Hypothèque

Négocier avec des établissements hypothécaires

CONSEILS
|
Une bonne préparation vaut la peine. Photo : iStockphotos

Les taux hypothécaires que les banques affichent sur leur site Internet ou dans leur vitrine sont généralement des taux de référence. En négociant bien, on peut obtenir une baisse significative. En effet, le prix d’une hypothèque ne dépend pas seulement du bien immobilier ou de la solvabilité de l’emprunteur : un entretien bien préparé revêt également une grande importance pour que la signature du contrat soit une réussite.


Qui dit hypothèques, dit aussi négociation. Car comme le laisse entendre la désignation «taux de référence, les intérêts affichés ne sont pas fixes ; il y a de la marge de négociation. Pour avoir les bonnes cartes en main, on négociera après avoir demandé et comparé plusieurs offres et s’être bien préparé aux entretiens auprès des organismes prêteurs. Une bonne préparation présuppose aussi un dossier clair et complet.

Faites-vous une idée de l'offre

Ne vous jetez pas sur la première offre venue et ne signez pas d’hypothèque à la hâte : négociez votre hypothèque, cela en vaut la peine. Par exemple, une différence de taux de 0,1 % sur 500 000 francs de prêt sur dix ans représente déjà 5000 francs d’économies à réaliser.

D’ailleurs, les meilleurs négociateurs sont ceux qui connaissent bien le marché. Faites-vous une idée du marché en comparant les offres. Et faites savoir aux organismes prêteurs que vous avez demandé des offres comparatives. Ils seront alors plus enclins à faire un effort sur les taux. 

 

 

L’avantage de faire négocier

En général, s'adresser aux établissements hypothécaires et leur solliciter une offre personnelle directement demande du temps. Rien que la gestion des rendez-vous avec les prestataires donne de quoi faire. Mais renoncer pour autant à des offres comparatives n’est pas conseillé, vu le potentiel d’économies non négligeable que cela représente.

Les intéressés qui ne souhaitent pas passer des heures dans des « entretiens-conseil , peuvent se tourner vers un agent/courtier professionnel – qui se chargera rapidement et simplement de la négociation avec les établissements financiers. Un courtier hypothécaire a l’autre avantage de bien connaître les offres et les prix des prestataires. De plus, ces professionnels peuvent estimer la réduction approximative de taux que les prestataires peuvent offrir aux clients. Sans oublier que dans bien des cas, vous pouvez profiter de conditions spéciales et d’offres exclusives d’autres types de prestataires, comme les assurances, les caisses de pension ou les fonds de placement. HypoPlus, un service partenaire de comparis.ch, se charge de la négociation pour vous, gratuitement et sans engagement.

 

 

Marquez des points avec un dossier convaincant

Un dossier clair et complet contribue également de manière positive à la négociation avec la banque. Votre conseiller client vous en sera reconnaissant et pourra se concentrer sur les points les plus importants. Pour la banque, vous donnerez une image plus sérieuse en tant que partenaire de négociation. Vous trouverez tout ce qu’il convient de joindre au dossier dans notre check-list documents à fournir.

Les personnes qui détiennent une hypothèque en cours devraient remettre leur dossier à jour sept mois environ avant l’échéance. En effet, si tous les documents nécessaires au refinancement ne sont pas rassemblés, il ne sera pas possible de demander des offres d’autres prestataires et de profiter de taux plus avantageux. La banque du client n’a souvent pas besoin de (nouveaux) documents et prolonge l’hypothèque avec le plus grand plaisir.