Assurance

7 conseils pour l'assurance automobile

INFO
|
Photo : iStock / william87

Il existe différentes possibilités de faire des économies sur son assurance automobile. Dépensez moins grâce à des réductions, à des modèles de prime spécifiques ou à des exclusions de couverture.

Les primes de l’assurance automobile représentent une charge assez lourde pour de nombreux budgets. Réduisez vos dépenses grâce à ces 7 conseils.

1. Comparer les primes et les prestations

Comparez les primes proposées par différents assureurs. Ce réflexe vous garantit des économies. Mais pensez aussi à regarder en quoi les prestations diffèrent – l’offre la moins chère n’est pas forcément la meilleure.

2. Renoncer au libre choix du garage

Souscrivez une police n’incluant pas le libre choix du garage. Cela signifie que si des réparations sont nécessaires, l’assurance désigne un garage proche de chez vous pour leur réalisation.

Avantages

  • Primes plus avantageuses
  • Règlement du sinistre plus simple

Inconvénients

  • Pas de libre choix du garage
  • Franchise plus élevée en cas de non-respect de la proposition faite par l’assurance

3. Exclure la couverture « objets emportés »

Votre assurance ménage comporte-t-elle l’option « Vol simple à l’extérieur » ou une « couverture tous risques » (All risk) ? Si c’est le cas, le module « objets emportés » est, le plus souvent, superflu dans l’assurance auto. Attention : les objets emportés endommagés à la suite d’un accident sont couverts uniquement par la couverture tous risques (All risk).

4. Se renseigner sur l’existence d’une réduction multipolice

Certains assureurs vous font bénéficier d’une réduction multipolice lorsque vous détenez une autre assurance auprès de la même compagnie, comme une assurance ménage ou une assurance vie. Renseignez-vous auprès de votre compagnie pour voir s’il existe une remise de ce type.

Cela fonctionne aussi dans l’autre sens. Vous avez déjà une assurance automobile mais pas d’assurance ménage ?

5. Éliminer la couverture passagers

L’assurance passagers (ou assurance occupants) est une couverture complémentaire qui intervient dans les cas suivants :

Cette couverture peut être souscrite séparément pour le conducteur, pour le passager avant mais aussi pour tous les passagers du véhicule. Pour les personnes domiciliées en Suisse, l’assurance accidents obligatoire couvre ce risque. La couverture complémentaire peut parfois être indiquée pour des passagers étrangers venant d’un pays où l’assurance accidents n’est pas obligatoire.

6. Miser sur les modèles de primes conçus pour les jeunes conducteurs

Les jeunes conducteurs bénéficient de différents modèles de primes offrant des formules économiques.

Crash recorder

Auprès de certaines compagnies d’assurance, l’installation d’un crash recorder permet aux jeunes conducteurs de profiter d’une réduction de prime de 15 %. Ce dispositif enregistre les données de conduite (accélération, date et heure) des 30 secondes précédant un accident.

Enregistreur de données

Le modèle d’assurance « Pay how you drive » repose sur un enregistreur de données. Cet appareil collecte en permanence des données sur le comportement routier du conducteur. Ces données sont ensuite transmises à l’assurance pour être analysées, et le calcul de la prime est effectué en fonction du style de conduite. En faisant preuve d’un « bon » comportement au volant, les jeunes conducteurs bénéficient d’une réduction de prime située entre 15 % et 25 %.

7. Exclure les dommages de stationnement

L’assurance dommages de stationnement, aussi appelée assurance dommages de parking, est une option de l’assurance casco qui couvre les dommages causés par des tiers sur le véhicule parqué. De nombreuses assurances exigent un procès-verbal établi par la police en cas de sinistre. De plus, selon l’assureur et le produit, le nombre de sinistres couverts chaque année est limité, le montant d’un sinistre pouvant aussi être plafonné. Certains dommages causés au véhicule parqué sont par ailleurs déjà couverts par l’assurance casco. Les dommages de stationnement peuvent être pris en charge par l’assurance casco complète moyennant une franchise.

Vérifiez si cette garantie supplémentaire est intéressante pour vous et, si elle ne l’est pas, pensez à l’exclure de votre police.