Comparis
Newsletter
fr

Assurances

Auto & moto

Immobilier

Crédit & hypothèques

Comparateur de prix

Santé & prévoyance

Autres services

Comparis

Menu

Crédit & hypothèquesCrédit privéDemande de crédit

Demande de crédit : déroulement, conseils et informations utiles

Peu importe qu’il s’agisse d’acheter une voiture ou de surmonter une mauvaise passe financière : vous avez décidé d’opter pour un crédit. Comparis vous montre les étapes de sa réalisation.

Sommaire :

Avant la demande de crédit

Étape 1 : renseignez-vous

Avant de demander un crédit, renseignez-vous sur les critères d’obtention, car tout le monde n’est pas éligible. La capacité de contracter un crédit (ou capacité de crédit) et la capacité de remboursement, mais aussi des facteurs comme l’âge, la nationalité, l’exercice d’une activité lucrative, la nationalité, les poursuites, les pensions alimentaires et même le domicile influent sur la décision de l’établissement prêteur. Pour aller plus loin, lisez les conditions d’obtention d’un crédit privé.

Étape 2 : calculez le crédit que vous pourriez obtenir

Fixer le montant

  • Pouvez-vous vous permettre d’emprunter le montant souhaité ?

Pour répondre à cette question, votre capacité de crédit est déterminante. Les crédits d’un montant inférieur ou égal à 80 000 CHF relèvent de la loi sur le crédit à la consommation (LCC). Pour des raisons de protection contre le surendettement, ce texte dispose qu’un crédit ne peut être accordé que dans la mesure où son montant, intérêts compris, peut être remboursé en l’espace de 36 mois sur la part saisissable du revenu du preneur.

Évaluez ici votre ligne de crédit.

Taux d’intérêt

Les établissements prêteurs font la promotion de leur taux d’intérêt le plus bas, actuellement à partir de 3,5 %. Mais attention : il s’agit de taux d’appel que seuls les demandeurs avec une solvabilité sans faille peuvent espérer obtenir, sous certaines conditions bien particulières.

Pour obtenir une offre de taux, le demandeur doit passer par un examen détaillé de sa situation personnelle et financière. Les critères d’acceptation et de risque ne déterminent donc pas seulement l’issue de la demande, mais aussi les conditions d’octroi du crédit. D’une manière générale, plus le taux est avantageux et plus les exigences à l’égard du preneur de crédit sont strictes.

Avec le calculateur de crédit, vérifiez comment le taux d’intérêt se répercute sur le coût d’un crédit.

Choisir la durée du remboursement

Les établissements proposent des prêts à rembourser sur des échéances de 6 à 120 mois. Plus la durée de remboursement est longue, plus les intérêts sont élevés. Payer ses mensualités en temps et en heure est important. Aussi, dans vos calculs, prévoyez une marge de manœuvre financière : n’allez pas au bout de vos capacités. Les retards de paiements et le non-respect des accords de remboursement impactent votre solvabilité. Les paiements non honorés peuvent conduire à la dissolution du contrat par le prêteur.

Le mieux est de prendre vos précautions en optant pour une durée de crédit plus longue, quitte à rembourser plus que la mensualité exigée : aux termes de la loi, un remboursement anticipé est possible à tout moment, et cette opération réduit le montant des intérêts. En savoir plus sur la durée de crédit adéquate.

Nos conseils :

  • Faites une estimation réaliste de votre budget.
  • Pensez à garder une réserve pour les dépenses exceptionnelles.
  • Optez pour une durée de votre crédit plus longue.
  • Procédez à des versements exceptionnels chaque fois que votre budget vous le permet.



Votre décision est prise et vous voulez faire une demande de crédit ?

Deux options s’offrent à vous :

Option 1 : vous choisissez vous-même un prestataire suisse reconnu

  • Faites-vous une idée des offres de crédit disponibles en Suisse et comparez les taux d’intérêt avec notre calculateur de crédit.
  • Commencez par exercer votre droit de demande de renseignements gratuite pour vérifier les informations que détiennent à votre sujet les sociétés de renseignement économique.
  • L’examen de solvabilité est un élément clé pour l’obtention d’un crédit.
  • Si vous avez déjà souscrit des crédits ou des contrats de leasing, faites en plus une demande de renseignements auprès de la ZEK.
  • Conseil : le dépôt simultané de plusieurs demandes, pour comparer les offres, réduit vos chances d’obtenir un crédit.

Une bonne solvabilité et un revenu stable sont essentiels pour obtenir un crédit. En plus de ces éléments, chaque établissement fonde sa décision sur des critères de risque qui lui sont propres et qu’il ne communique pas.

  • En Suisse, près de 50 % des demandes de crédit sont refusées.
  • Dans le cadre d’une demande déposée directement à la banque ou auprès d’un prestataire de crowdlending, le fichier ZEK est immédiatement interrogé.

Option 2 : vous passez par Comparis et confiez votre demande à Credaris

  • Credaris est un service partenaire de Comparis et spécialisé dans le courtage en crédit privé.
  • Credaris examine votre dossier et détermine votre solvabilité sans risque.
  • Après la vérification scrupuleuse de vos antécédents, vous obtenez une offre.
  • Avec votre accord, votre demande est soumise au prêteur auprès duquel vos chances d’obtenir un crédit sont les plus fortes.

En savoir plus sur Credaris.

Faire une demande sans engagement

Demande de crédit

Étape 1 : envoyer les documents

Pour l’identifier, déterminer sa solvabilité et examiner sa situation financière, le prêteur ou le courtier a, dans un premier temps, besoin de quelques informations sur le preneur de crédit.

Les documents suivants doivent lui être communiqués :

  • Bulletins de salaire des 3 derniers mois
  • Pièce d’identité (carte d’identité, passeport)
  • Pour les étrangers : permis d’établissement ainsi que permis de séjour
  • Souvent, la présentation du contrat de bail est aussi exigée.

D’autres documents peuvent être demandés par la suite en fonction de la situation personnelle du demandeur.

  • Pour les indépendants : un avis d’imposition
  • En fonction de la situation personnelle du demandeur, différents documents propres à justifier les revenus (p. ex. avoirs bancaires, pensions alimentaires, rente de veuve)
  • Documents relatifs à l’état civil (p. ex. jugement de divorce ou de séparation)
  • Pour un rachat de crédit : contrat signé, coordonnées bancaires

Étape 2 : attendre l’examen de solvabilité

Avant de se voir accorder un crédit, tout demandeur doit se soumettre à un examen de solvabilité. Des éléments tels que poursuites et habitudes de paiement, entre autres informations, sont récupérés par l’établissement sollicité qui procède alors à leur analyse. Le taux d’intérêt offert dépend notamment des résultats de cet examen de solvabilité. Une bonne solvabilité entraîne la baisse du niveau de risque associé à votre profil et, du même coup, du taux d’intérêt.

Bon à savoir : en fonction du profil du demandeur et conformément à sa propre politique de risque, chaque prestataire exige des documents complémentaires, parfois même les originaux. C’est la raison pour laquelle dans le cadre d’une demande de crédit, des documents complémentaires font l’objet d’une nouvelle demande.


Contrat de crédit

Lorsque sa demande est acceptée, le candidat au crédit reçoit un contrat qu’il doit signer. Pour les contrats relevant de la LLC, le demandeur dispose d’un droit de révocation de 14 jours. Le montant du crédit est ensuite viré sur le compte du preneur de crédit. Les crédits de plus de 80 000 francs peuvent, eux, être virés directement.

Pourquoi un droit de révocation de 14 jours est-il applicable en Suisse pour les crédits privés ?


Pour les crédits relevant de la LLC, le montant accordé n’est décaissé qu’au bout de 14 jours après le début du contrat. Ce délai sert à protéger le preneur de crédit, qui peut changer d’avis et mettre fin au contrat durant cette période. C’est pour cette raison que les prétendus « crédits immédiats » ou « crédits rapides » n’existent pas en Suisse, malgré l’abondante publicité qui en est faite sur Internet. La promotion du crédit immédiat est même explicitement interdite.

Améliorez vos chances d’obtenir un crédit privé

Un crédit n’est pas la solution adaptée pour résoudre des problèmes financiers structurels ou financer des activités éphémères – comme des vacances ou un mariage. En Suisse, l’octroi de crédits est très réglementé afin de protéger les clients contre le surendettement. Parmi les mesures prises en ce sens, on compte l’examen de la capacité de contracter un crédit, le droit de révocation de 14 jours et la disposition légale selon laquelle un crédit peut à tout moment faire l’objet d’un remboursement anticipé. Étant donné qu’il s’agit d’un engagement sur le long terme, il est important de bien y réfléchir au préalable et de se préparer comme il se doit avant de soumettre sa demande, notamment en se renseignant sur les données enregistrées sur sa personne et en calculant sa ligne de crédit envisageable.

Ayez conscience que chaque établissement applique ses propres critères d’acceptation et qu’il est de ce fait difficile d’évaluer ses chances d’obtention auprès de tel ou tel prestataire. Il est déconseillé d’envoyer plusieurs demandes simultanément à plusieurs prêteurs : en procédant ainsi, vous pourriez réduire durablement vos chances d’obtenir un accord, et donc compromettre également de futures demandes. À l’inverse, vous pouvez augmenter vos chances en déposant une demande auprès de Credaris, un service partenaire de Comparis. Après un premier examen gratuit et sans engagement de votre profil, vous obtenez une évaluation sincère de vos possibilités d’obtenir le crédit souhaité.


Vers une demande de crédit

FAQ – Questions fréquentes sur la demande de crédit

Pour déposer une demande de crédit auprès d’un organisme de prêt commercial, vous avez trois options :
  • Directement auprès d’un établissement de crédit (banque)
  • Sur une plateforme de crowdlending (prêt participatif)
  • Avec l’aide d’un courtier
Dans un premier temps, vous aurez besoin de fournir une pièce d’identité et des justificatifs de vos revenus. En fonction de votre profil, d’autres documents pourront vous être demandés.
En Suisse, les crédits sont en général attribués jusqu’à 250 000 francs. Pour les crédits qui relèvent de la loi sur le crédit à la consommation (jusqu’à 80 000 francs), l’examen de la capacité de crédit est obligatoire. Calculez ici votre limite de crédit d’après la LCC.

Calculer sa limite de crédit
Il n’y a pas de limite quant au nombre de crédits qu’il est possible de contracter. La capacité de rembourser la totalité des mensualités est l’élément déterminant. En revanche, la souscription de différents crédits engendre une charge administrative supplémentaire. Des montants élevés ont tendance à avoir un effet positif sur le taux d’intérêt. Donc si vous souhaitez emprunter davantage, il peut être judicieux d’examiner l’opportunité d’un rachat de crédit. Certains prestataires posent le rachat des crédits en cours comme condition préalable à l’examen de toute demande.

Le dépôt simultané de demandes auprès de prestataires différents réduit vos chances d’obtenir un accord de crédit. La détention d’un nombre trop élevé de contrats en cours ou le passage rapide d’un contrat à un autre a également une incidence négative sur l’issue de la demande de crédit.
Le rejet est signalé à la centrale d’information de crédit, le fichier ZEK. En fonction du motif, cette entrée peut rendre plus difficile l’obtention ultérieure d’un crédit. Le refus d’une demande n’entraîne pas nécessairement celui des demandes suivantes, mais il vaut mieux l’éviter, si possible, en procédant au préalable à une évaluation sérieuse de ses chances d’obtenir un crédit. Credaris, un service partenaire de Comparis, vous accompagne dans cette démarche gratuitement et sans engagement.