Étranger et voyage

Adieu aux radars : autoroutes étrangères sous surveillance

ACTUALITÉ
|
Les excès de vitesse sont verbalisés directement au poste de péage.

Vous avez le pied lourd ? Attention ! À l'étranger, les radars-tronçon mesurent la vitesse moyenne sur une distance donnée. En cas d'excès de vitesse, l'amende arrive directement au prochain poste de péage.

À l'étranger, un nouveau système visant à punir les conducteurs faisant des excès de vitesse gagne du terrain petit à petit. Les radars-tronçon sont un système permettant de contrôler les limitations de vitesse sur la route, non pas en mesurant la vitesse à un point précis mais en considérant la vitesse moyenne sur une distance plus longue. Ce système identifie le véhicule au moyen de deux ou plusieurs points de contrôle équipés chacun d'une caméra. La vitesse moyenne est ensuite calculée à partir du temps qui a été nécessaire pour parcourir la distance séparant les points de contrôle. Si celle-ci dépasse la vitesse maximale autorisée, les données obtenues sont alors transférées automatiquement à la police.

L'Italie a une longueur d'avance

Les autoroutes italiennes sont réparties en 35 tronçons. Leur utilisation est payante et le règlement s'effectue à des postes de péage. En Italie, 40 % des autoroutes, soit un peu plus de 2500 kilomètres, sont déjà équipées de radars-tronçons. Les endroits concernés disposent d'une signalisation spécifique. Si la vitesse moyenne entre les points de contrôle dépasse néanmoins la vitesse maximale, l'amende sera directement répercutée sur le montant du péage. Selon la sévérité de l'infraction, le conducteur aura donc à s'acquitter d'un prix beaucoup plus élevé que le péage en lui-même.

  • Pour un excès ne dépassant pas 10 km/h : de 41 à 224 euros.
  • Pour un excès entre 10 km/h et 40 km/h : de 168 à 899 euros.
  • Pour un excès entre 40 km/h et 60 km/h : de 527 à 2811 euros. 
  • Pour un excès de plus de 60 km/h : de 821 à 4383 euros.

Le conducteur qui commet un excès de vitesse de nuit, c'est-à-dire entre 22 heures et 7 heures écopera d'une amende d'un tiers supérieure à celle exigible de jour.

Impossible de se soustraire à la surveillance

Changer de voie ne sert à rien puisque ce système de surveillance contrôle toutes les voies, bande d'arrêt d'urgence comprise. L'identification des véhicules est effectuée au moyen du numéro d'immatriculation, grâce à la reconnaissance automatique des plaques minéralogiques. Ce système, qui est également en mesure de faire la distinction entre une voiture particulière, un camion et une voiture particulière avec remorque, peut donc de cette manière tenir compte de la vitesse maximale autorisée pour chaque type de véhicule.

  Comparez les assurances auto