Assurance automobile

Casco partielle


Contrairement à l'assurance responsabilité civile, la souscription d'une assurance casco partielle est facultative. Cette dernière couvre les dégâts subis par votre véhicule. Les risques suivants, pouvant être différemment combinés selon les compagnies d'assurance, sont assurés :

 

  • Vol : vol du véhicule et dommages causés à ce dernier suite à une tentative de vol. La nécessité de cette couverture dépend de l’endroit où vous garez généralement votre véhicule (garage, parking privé ou voie publique).
  • Dégâts naturels : dommages infligés au véhicule par des évènements naturels, tels que tempête, avalanche, grêle, glissement de terrain, chute de pierres, hautes eaux, inondation ou neige abondante.
  • Incendie : dégâts sur le véhicule assuré causés par un incendie, la foudre, une explosion ou un court-circuit.
  • Bris de glace : dommages causés aux vitres, et parfois à d'autres pièces en verre ou en matériau de substitution. 
  • Collision avec des animaux : couverture des dommages subis par le véhicule assuré, par exemple en cas de collision avec un chevreuil. 
  • Vandalisme : couverture des réparations suite à des dégâts causés par un tiers malveillant sur votre antenne, vos essuie-glaces, vos rétroviseurs, vos pneus ou encore via l'introduction de matières dommageables dans votre réservoir.
  • Fouines : dommages causés au véhicule par des fouines. 
  • Effets personnels : couverture assurant le remboursement des bagages volés ou abîmés, devant être réparés ou remplacés à la suite d’un incident couvert par la casco (objets de valeur exclus). 

La combinaison casco partielle-casco collision est souvent désignée sous le terme de casco complète.

Astuce :

Étant donné que les frais de réparations (tels que remplacement du pare-brise) ne diminuent pas forcément en fonction de l'ancienneté du véhicule, la casco partielle reste souvent judicieuse, même pour des véhicules plus anciens.