Prestations

Diagnostic au bout du fil : les 3 modèles Telmed et leur fonctionnement

INFO
|
Poser un diagnostic au téléphone avant de passer au cabinet médical
consulter en premier lieu le médecin de la hotline est récompensé par un rabais considérable sur la prime de l'assurance de base. Il existe trois variantes pour le modèle Telmed. Brève introduction à l'intention des assurés maladie par comparis.ch.

C'est le principe de base de tout modèle Telmed : en cas de problème de santé, les assurés doivent appeler un centre de conseil médical avant de se rendre chez le médecin. Sinon, des professionnels de santé leur donnent des renseignements et des recommandations sur la conduite à tenir ou les dirigent vers un médecin, un hôpital ou un thérapeute. Il est par ailleurs possible d'envoyer aux médecins de la hotline des photos, par exemple de réactions cutanées ou de blessures.

En général, cette règle ne concerne pas les examens de prévention chez le gynécologue, les soins auprès de l'ophtalmologue et les urgences.

Pourquoi poser un diagnostic à la hotline ?

Cette consultation préalable permet d'économiser des coûts. C'est pourquoi les assurés Telmed bénéficient d'un rabais de 15 à 20 % sur les primes par rapport à la formule standard de l'assurance de base.

Quelles différences entre les 3 modèles Telmed ?

Ils portent différents noms : Sanatel, Telfirst, Tel Doc, Telcare, Medcall ou Win Win. On distingue néanmoins trois variantes.

Variante 1 :  Les patients demandent une première consultation téléphonique. L'avis n'engage cependant pas l'assuré. Le patient est donc libre de consulter le médecin de son choix, quelle que soit la recommandation donnée au bout du fil.

Variante 2 : Les patients sont tenus de consulter en premier lieu le centre d'appel. Au cas contraire, la caisse maladie ne rembourse pas les frais. La recommandation est contraignante, ils ne peuvent pas choisir librement leur médecin. De plus, si le professionnel de télémédecine estime qu'une visite médicale ne s'impose pas, l'assuré n'y aura pas droit.

Variante 3 : Là encore, l'assuré a l'obligation d'appeler en premier lieu la hotline. Au cas contraire, la caisse maladie ne rembourse pas les frais. Cette forme combine les avantages de divers modèles d'assurance alternatifs. La recommandation engage l'assuré ; le choix du médecin est limité, par exemple :
  • au médecin de famille choisi par avance
  • aux centres de santé
  • aux listes de médecins de l'assureur
  • Selon le produit d'assurance, l'appel n'est pas obligatoire : l'assuré peut aussi se rendre directement au centre de santé.

 

Les modèles Telmed des 20 plus grands assureurs maladie

 

Variante 1 :

Variante 2 :

Variante 3 :

CSS

 

Callmed

 

Swica

Favorit Telmed

 

Medpharm (pharmacie)

Helsana

Premed 24

BeneFit PLUS Télémédecine

 

Visana

Med Call

Tel Doc

 

Mutuel

SanaTel

 

Primatel (médecin de famille)

KPT

 

KPTwin.win

 

Sanitas

 

Callmed

 

Philos

SanaTel

 

Primatel (médecin de famille)

Avenir

SanaTel

 

Primatel (médecin de famille)

Easy Sana

SanaTel

 

Primatel (médecin de famille)

Sansan

Premed 24

BeneFit PLUS Télémédecine

 

Avanex

Premed 24

BeneFit PLUS Télémédecine

 

Progès

Premed 24

BeneFit PLUS Télémédecine

 

Acrosana

 

Callmed

 

Atupri

 

Telfirst

FlexCare (HMO)

Intras

 

Callmed

 

Wincare

 

Callmed

 

ÖKK

 

CasaMed 24