Assurance

Assurance auto : toujours plus de flexibilité

ÉTUDES
|
Photo : iStock / gehringj

Les lignes bougent sur le marché de l’assurance automobile suisse. Ces dernières années, les assureurs ont lancé bon nombre de nouveaux produits. Non seulement la palette d’offres s’élargit, mais les formes d’assurance changent elles aussi. Les produits les plus récents offrent toujours plus de flexibilité aux clients. Mais qu’est-ce que cela signifie au juste ? Explications avec Comparis.

L’offre d’assurances auto se renforce en Suisse. Ainsi, sur comparis.ch, le nombre de produits comparables a augmenté de 75 % au cours des cinq dernières années (2015 : 20 produits ; 2020 : 35 produits). Le changement ne concerne pas seulement l’étendue de l’offre : les nouvelles solutions d’assurance sont également de plus en plus marquées par davantage de flexibilité. Comparis explique les caractéristiques des tout derniers produits d’assurance auto lancés sur le marché.

Le comportement au volant, facteur déterminant du montant de la prime

Les tout nouveaux produits recensés sur le comparateur en ligne Comparis sont proposés par Kasko2Go et reposent sur des modèles d’assurance utilisés depuis un certain temps, à savoir «Pay as you drive» et «Pay how you drive». En vertu de ces modèles, la prime est calculée sur la base du nombre de kilomètres parcourus et de la façon de conduire. Ainsi, les conducteurs ne payent que pour le nombre de kilomètres parcourus. Ce genre de solutions est certes déjà connu des autres prestataires, mais le produit de Kasko2Go présente une nouveauté, à savoir que la conduite est enregistrée au moyen d’un smartphone. La Mobilière (SmartDrive) et Axa (DrivePartner) requièrent la présence d’une prise supplémentaire dans la voiture. En outre, avec Kasko2Go, le contrat se souscrit directement sur son smartphone. Le paiement est mensuel.

Notre conseil : d’un point de vue financier, l’offre Kasko2Go convient avant tout aux conducteurs occasionnels. Pour les conducteurs plus réguliers dont la distance parcourue annuellement se situe dans la moyenne, les primes des assureurs traditionnels sont généralement comparables.

Le Netflix des assurances auto

C’est nouveau : les assurances automobiles ont elles aussi un modèle à la Netflix. Depuis septembre dernier, l’assureur direct Smile propose une assurance sous une forme flexible, à savoir un abonnement mensuel. Cela signifie pour les assurés qu’ils peuvent résilier leur contrat à la fin de chaque mois : ils ne sont plus engagés chez le même assureur pendant un an. Seule contrainte : la résiliation doit parvenir à Smile 14 jours avant la fin du mois.

Bon à savoir : avec le modèle d’abonnement de Smile, les primes sont également payées mensuellement, par carte de crédit.

Acheter un droit de résiliation avec préavis d’un jour

L’assureur direct Dextra propose une solution d’assurance tout aussi flexible, qui peut en règle générale être résiliée jusqu’à 24 heures avant l’échéance du contrat. À titre de comparaison, chez les assureurs traditionnels, les délais de résiliation se situent en général entre un et trois mois. Chez Dextra, moyennant supplément, les automobilistes ont la possibilité de ramener le délai de résiliation à un jour. Il devient ainsi possible de résilier son contrat hors délai en l’espace de 24 heures.

Le dynamisme du marché a du bon pour les clients

Conclusion : sur le marché suisse, l’offre est actuellement très dynamique. C’est un avantage pour les automobilistes car la concurrence tire les primes vers le bas. Encore faut-il négocier pour en profiter. Soumettre son assurance auto à un examen critique de temps à autre peut donc être une bonne idée.

Bon à savoir : pour ne pas manquer la prochaine date de résiliation, jouez la sécurité avec l’alerte résiliation Comparis