Prévoyance

Pilier 3a : à quel moment commencer à épargner ?

INFO
| Par Leo Hug |
Photo : iStock / fizkes

Plus tôt vous planifiez votre prévoyance vieillesse, mieux ce sera. L’adage le dit : tous les débuts sont difficiles – et l’incertitude à propos du pilier 3a est grande. Comparis revient sur ce qu’il faut savoir au sujet du pilier 3a et sur la façon d’optimiser votre prévoyance vieillesse.

En débutant sa carrière professionnelle, il est rare de se projeter dans plusieurs décennies pour penser à sa retraite. Et pourtant, c'est bien ce qu’il conviendrait de faire. En effet, pour disposer d’une certaine épargne à l’âge de la retraite, le maître-mot est l’anticipation. Chaque franc épargné dans le pilier 3a produit des intérêts. Aussi, plus vous effectuerez des versements tôt, plus ces intérêts vous profiteront. À cela vient s’ajouter le fait que les économies d’impôts rendent l’épargne encore plus attrayante.

À partir de quand puis-je effectuer les versements au pilier 3a ?

D’une manière générale, toute personne percevant un revenu soumis à l’AVS peut effectuer des versements au pilier 3a. Toute personne active est tenue de cotiser à l’AVS à compter du 1er janvier suivant la date de son 18e anniversaire. C'est la raison pour laquelle les apprentis et les étudiants exerçant une activité lucrative peuvent aussi cotiser au pilier 3a.

Est-il intéressant de commencer tôt à se constituer un capital au pilier 3a ?

En commençant à verser 150 francs par mois au pilier 3a à l’âge de 25 ans, et compte tenu d’une rémunération moyenne de 3 %, les avoirs du pilier 3a capitalisés jusqu’au 65e anniversaire se chiffrent à 138 909 francs. Les montants nets versés représentent 72 000 francs (12 mois × 40 ans × 150 francs).

En revanche, en ne débutant les versements au pilier 3a qu’à partir de 35 ans – mais en mettant de côté 200 francs par mois – l'effet des intérêts est moindre. Avec les mêmes conditions (rémunération de 3 %), le capital épargné n'est que de 116 547 francs, soit environ 22 362 CHF de moins que dans le premier cas de figure. Dans le deuxième, les montants nets versés représentent aussi 72 000 francs (12 mois × 30 ans × 200 francs).

Des rendements plus élevés avec un fonds de prévoyance

Les intérêts produits sur les comptes de pilier 3a classiques évoluent actuellement entre 0 % et 0,3 %, un taux qui amenuise donc l’effet des intérêts composés. Pour comparer les intérêts actuels des comptes de pilier 3a, cliquez ici.

Le placement d’avoirs 3a dans un fonds peut être une autre solution. Tous les prestataires offrant des produits 3a proposent également des fonds de prévoyance. Avec un fonds de prévoyance, vous investissez notamment dans un panier d’actions diversifié. Souvent, la part maximale d’actions pour ce type de fonds est de 50 %. Le reste est investi dans des obligations, certes plus sûres, mais assorties de rendements moins élevés. Certains opérateurs proposent toutefois des produits dont la part d'actions peut atteindre 80 %. Les rendements sont donc plus élevés mais, naturellement, les risques de perte le sont aussi. Se constituer un capital pour l’âge de la retraite avec un fonds de prévoyance revient à prendre un risque. Par le passé cependant, les placements en actions ont toujours obtenus de meilleures performances que les autres formes de placement sur le long terme. Un objectif de rendement** de 3 % sur le capital investi avec un fonds de placement apparaît réaliste compte tenu de la situation actuelle.

Puis-je réduire mes impôts grâce au pilier 3a ?

En plus des effets à long terme produits par les intérêts composés, vous profitez également d'avantages fiscaux en effectuant des versements au pilier 3a. Vous pouvez, entre autres, déduire les cotisations au troisième pilier de votre revenu imposable et ainsi réduire votre charge fiscale annuelle. Comparis a rassemblé pour vous quelques conseils qu’il est recommandé de suivre à ce sujet.

Quel est le plafond du montant annuel que je peux verser ?

Les versements au pilier 3a sont actuellement plafonnés à 6826 francs par an pour les personnes exerçant une activité salariée. Pour les indépendants non affiliés à une caisse de pension, le montant maximal peut aller jusqu’à 20 % du revenu net mais ne peut dépasser 34 128 francs.

Combler des lacunes de prévoyance grâce au pilier 3a

Le calculateur de prévoyance Comparis vous permet d’évaluer l’étendue de votre lacune de prévoyance. Sur la base des revenus estimatifs à percevoir de l’AVS et de votre caisse de pension, cet outil chiffre les recettes qui vous manqueront pour conserver votre niveau de vie à l'âge de la retraite. Dans l’idéal, l’épargne issue du pilier 3a vous sert à combler cette lacune de prévoyance le moment venu.

Il est donc judicieux de se pencher sur la question suffisamment tôt. À long terme, le pilier 3a influence grandement la situation financière à l’âge de la retraite, voire avant, si les avoirs du pilier 3a doivent permettre de financier l'achat d’un bien immobilier, par exemple.

Une chose est sûre : les générations de retraités à venir percevront nettement moins de prestations du deuxième pilier (caisse de pension), notamment du fait de l’augmentation de l'espérance de vie, des taux de conversion trop élevés et des taux négatifs actuellement en vigueur à la Banque nationale. Les avoirs issus du pilier 3a, résultat d’une épargne complémentaire constituée sur une base volontaire, n’en deviennent que plus importants.

Notions :

Effet des intérêts composés : on considère que les intérêts annuels produits par un capital initial sont toujours réincorporés à ce dernier pour être réinvestis au même taux que ledit capital, faisant ainsi continuellement augmenter le montant des avoirs dans le temps. Selon le taux, les intérêts composés peuvent faire fructifier votre gain, et donc votre épargne, de manière non proportionnelle. On parle alors de l’effet des intérêts composés.

** Objectif de rendement : la perte ou le gain qu’il est possible d’attendre d’un placement sur une période donnée.