Assurance ménage et RC

Cambriolages : comment protéger ma maison ?

CONSEILS
|
Avec le passage à l’heure d’hiver, les assureurs suisses enregistrent une recrudescence des effractions de 20 % Photo : iStock / tommaso79

En automne et en hiver, la saison des cambriolages bat son plein. Car la pénombre qui tombe très tôt est propice aux voleurs, qui en profitent pour s’introduire dans les habitations. Voici comment améliorer la protection contre les effractions dans votre maison ou appartement avec Comparis.

En Suisse romande, outre-Sarine ou au Tessin, les cambriolages ne sont pas rares. Selon une étude de Comparis, près de 50 % des sinistres de l’assurance ménage enregistrés en 2016 sont imputables aux cambrioleurs. Un cambriolage coûte environ 8400 francs en moyenne aux assurances.

Recrudescence des cambriolages en automne et en hiver

C’est en automne et en hiver que les cambriolages sont les plus fréquents, notamment parce que les jours raccourcissent. Ils se déroulent le plus souvent dans la pénombre, avant que les occupants rentrent du travail sans se douter de rien. Avec le passage à l’heure d’hiver, les assureurs suisses enregistrent une recrudescence des effractions (20 %). Pourtant, beaucoup de cambriolages peuvent être évités. Voici les principaux conseils de Comparis pour se prémunir contre les vols par effraction, vols simples et autres brigandages.

Comment me protéger contre les cambriolages ?

Fermer les portes à clé

Quand vous quittez la maison, même brièvement, il est conseillé de toujours fermer la porte d’entrée à clé.

Fermer les fenêtres

Les fenêtres entre-ouvertes facilitent la tâche aux malfrats, qui n’ont dans ce cas parfois pas besoin de faire usage de la force pour entrer. Pensez pour cela à fermer les fenêtres et portes de balcon ou de terrasse quand vous vous absentez.

Informer les voisins

Avoir de bonnes relations avec ses voisins est un grand avantage. Informez-les de vos absences, ils en seront d’autant plus attentifs. 

Faire relever le courier

Les cambrioleurs à l’affût de logements inoccupés prêtent une attention particulière aux boîtes aux lettres qui débordent. En cas d’absence prolongée, demandez à un voisin de relever régulièrement votre courrier. Sinon, vous pouvez demander auprès de la Poste que le courrier n'arrive pas pendant ce temps. 

Gare aux clés cachées

Les voleurs cherchent aussi les clés sous les paillassons, dans les boîtes aux lettres ou dans les pots de fleurs. Si possible, évitez de cacher des clés ; laissez-les plutôt à des voisins auxquels vous avez confiance.

Attention aux marquages sur les murs et portes

Les malfrats communiquent entre eux à l’aide de codes. Si vous remarquez des marquages sur la façade, des portes ou la boîte-aux-lettres, prenez une photo et signalez-le à la police. Ensuite, effacez les traces. 

Appeler la police à temps

Si vous observez des faits suspects, voire si vous prenez des cambrioleurs en flagrant délit, veuillez prévenir la police aussi vite que possible en composant le 117, numéro d’appel d’urgence. D’ailleurs, la brochure « Guide de sécurité » de la police recommande de « prévenir plutôt que de guérir ». Attention : n’intervenez jamais seul et ne rangez pas les lieux de votre propre initiative. 

Installer des minuteurs

Installez dans votre logement des minuteurs, des ampoules intelligentes et des simulateurs TV : cela simule une présence et la lumière décourage. Vous pouvez déjouer très tôt de nombreuses tentatives de cambriolage en plaçant des détecteurs de mouvement sur le seuil de votre maison, sur votre terrasse ou dans votre garage. Par ailleurs, les ampoules intelligentes ou les Packages Smart Home, qui se pilotent aisément via une app, constituent une bonne solution.

Faire contrôler sa serrure

Pour les malfrats, beaucoup de serrures sont presque aussi simples à ouvrir que des portes non verrouillées. Demandez impérativement à un expert de contrôler votre serrure.

Qui prend en charge les dommages en cas de cambriolage ?

C’est en général l’assurance ménage qui prend en charge les dommages liés aux cambriolages. Les assurances différentient plusieurs types de vol, comme suit :

Vol avec effraction

Si un cambrioleur brise une vitre ou bien s’il force la serrure pour pénétrer dans l’appartement, il commet un vol par effraction. Ce genre de dégradations est couvert par l’assurance ménage de base. Celle-ci rembourse les effets volés ou abîmés à hauteur de leur valeur à neuf. En revanche, elle ne couvre en général l’argent liquide et les bijoux que jusqu’à concurrence d’un certain montant.

Brigandage

Les vols sous la menace ou l’usage de la violence sont qualifiés de brigandage. Ce type de vol est couvert par l’assurance ménage de base.

Vol simple

Également appelé « vol d’usage », il décrit les vols autres que l’effraction ou le brigandage. Le malfrat n’est par ailleurs confronté à aucun obstacle majeur. On opère une distinction entre le « vol simple au domicile » et le « vol simple à l'extérieur ».

«Vol simple au domicile»

Le « vol simple au domicile » est couvert par l'assurance de base. Toutefois, des exclusions s’appliquent : l'argent liquide non conservé en sécurité et autres valeurs pécuniaires (abonnements, billets, …) ne sont pas assurés. D’autres exclusions peuvent encore s'appliquer selon l'assureur.

Exemple : votre vélo est dérobé dans le local à vélo.

« Vol simple à l'extérieur »

Afin d’être assuré également en dehors du domicile, il faut souscrire l’option « vol simple à l'extérieur » proposée séparément avec l'assurance ménage. Les objets perdus ou égarés ne sont généralement pas remplacés. L'argent liquide et autres valeurs pécuniaires ne sont, là non plus, pas assurés. Concernant la couverture supplémentaire « vol simple à l'extérieur », la somme d’assurance maximale convenue s’applique. Elle s’élève généralement à 2000 francs.

Exemple : vous attachez votre vélo à un lampadaire dans la rue – on vous vole votre vélo.

Dommages consécutifs

L'assurance ménage couvre aussi les dégâts consécutifs aux effractions, comme les serrures cassées et les vitres brisées. L’indemnité maximale est le plus souvent définie séparément – consultez votre contrat à ce sujet.

Conseil important : adaptez régulièrement le montant que vous assurez dans le cadre de l’assurance ménage afin d’obtenir une couverture suffisante en cas d’effraction ou de vol. Il est également utile de comparer les assurances ménage de temps à autre et d’en changer – vous pouvez parfois économiser plusieurs centaines de francs par an.