Achat et leasing

Un diesel d’occasion sur deux menacé par une interdiction

ANALYSES
|
Interdiction de circuler pour les voitures diesel : une réalité dans plusieurs villes allemandes dès ce printemps Photo : iStock / Bestgreenscreen

À la suite de la décision du tribunal administratif de Leipzig, plusieurs villes allemandes vont commencer à appliquer, dès 2018, une interdiction de circuler pour certains véhicules diesel. Une analyse du comparateur sur Internet comparis.ch révèle que, sur le portail automobile de Comparis, un véhicule diesel d’occasion sur deux serait sujet à une telle interdiction. Au mois de mars 2018, la demande de voitures diesel sur la plus grande offre en ligne de Suisse pour l’automobile a enregistré une baisse de 20 %, atteignant un plus bas record. 

En Allemagne, les premières interdictions de circuler concernant les véhicules diesel devraient entrer en vigueur dès ce printemps. Le gouvernement genevois a lui aussi annoncé vouloir examiner une interdiction temporaire de circuler pour les véhicules diesel anciens, à savoir ceux répondant aux normes antipollution allant d’Euro 1 à Euro 5. Il s’agit des véhicules mis en circulation avant septembre 2015. Selon l’Office fédéral de la statistique (OFS), près d’un million de voitures de ce type circulent sur les routes suisses. Elles ne satisfont pas à la norme antipollution actuelle Euro 6. 

Une voiture d’occasion sur deux ne satisfait pas à la norme Euro 6 

Les acheteurs de véhicules d’occasion diesel doivent se montrer particulièrement attentifs. Voilà ce que révèle une analyse du comparateur sur Internet comparis.ch : la plus grande offre en ligne de Suisse pour l’automobile recense plus de 87 000 voitures diesel d’occasion à vendre, et la moitié d’entre elles ne répond pas à la norme Euro 6. Parmi ces véhicules, un sur six (14 000) répond, dans le meilleur des cas, à la norme Euro 4, et seulement un sur cinq (25 000) satisfait à la norme Euro 5. Ces voitures tomberaient sous le coup des interdictions envisagées. 

La demande de véhicules diesel recule de 20 % en mars 

L’incertitude concernant l’avenir des véhicules diesel se reflète également dans la demande (voitures neuves et d’occasion) sur comparis.ch : ne serait-ce que le mois dernier, les recherches par type de carburant pour les véhicules à motorisation diesel ont chuté de 20 %, atteignant fin mars un plus bas record. Entre janvier 2015 et  2018, la demande a reculé globalement de 44 %. Sur la même période, la demande de voitures particulières à motorisation essence a augmenté de 71 %. 

Harry H. Meier, expert Mobilité chez Comparis, donne aux acheteurs d’un véhicule d’occasion le conseil suivant : « Tout conducteur qui songe à acquérir un véhicule diesel d’occasion relativement ancien devra bien s’informer sur les restrictions de circulation annoncées avant d’acheter et peser le pour et le contre en fonction de ses besoins personnels en mobilité. Selon l’état actuel des connaissances, l’idéal est d’opter pour un modèle satisfaisant à la norme antipollution Euro 6. Ces véhicules, qui la plupart du temps ont été mis en circulation après septembre 2015, ne se trouvent pas dans la ligne de mire des mesures de protection de l’air. » 

Graphique : Voitures d’occasion diesel sur comparis.ch