Assurance

Accident de voiture : que faire en cas de dommage ?

CONSEILS
|
Photo : iStock / Nastco

Malgré toutes les précautions prises, un accident peut survenir – même aux meilleurs automobilistes. Le cours de premiers secours ne date pas d’hier ? Voilà les règles de comportement à suivre en cas de dommage.

En dépit de toutes les précautions, vous avez eu un accident ?

Restez calme et suivez nos recommandations.

Mesures d’urgence en cas de dommage matériel et corporel

1. Faire le point sur la situation

Arrêtez la voiture, mettez les clignotants et allumez les feux. Faire le point sur la situation : le nombre, le type et la situation des véhicules impliqués. Assurez-vous qu’il n’y ait pas de risque d’incendie ni d'explosion.

2. Sécuriser le lieu de l'accident

Installez votre triangle d'avertissement au moins 50 mètres avant l’endroit de l'accident – voire à 100 mètres sur une route à grande vitesse.

3. Apporter les premiers secours

Y a-t-il des blessés ? Sortez les blessés de la zone de danger et apportez les premiers secours. Si possible, ne modifiez pas le lieu de l'accident.

4. Appeler les secours

Si besoin est, appelez les secours (144) et les pompiers (118). Dans un cas comme dans l’autre, appelez la police (117). Elle se chargera de rédiger un rapport sur les circonstances de l’accident.

5. S’occuper des blessés

Prenez les personnes blessés en charge. Examinez-les de près et parlez-leur. 

Cas particulier : la collision avec un animal – alerter le propriétaire, le garde-chasse ou la police

Dans le droit de la circulation routière, les animaux sont considérés comme des «choses». Comme pour un dommage matériel, vous devez informer le lésé (p. ex. le propriétaire du chat). En cas de collision avec un animal sauvage, vous devez en premier lieu aviser le garde-chasse cantonal. Vous n’arrivez pas à joindre le détenteur de l’animal ou le garde-chasse ? Dans ce cas, vous devez alerter la police. Autrement, vous violez le devoir d’annonce obligatoire et vous êtes passible d’une amende.  

Traitement du sinistre

Votre véhicule a-t-il été endommagé ? Voici les points à observer :  

1. Documenter l'accident

Si possible, ne déplacez pas les véhicules. Prenez des photos du lieu de l'accident et des véhicules endommagés, au mieux de tous les côtés. 

2. Remplir le constat européen d’accident

Notez le nom et les adresses des témoins et écrivez dans un langage simple. N’oubliez pas la signature au verso du document. Attention : ne reconnaissez jamais votre responsabilité unique.

3. La responsabilité n'est pas claire : demander l'aide de la police

Si vous et l’autre partie n’êtes pas d’accord sur la responsabilité ou les circonstances de l’accident, appelez la police.

4. Annoncer le sinistre à l’assurance

En cas de dommage, signalez-le immédiatement à l’assurance. Indiquez également si la police est impliquée dans cette affaire. Votre assurance se chargera des formalités restantes. Selon l’ampleur du dommage, un expert de votre assureur viendra expertiser le véhicule endommagé avant la réparation. Mais avant toute réparation, demandez impérativement une offre écrite. 

La plupart des assurances proposent une solution en ligne pour déclarer les sinistres. Vous trouverez ci-dessous la liste de ces assurances ainsi que le numéro de leur hotline dédiée aux sinistres :

Bon à savoir : vous n'avez pas de chance et le traitement du sinistre ne se passe pas comme prévu ? En cas de sinistre, vous avez aussi la possibilité de résilier l'assurance et d’en conclure une nouvelle.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Est-il nécessaire de faire réparer ou puis-je toucher l’argent de l'assurance ?
7 conseils pour l'assurance automobile
Changement des pneus : mode d’emploi, trucs et astuces