. Les personnes recherchant un logement sont moins sensibles au prix pour cette taille d’appartement que pour d’autres, plus grands.

Une raison pourrait par exemple être une question d’emploi ou de formation qui, en obligeant les personnes concernées à louer un appartement de ce type le plus rapidement possible, les rendrait donc moins sensibles au prix.

Le désir de plus d’espace et de plus de calme

En Suisse, plus d’un quart des locataires voudrait déménager dans les 12 mois à venir. C’est ce qu’il ressort d’une enquête représentative menée par l'institut de sondage et d'études de marché Innofact. Un cinquième des répondants a indiqué comme principal motif de déménagement le besoin de davantage d’espace. Par ailleurs, la famille qui s'agrandit est également une raison de déménager souvent citée.

L’enquête a aussi porté sur les plus grands points de mécontentement des locataires en Suisse : la mauvaise insonorisation du logement arrive en tête, suivi d’un niveau d’équipement médiocre.

Des locataires majoritairement satisfaits

En 2019, un peu plus de 20 % des personnes interrogées estiment que leur logement convient « très bien ». Par ailleurs, 37,7 % des participants donnent les notes 9 et 8 tandis que 35,9 % sont plus ou moins satisfaits (notes de 7 à 4). À peine 6,1 % des locataires décernent des notes de 3 à 1 et ne sont donc pas du tout satisfaits de leur logement actuel.

Méthode

Enquête représentative réalisée par l’institut de sondage et d’études de marché Innofact pour le compte de comparis.ch auprès d’un échantillon de 1091 personnes issues de toutes les régions de Suisse. Le sondage a eu lieu en juillet 2019. Les écarts observés entre les requêtes et l’offre sur le marché se basent sur une analyse des recherches effectuées entre juillet 2018 et juillet 2019 (environ 10 millions, dont 1,9 million avec des indications de prix complètes) et des annonces (environ 300 000) sur l’espace immobilier en ligne de comparis.ch.