Achat et leasing

Scooter : les points importants à l'achat

INFO
|
Photo : iStock / yacobchuk

Un scooter coûte moins cher qu’une voiture. Il est aussi plus rapide en ville. Mais un scooter répondra-t-il à vos attentes ? Quels sont les points importants à prendre en compte à l'achat ?

Voici les réponses de Comparis aux grandes questions sur le scooter :

  • Combien de scooters y a-t-il en Suisse ?
  • Quel est le modèle de scooter le plus vendu en Suisse ?
  • Quels sont les points à connaître pour le permis scooter ?
  • Qu’est-ce qui est indiqué en termes d’habillement à scooter ?
  • Quels sont les avantages d’un scooter en ville ?
  • Qu'en est-il de l'espace de rangement d’un scooter ?
  • Quelles sont les alternatives au scooter ?
  • Y a-t-il aussi des scooters électriques ?
  • Où puis-je essayer un scooter ?
  • Quel scooter est fait pour moi ?
  • Acheter un scooter neuf ou d’occasion ?
  • Où puis-je vendre mon scooter ?
  • Quels sont les points importants à l'achat d’un scooter d’occasion ?
  • Combien coûte un scooter ?
  • Combien de scooters y a-t-il en Suisse ?

    En 1990, la Suisse comptait à peine plus de 12 000 scooters. Un chiffre qui représentait à l’époque moins de 2 % des deux-roues.  Depuis, la courbe est montée en flèche : aujourd’hui, plus de 270 000 scooters, quasiment un deux-roues sur trois, circulent en Suisse (état : 2017).

    En ville, tout particulièrement, circuler en voiture demande du temps. C'est là que les scooters, petits et maniables, ont un net avantage. Sans compter qu’ils ont énormément évolué sur le plan technique.

    En effet, on trouve aujourd’hui des scooters à boîte automatique, qui s'avèrent fort pratiques dans les embouteillages – plus besoin de changer péniblement de vitesse à tout bout de champ. Et l'allumage électrique permet de se passer du kick pour démarrer. Par ailleurs, la consommation a beaucoup baissé avec le moteur essence à quatre temps. Ce qui fait que les frais d'entretien sont maintenant moins importants que l'assurance.

    Quel est le modèle de scooter le plus vendu en Suisse ?

    La grande majorité des scooters en Suisse ne dépasse pas 125 cm3 de cylindrée. Et dans cette catégorie, un modèle ressort clairement favori : la Vespa Primavera 125 avec une vitesse maximale d'environ 91 km/h. En 2018, la « guêpe » fut le modèle de scooter le plus vendu en Suisse, représentant plus de 1500 nouvelles immatriculations sur 17 518 ventes de scooters.

    Quels sont les points à connaître pour le permis scooter ?

    Les futurs conducteurs peuvent choisir la catégorie de permis de conduire scooter qu’ils souhaitent. Ils ont notamment le choix entre la catégorie A limitée ou illimitée et la sous-catégorie A1. Attention : la première catégorie n'est ouverte qu’aux conducteurs âgés de 25 ans minimum. La catégorie A limitée, en revanche, est accessible dès 18 ans. Pour la catégorie A1, avec une moto de 50 cm3 maximum, l’âge minimum est fixé à 16 ans. Pour tous les autres types de motos de catégorie A1, les élèves conducteurs doivent être âgés de 18 ans au moins.

    Le processus pour obtenir le permis moto est très comparable à celui du permis auto.

    Qu’est-ce qui est indiqué en termes d’habillement à scooter ?

    La Vespa, certes élégante, n’échappe pas à la règle : l’esthétique ne doit pas primer dans le choix de la tenue du conducteur. On peut être tenté de rouler jambes à l’air, en robe d’été et chaussures chic – mais ce n'est pas recommandé. Car les plus grands risques se présentent en cas de chute ou de glissement sur l’asphalte, voire en cas de collision avec des voitures. Par conséquent, porter un casque est obligatoire. De plus, question vêtements de sécurité, il y a un minimum nécessaire. Des protections, par exemple intégrées à l'habillement, veste ou pantalon, sont essentielles. Découvrez ici tout l’équipement moto de sécurité.

    Quels sont les avantages d’un scooter en ville ?

    À condition de respecter les mesures de sécurité, le deux-roues présente de nombreux avantages en ville : 

    Plus rapide à garer

    À scooter, vous n’aurez guère de problèmes de parking. Certes, vous ne pourrez pas le laisser sur une place de parc pour voitures, par exemple en zone bleue. En revanche, vous trouverez de nombreuses places dédiées en centre-ville. Elles sont même en principe le seul endroit où vous êtes autorisé à stationner. Cela dit, beaucoup de villes tolèrent les scooters stationnés sur les trottoirs. Zurich, par exemple, distribue généralement une amende uniquement lorsque la situation gène ou met en danger autrui – veillez donc à laisser suffisamment de place pour les piétons. À contrario, Berne est bien plus stricte : stationner sur le trottoir vaut toujours une amende.

    Remonter une file

    Si les scooters ne sont pas particulièrement minces de par leur construction, les jambes du conducteur se placent derrière le guidon et ne dépassent pas sur le côté. Le profil reste donc globalement svelte, souvent bien plus que celui des motos. Avec un scooter, on passe quasiment partout. Cela dit, seuls les vrais dépassements sont autorisés, à savoir le doublement des véhicules en circulation par la gauche. Dès que la longue file s’arrête, vous devez vous aussi vous arrêter. Vous ne pouvez en aucun cas vous faufiler entre deux rangées. De même, la voie de bus, le trottoir et les pistes cyclables bien délimitées sont interdits. Quant aux pistes cyclables marquées par une ligne discontinue, la règle est des plus floues : tout véhicule à moteur peut les emprunter s’il ne gêne pas les cyclistes. Seuls les vélos et les vélomoteurs peuvent dépasser les bouchons par la voie de droite.

    Qu'en est-il de l'espace de rangement d’un scooter ?

    Un scooter vous permet de vous déplacer rapidement. Il vous offre aussi suffisamment de place de rangement pour les besoins quotidiens.

    Vous trouverez toujours un rangement sous le siège. Relevez simplement le siège, sortez le casque, mettez-y votre sac et c’est parti pour un tour. Sur la plupart des 125 cm3, y compris sur la Vespa, il y a de la place pour un casque ou un petit sac à provisions. Sur certains scooters plus grands, vous y logerez même deux casques.

    Un Top Case derrière le siège est également un accessoire très pratique. Vous trouverez un type de coffre adapté à votre scooter auprès de nombreux spécialistes en équipement. Les amateurs de design se tourneront vers le vendeur de la marque – pour trouver un Top Case qui se marie parfaitement avec le scooter.

    Quelles sont les alternatives au scooter ?

    Un scooter est très pratique mais il a aussi ses limites. Si vous recherchez un deux-roues à moteur, il existe également d'autres solutions que le scooter :

    Solution n°1 : le vélo à assistance électrique (VAE)

    À vélo, vous pouvez vous garer librement, emprunter la piste cyclable et souvent le couloir de bus aussi. Les vélos électriques allant jusqu’à 25 km/h ne sont pas soumis au port du casque obligatoire ni à l'immatriculation. Les vélos électriques pouvant atteindre les 45 km/h, en revanche, doivent être admis à la circulation et le cycliste doit obligatoirement porter le casque. Il n’est pas nécessaire de porter un casque de moto ; un casque de vélo suffit.

    Solution n°2 : la moto

    La gamme de moteurs est vaste et vous y trouverez davantage de cylindrée et plus de puissance pour plus de vitesse et une accélération maximale. Beaucoup de conducteurs privilégient une moto plus grande, par exemple pour parcourir des distances plus longues. Pourtant, les grands scooters de 400 voire 650 cm3 de cylindrée se prêtent très bien aux voyages.

    Y a-t-il aussi des scooters électriques ?

    Outre le moteur à combustion classique, il existe des modèles électriques – ils font moins de bruit et sont moins polluants.

    Il existe depuis longtemps des scooters électriques de beaucoup de marques asiatiques. Depuis, Vespa a suivi avec son Elettrica. Selon le fabricant, son autonomie est de 100 kilomètres. La recharge, sur une prise électrique classique, se fait en quatre heures – et cela va encore plus vite si vous avez une station de charge rapide à la maison. 

    Néanmoins, la E-Vespa n’est pas plus rapide qu’un vélo électrique : comme pour beaucoup de scooters électriques, la vitesse maximale est limitée à 45 km/h. Plutôt comparables aux petites cylindrées de 50 cm3, elles ne font pas concurrence aux 125 cm3.

    Pour aller plus vite, vous pouvez vous tourner vers des fabricants comme Vespino et Quantya, par exemple. Parmi les grandes marques connues, BMW propose elle aussi de gros scooters.

    Où puis-je essayer un scooter ?

    Beaucoup de fabricants offrent la possibilité de faire non seulement une petite course d’essai mais aussi de louer le deux-roues le temps d’un week-end. 

    Aujourd’hui, il existe aussi des deux-roues en partage, du moins à Zurich : tandis que Smide vous propose de gros vélos électriques via son application, Mobility, le prestataire d’autopartage, propose désormais aussi des scooters électriques. Obtenez un aperçu des systèmes existants de vélos en libre service.

    Quel scooter est fait pour moi ?

    Vous avez bien pesé le pour et le contre des différentes options. Et si, après mûre réflexion, vous ne souhaitez ni un vélo électrique ni une moto, il ne vous reste plus qu’à vous lancer à la recherche d’un scooter. Voici quelques questions pour vous orienter dans le choix du modèle :

    • Mono- ou biplace ? Roulerez-vous seul ou aurez-vous un passager de temps à autre ?
    • Des roues petites ou grandes ? Les petites roues offrent une grande souplesse mais moins de stabilité.
    • Assise confortable ? Vous devez pouvoir poser vos deux pieds au sol.
    • Commandes faciles d’accès ? Accédez-vous à tout sans chercher longuement – et sans faire d’acrobaties ?
    • Conduite sûre ? Vous devez maîtriser en tout temps l’accélération, le freinage et la direction.

    Acheter un scooter neuf ou d’occasion ?

    Vous connaissez précisément le scooter qui vous intéresse ? Alors lancez-vous à la recherche d’une offre. Les occasions sont moins chères que les véhicules neufs. Mais la différence est moindre que pour les voitures.

    Acheter un scooter neuf

    La dépréciation étant faible, il peut également être judicieux, économiquement parlant, d’acheter neuf. La Vespa Primavera 125 cm3, par exemple, est disponible dès 5500 francs – ce qui en fait aujourd’hui le scooter le plus vendu en Suisse. Vous trouverez aussi beaucoup d’autres scooters 125 cm3 encore moins chers. Ceux provenant de l’Est coûtent parfois un peu plus de 2000 francs seulement. Acheter un scooter neuf est donc accessible à toutes les bourses.

    Acheter un scooter d’occasion

    Les Vespa classiques sont des objets culte et s’échangent à des prix de collectionneur. Néanmoins, les scooters neufs ont encore une valeur relativement élevée à la revente. Les prix sont plus bas pour les modèles ayant beaucoup de kilomètres au compteur. Ou bien, s’ils sont restés dehors, ont été mal entretenus voire accidentés. Le mieux est de vous tourner vers un concessionnaire ou, si vous achetez de particulier à particulier, de demander à un connaisseur de vous accompagner.

    Dans l’Espace moto de comparis.ch, affichez les modèles neufs ou d’occasion côte à côte pour un meilleur aperçu.

    Où puis-je vendre mon scooter ?

    Si vous souhaitez vous séparer de votre scooter, placez tout simplement une annonce dans l’Espace moto de Comparis.

    Quels sont les points importants à l'achat d’un scooter d’occasion ?

    Si vous pouvez estimer vous-même sa valeur, les éléments suivants vous seront familiers. Sinon, voici les points que contrôle un professionnel à l’achat d’un scooter d’occasion.

    État de la carrosserie

    Outre l’esthétique, la question est aussi de savoir s’il y a eu des retouches – y a-t-il des traces de réparation ou de vernis récent ? Dans ce cas, il peut s’agir d’un scooter accidenté. S’il est rouillé, il a sûrement stationné en extérieur.

    État des éléments électriques

    Quand le deux-roues reste longtemps dehors, les éléments électriques souffrent. La lumière, les feux de freinage, les clignotants, etc., fonctionnent-ils ? Et le démarreur électrique ?

    État du moteur

    Le scooter démarre-t-il ? Et tourne-t-il normalement dès le départ ou y a-t-il des bruits inhabituels ? Y a-t-il des traces de fuite d’huile ?

    Les éléments importants pour la sécurité méritent une attention particulière :

    Direction

    Le scooter se manœuvre-t-il avec précision ? La direction est-elle déréglée ou y a-t-il trop de jeu ?

    Pneus

    Les pneus sont-ils usés ou le profil est-il encore suffisant ? Les roues gonflables de véhicules à moteur doivent en principe avoir une sculpture de 1,6 mm ; pour les vélos à assistance, cyclomoteurs et autres motocycles légers, une profondeur de 1 mm suffit.

    Freins, boîte de vitesse

    Les freins sont-ils réguliers et réactifs ? Les vitesses passent-elles de manière fluide ?

    Combien coûte un scooter ?

    Pour une moto ou un scooter, le coût dépend avant tout des attentes personnelles. Les frais d’assurance, de taxe routière et de carburant varient d’un modèle à l’autre. Voici un aperçu des frais annuels