Assurance maladie

Couverture accident


Assurance de base avec couverture accident

L'assurance maladie obligatoire (assurance de base) avec couverture accident prend en charge le coût des soins en cas de maladie et d'accident. L'assuré a droit aux soins et au séjour, en division commune, de l'hôpital le plus proche. Tout comme en cas de maladie, l'assuré devra payer une participation aux frais pour ces prestations. Si un traitement thérapeutique à l'étranger est nécessaire, l'assuré sera remboursé au maximum à hauteur du double du coût du même traitement en Suisse. La couverture accident est obligatoire pour les enfants : ils doivent être assurés contre les accidents auprès de leur caisse maladie.

Souscrire l'assurance maladie sans couverture accident permet d'économiser sur ses primes

Si un assuré travaille au moins 8 heures par semaine pour le même employeur, il est automatiquement couvert contre les accidents (couverture LAA) et peut donc sans autres souscrire une assurance maladie sans couverture accident. Selon les caisses maladie, cela peut permettre de bénéficier d'un rabais allant jusqu'à 10 %. L'assurance accident LAA couvre aussi bien le coût des soins en cas d'accident professionnel que non professionnel, c'est à dire des accidents survenant durant le temps libre. Dès qu'une personne n'est plus assurée contre les accidents par son employeur, elle doit le signaler à sa caisse maladie. L'assurance accident est alors réactivée, et les primes augmentent.

Les bénéficiaires des indemnités de chômage sont assurés contre les accidents par la SUVA. La couverture de l'assurance prend fin 30 jours après l'expiration du droit aux allocations chômage. Si l'assuré souscrit une assurance par convention, il peut prolonger sa couverture de 180 jours maximum. Pour ce faire, il doit aviser l'agence de la SUVA dont il relève avant l'expiration de la protection d'assurance de droit commun.

Bon à savoir : l'assurance accident relevant de la LAA offre une bien meilleure couverture que celle relevant de la LAMal (assurance de base avec courverture accidents). Les assurés LAA ne doivent pas payer de participation aux frais. En outre, la LAA prévoit des prestations supplémentaires en cas d'accidents graves : indemnités journalières, rente invalidité et survivants, indemnités pour atteinte à l'intégrité, allocation pour importent et prise en charge proportionnelle des frais d'inhumation, entre autres.

Assurance complémentaire avec couverture accident

La complémentaire hospitalière est nécessaire si l'assuré souhaite être soigné en division privée (chambre individuelle) ou semi-privée (chambre à deux lits) lors d'une hospitalisation suite à un accident, ou encore s'il veut choisir librement son hôpital et son médecin, à moins qu'il ne soit déjà couvert par l'assurance accident LAA de son employeur.

L'assuré ne souhaitant pas renoncer aux prestations complémentaires ambulatoires (comme une psychothérapie menée par un non médecin ou un traitement de naturopathe) doit souscrire une assurance complémentaire ambulatoire avec couverture accident, sauf s'il est couvert par l'assurance accident LAA de son employeur.