Prestations

Lunettes des enfants : que rembourse la caisse maladie ?

INFO
|
Bonne nouvelle pour les parents : l’assurance maladie participe aux frais de lunettes des enfants. Photo : iStock / grinvalds

De nombreux enfants ont besoin d’une correction de vue. Mais les lunettes et lentilles de contact coûtent souvent cher. La bonne nouvelle : l’assurance maladie participe aux frais – y compris aux lentilles de contact pour les ados soucieux de leur apparence.

La myopie gagne du terrain dans le monde entier. En Suisse aussi, le nombre d’enfants concernés est en hausse. Comparis répond aux principales questions sur les lunettes pour les enfants et l'assurance maladie :

La caisse maladie rembourse-t-elle les frais de lunettes pour les enfants ?

Oui. Les corrections de vue sont couvertes par l’assurance de base pour les enfants et les adolescents jusqu’à leurs 18 ans révolus.

L’assurance invalidité (AI) prend en charge la plupart des prestations médicales liées à une maladie congénitale, le cas échéant. Elle n'est pas soumise à une franchise. En revanche, elle ne couvre plus les assurés âgés de plus de 20 ans – ce qui s’applique également aux déficiences visuelles.

Qu'est-ce que l'assurance maladie prend en charge pour les lunettes des enfants ?

Les enfants et les adolescents qui nécessitent des verres correcteurs peuvent toucher 180 francs par an de l'assurance de base pour des lunettes ou des lentilles de contact. Pour pouvoir se faire rembourser, il est nécessaire de produire, chaque année, une ordonnance délivrée par un ophtalmologue. L'assurance verse ce montant jusqu'à l'âge de 18 ans.

En cas de maladie ou de troubles de la vue importants, l'assurance de base prend en charge – indépendamment de l'âge de la personne assurée – des montants plus élevés, en lien avec des verres correcteurs et des lentilles de contact. C'est par exemple le cas en ce qui concerne les anomalies de la réfraction, les adaptations postopératoires ou les maladies de la cornée ; les caisses maladie ou les ophtalmologues peuvent fournir de plus amples renseignements.

Le conseil de Comparis : les parents devraient suivre de très près un éventuel problème de vue chez leur enfant. En effet, la plupart des troubles de la vue doivent être traités au cours de l'enfance si l'on veut éviter une perte supplémentaire de l'acuité visuelle.

Les corrections de vue sont-elles soumises à une franchise ?

Oui, les prestations pour les verres correcteurs et les lentilles de contact sont soumises, comme pour les autres prestations de l'assurance de base, au principe de la participation aux coûts. si vous avez choisi une franchise supérieure à zéro franc pour votre enfant ou adolescent, le montant des lunettes sera à votre charge jusqu’à hauteur de cette même franchise, plus la quote-part de 10 % qui s’applique.

Quelle franchise choisir pour les enfants ?

Mieux vaut opter pour une franchise de 0 francs pour les enfants et les adolescents. Pourquoi ? Le rabais de primes à escompter avec une franchise plus élevée est relativement modeste. De plus, les enfants et adolescents vont plus souvent chez le médecin.

Une complémentaire lunettes est-elle intéressante pour les enfants ?

Les lunettes de vue tout comme les lentilles de contact coûtent en général plus de 180 francs. Une assurance complémentaire peut donc s'avérer judicieuse. Comparez impérativement les caisses maladie, car les prestations d'assurance complémentaire varient fortement d’une compagnie à l’autre.

La caisse maladie rembourse-t-elle également les frais de lunettes pour les adultes ?

Lisez notre article « Lunettes : quand choisir une complémentaire ? »