Paiement

Traverser une mauvaise passe financière

CONSEILS
|
Photo : iStock / nito100

Quand on est dans le besoin, on se raccroche à toutes les branches qui s’offrent à soi. Et pourtant, il est important de garder son calme et de commencer par analyser la situation, surtout dans les moments difficiles. Comment faire face à des difficultés financières ? Quelles possibilités s’offrent à vous pour honorer les dépenses inévitables ? C’est ce que nous vous montrons dans cet article.

1. Faire appel à l’aide de professionnels

Dans une situation difficile, faire appel à un professionnel peut être extrêmement bénéfique. C’est une solution que vous pourriez, ou devriez, envisager, y compris en cas de mauvaise passe financière. Tout d’abord, une précision fondamentale : ne vous adressez qu’à des structures de conseil sérieuses. Vous les reconnaîtrez à cela qu’elles appliquent la gratuité du premier entretien et ne vous redirigeront pas vers un tiers. Le site de Dettes Conseils Suisse répertorie les coordonnées des services de conseil dignes de confiance. Dans le cadre de leurs consultations sociales, certaines organisations comme Caritas proposent même une aide ponctuelle pour les situations d’urgence, par exemple lorsqu’une correction dentaire est nécessaire pour les enfants d’une famille défavorisée.

2. Demander le soutien de sa famille et de ses amis

Un réseau social solide peut être précieux en cas de difficultés financières. Une donation ou une avance sur l’héritage des parents ou d’autres membres de la famille sont alors possibles. Contrairement aux avances sur héritage, les donations ne sont pas comptabilisées dans le partage ultérieur de l’héritage. Sur le plan fiscal, les donations et les avances sur héritage ont l’avantage d’être dans la plupart des communes exonérées d’impôt. Autre solution : le prêt. Il est recommandé d’en déterminer les conditions par écrit. Un contrat de prêt fixe la somme prêtée, les modalités de remboursement et les éventuels taux d’intérêt ou garanties. Sa rédaction est très rapide, et vous pouvez tout à fait utiliser un modèle de contrat de prêt. Attention : contrairement aux crédits, les prêts privés ne sont pas couverts par la loi sur le crédit privé, qui vise à prévenir les cas de surendettement.

3. Payer en plusieurs fois ou prolonger le délai de paiement

S’agissant des coûts fixes élevés, comme la facture fiscale annuelle ou les cotisations mensuelles à l’assurance de base, leur paiement échelonné est recommandé. Vérifiez si la facture à régler est payable en tranches : si elle l’est, vous n’avez pas payer son montant en une seule fois mais vous pouvez au contraire échelonner le paiement. Renseignez-vous sur les conditions du paiement échelonné auprès de vos créanciers : souvent, un taux d’intérêt ou des frais fixes s’appliquent. Dans bien des cas, il est également possible de repousser l’échéance du paiement. Là aussi, faites la démarche de contacter vos créanciers pour le leur demander.

4. Prendre un crédit privé

Si les mesures présentées jusqu’ici sont insuffisantes, la souscription d’un crédit privé peut aussi être envisagée pour face à des difficultés financières passagères. Tout le monde n’a pas la possibilité de prendre un crédit dans son entourage, sans compter qu’il peut être difficile de parler d’argent avec sa famille ou ses amis.

Malgré la crise du coronavirus, des crédits continuent d’être octroyés. Toutefois, certains demandeurs sont considérés comme plus à risque par les prestataires, ce qui influe sur la décision d’octroi. Vous en apprendrez plus à ce sujet en consultant les questions-réponses essentielles sur l’obtention d’un crédit à l’heure du coronavirus.

Un crédit n’est pas adapté lorsqu’il s’agit de résoudre des problèmes financiers de fond. En cas de dette fiscale, par exemple, les conditions définies dans le cadre d’un accord spécial passé avec l’administration sont en général bien plus avantageuses. En revanche, en cas de difficultés financières passagères, un crédit peut procurer une bouffée d’oxygène. Sachez en plus que les intérêts du crédit sont déductibles des impôts.

Vous avez d’autres questions sur les moyens de faire des économies ? Découvrez comment garder la main sur vos dépenses en établissant un budget du ménage, comment réduire les frais fixes d’une voiture peu utilisée ou comment économiser sur ses primes maladie en utilisant un capteur d’activité physique.