Assurances sociales


Les assurances sociales en Suisse 

Le système suisse d'assurance sociale régit la prévoyance vieillesse, les prestations en cas de décès, de chômage, d'invalidité ainsi que les assurances accident et maternité.

AVS (1er pilier) Assurance Vieillesse et Survivants
  • Assurance obligatoire de base pour les personnes vivant ou travaillant en Suisse.
  • Contribution obligatoire pour tous les salariés.
  • Assurance vieillesse (rente) et assurance en cas de décès du conjoint ou de l'un des parents (rente du conjoint survivant et rente d'orphelins).
  • Cotisation totale : 8,4 % du salaire.
  • Cotisation pour moitié prise en charge par l'employeur.
AI (1 er pilier) Assurance Invalidité
  • Toute personne cotisant à l'AVS, participe automatiquement au financement de l'AI.
  • Couverture en cas d'invalidité (rente d'invalidité).
  • Ne couvre pas le coût des soins en cas de maladie ou d'accident.
  • Cotisation : 1,4 % du salaire.
  • Cotisation pour moitié prise en charge par l'employeur.
LPP (2e pilier) Institution de Prévoyance/ Caisse de Pension
  • Obligation de s'assurer pour tous les employés ; facultatif pour les indépendants ainsi que pour les partenariats enregistrés.
  • Les salariés ayant un revenu supérieur à 20 520 CHF par an, cotisent dès le 1er janvier de l'année qui suit leur 17ème anniversaire à la couverture décès et invalidité et à la prévoyance vieillesse dès le 1er janvier qui suit leur 24ème anniversaire.
  • Couverture décès et invalidité ainsi que financement des rentes de vieillesse.
  • La LPP correspond à une rente supplémentaire.
  • Total des contributions de l'employeur et du salarié, sur lesquelles est fixé un taux d'intérêt.
  • Le montant des cotisations se situe entre 7 % et 18 % du revenu selon l'âge et le sexe.
  • L'employeur et le salarié versent tous deux la moitié de la cotisation. Certains employeurs prennent en charge les 3/4 de la cotisation.
  • Lors d'un changement d'emploi en Suisse, la prestation de sortie est versée à l'institution de prévoyance du nouvel employeur.
  • NOUVELLE disposition à partir du 1er juin 2007 : retrait total possible lors d'un départ hors de Suisse uniquement si c'est pour s'installer dans un pays hors UE ou s'il n'existe pas d'obligation de s'assurer dans le pays d'accueil. Retrait partiel possible pour acquérir un bien immobilier ou pour démarrer une activité libérale.
AC Assurance Chômage
  • Afin d'avoir droit aux indemnisations chômage, il faut avoir touché un salaire durant au minimum 12 mois lors des deux dernières années.
  • Contribution: 2 % du salaire de référence.
  • L'employeur et le salarié versent tous deux la moitié de la cotisation.
LAA Assurance Accident
  • Assurance obligatoire pour toutes les personnes travaillant en Suisse.
  • Couvre les accidents du travail, les maladies liées au travail ainsi que les accidents sur le trajet domicile-travail et les accidents pendant les heures de loisirs.
  • Toute personne exercant une activité salariée d'au moins 8 heures hebdomadaires est assurée automatiquement par son employeur. Aucune assurance accident supplémentaire n'est nécessaire.
  • Les personnes non salariées sont tenues de souscrire une assurance accident individuelle auprès d'une caisse maladie. Cela vaut également pour toute activité salariée inférieure à 8 heures hebdomadaires. 
  • Exception : les cotisations à l'assurance accidents non professionnels varient selon les revenus et les employeurs.
  • Les assureurs : Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents (CNA / SUVA), compagnies d'assurances privées, caisses maladie et caisses d'assurance accident publiques.
  • Les prestations et les primes dépendent du revenu assuré.
AM Assurance Maladie
  • Assurance obligatoire pour les personnes travaillant en Suisse.
  • Le salarié est seul responsable de la souscription de cette assurance.
  • Les garanties sont prescrites par la loi et identiques quelle que soit la caisse maladie.
  • Tout assuré est libre de choisir la caisse qui lui convient.
  • Le montant des primes dépend du domicile. Cf. comparatif d'assurance maladie
Pilier 3a Prévoyance liée
  • Prévoyance facultative offrant un avantage fiscal.
  • Les versements peuvent être déduits de la retenue à la source.
  • NOUVELLE disposition à partir du 1er janvier 2009 : Pour les salariés, en cas d'affiliation auprès d'une institution de prévoyance professionnelle, pour les salariés, les versements sont limités à 6 566 CHF par an.
  • Possibilité de retirer son avoir du pilier 3a sans justification lors d'un départ hors de Suisse.
  • Comparatif pilier 3a
Étudiants suisses et étrangers vivant en Suisse sont obligatoirement assurés par l'AVS (1er pilier). Au cas où ils n'exercent pas d'activité lucrative, ils sont tout de même redevables d'une cotisation annuelle de 475 CHF. Vous trouverez plus d'informations à ce sujet sur auprès de l'organisme d'assurance sociale (SVA Kanton Zürich).

 Pour plus d'informations relatives aux assurances sociales, voir le site officiel de la Confédération Suisse : Confédération suisse

Retour