Grossesse et accouchement

Assuré pour la vie : les 5 principales couvertures pour votre bébé

INFO
|
Pour que le sourire de bébé continue à rayonner, il faudra aussi avoir les bonnes assurances.

La naissance d'un enfant fait partie des plus beaux moments de la vie. Et très vite, une question essentielle taraude les parents : quelles assurances devrions-nous conclure afin que notre enfant débute dans la vie avec la meilleure des protections ?

Voici cinq assurances utiles sinon indispensables :

1. Assurance maladie

Trois mois après sa naissance, au plus tard, votre enfant doit être affilié à une caisse maladie. Celle-ci prend en charge pratiquement tous les frais médicaux essentiels, comme par exemple de nombreux vaccins ou examens de contrôle. Choisissez la franchise « 0 CHF  : une franchise supérieure est peu utile pour les enfants.

2. Assurance complémentaire

Médecine conventionnelle ou alternative ? Il peut arriver que l'on préfère essayer une thérapie douce pour son enfant. Dans ce cas, il sera intéressant d'avoir une assurance complémentaire qui couvrira les prestations de médecine alternative, sachant que l'assurance de base ne prend que certains traitements en charge. Une assurance dentaire est également conseillée. En effet, tous les enfants ne disposent pas naturellement d'une dentition parfaite et les frais d'orthodontie peuvent vite dépasser les 10 000 francs suisses, et de loin. Dans l'idéal, on conclura une assurance dentaire peu de temps après la naissance, au plus tard toutefois avant le premier rendez-vous chez le dentiste. 

3. Assurance ménage

Un enfant ne vient pas sans que quelques nouvelles acquisitions soient nécessaires : poussette, lit pour bébé, vêtements, accessoires – la valeur de votre ménage augmente. Pensez à ajuster le montant de votre assurance ménage. Une situation de sous-assurance peut être embêtante : si l'inventaire de votre ménage a une valeur de 100 000 francs mais que l'assurance ne porte sur 80 000 francs seulement, l'assureur pourra, en cas de sinistre, exercer une minoration de 20 % sur l'indemnisation. En déclarant un sinistre de 30 000 francs, le remboursement ne serait dans ce cas que 24 000 francs.

4. Responsabilité civile privée

Votre enfant n'est pas encore autonome, et pourtant il va bientôt partir à la découverte du monde de son propre chef et à sa manière. Et qu'il y ait parfois un peu de casse, fait partie du cours des choses. Pensez donc impérativement à inclure vos enfants dans votre assurance responsabilité civile. En règle générale, une annonce auprès de la compagnie d'assurance suffit, sans que cela n'entraîne une augmentation de la prime.

5. Assurance vie

Pour que la famille soit couverte en cas d'invalidité ou de décès de la personne subvenant à la plus grande partie des revenus du ménage, il est conseillé de conclure une assurance vie. Même lorsque seul l'un des deux parents exerce une activité professionnelle, l'assurance vie est recommandée pour chacun d'entre eux. En cas de réalisation du risque, les frais liés à la garde des enfants et à la tenue du ménage seront pris en charge.