Assurance voyage



Quels sont les risques couverts par une assurance voyage annuelle ?


Souscrire une assurance voyage fait partie des préparatifs du voyage. Elle permet, contre une somme modique, de se couvrir contre les conséquences financières en cas de maladie, d'accident ou de catastrophe naturelle. Elle comprend l’assurance annulation et l’assistance aux personnes.

 

Assurance annulation (exemple)
Assistance aux personnes (exemple)
quand l'assurance intervient-elle ? Elle intervient lorsque l'assuré ne peut, dans certains cas particuliers, entreprendre le voyage qu’il a d’ores et déjà réservé et payé. Sont couverts les frais de retour anticipé, de dégagement et de sauvetage dans le cas de risques survenant au cours du voyage.
Cela inclut également un retour temporaire ainsi que des nuitées supplémentaires.
Risques couverts
  • Accident
  • Maladie
  • Décès
  • Catastrophes naturelles/épidémies
  • Troubles dans le pays de destination
  • Défaillance du transport (grève du transport aérien/ferroviaire)
  • Perte d’emploi juste avant le départ
  • Des problèmes de couple ou de simples évènements inopportuns ne constituent pas des raisons valables.
  • Maladie
  • Catastrophes naturelles
  • Troubles politiques
  • Maladie, accident ou décès du voyageur ou d’une personne proche / d’un remplaçant au travail
Dans quel cas conclure une assurance voyage annuelle ? Particulièrement pour les réservations de vacances d’une valeur supérieure ou élevée. Conseillé pour les séjours dans des pays problématiques ou les voyages extrêmes.
Attention !
L'assurance annulation devrait non seulement être valable en Europe/dans le monde entier mais, également, expressément en Suisse. Si vous détenez une assurance voyage annuelle, vous pouvez sans hésiter décliner les offres d’assurance frais d’annulation « obligatoires » qui vous sont proposées. L’assurance de base ne prend pas en charge les frais de sauvetage à l’étranger. En cas de sauvetage (dégagement) en Suisse, elle rembourse 50 % des frais, dont max. 5000 CHF par année civile. Les frais de transport, en revanche, sont sont pris en charge en Suisse tout comme à l’étranger (max. 500 CHF/année civile). L’assistance aux personnes doit être valable dans le monde entier, dont explicitement pour la Suisse. Il est également possible de conclure l’assistance aux personnes seule, sans assurance annulation.


Conseils


  • Vérifiez si vous ne détenez pas déjà une assurance voyage (les cartes de crédit comprennent en partie une couverture pour les voyages !)
  • Attention : la REGA n'est pas une assurance. Les donateurs n'ont pas forcément droit à recevoir des prestations.
  • En cas de problèmes à l'étranger, il est recommandé de contacter immédiatement son assureur -> Ayez le numéro d'urgence pour l'assistance 24h/24 et votre numéro de police sur vous.
  • Les assurances voyage annuelles couvrent des risques que les formules temporaires ne prennent pas en compte (comme les frais de dossier facturés par l'agence de voyage).
  • Souvent, les bagages ne sont pas inclus dans l'assurance voyage. Les assureurs proposent des assurances bagages, mais seulement en option complémentaire et moyennant un supplément. Cette assurance complémentaire couvre les risques de vol, de brigandage tout comme la perte et l'endommagement lors de l'acheminement par une compagnie de transport. Elle ne couvre pas les objets que vous avez perdus vous-même ou oublié quelque part. Conseil : souscrivez une assurance bagages en la cumulant avec votre assurance ménage. Cela est souvent moins cher.
  • Si vous partez en vacances en voiture, vous aurez besoin d'une assistance véhicules (dépannage). Elle couvre le service de dépannage, de remorquage ainsi que les coûts de rapatriement et les frais supplémentaires pour la poursuite du voyage si le véhicule est hors service. La couverture est souvent limitée à l'Europe.
  • Pour les voyages dans des pays à risques, on recommande une assurance protection juridique internationale. En cas d'accident avec un véhicule de location (la RC ne s'applique pas) notamment, elle permet de rejeter des prétentions non justifiées de tiers ou de ne pas payer d'avances de cautions pénales destinées à éviter une détention provisoire. Attention : seule une police de protection juridique générale offre une protection complète à l'étranger !


Exclusions importantes


L'assurance voyage ne couvre pas les frais médicaux et frais d'hospitalisation à l'étranger. Les « avances » pour ces frais de traitement ambulatoires ou hospitaliers telle que mentionnées dans les conditions d'assurance (généralement 5000 CHF) doivent être remboursées à l'assureur.

Lors de vacances en Europe, l'assurance maladie de base obligatoire suffit. Bon à savoir : il est recommandé de toujours avoir la Carte européenne d'assurance maladie sur soi. Cela évite de devoir payer la facture directement sur place.

Cependant, l'assurance de base obligatoire et l'assurance accident (LAA/SUVA) ne remboursent que le double du montant que le traitement ambulatoire/hospitalier aurait coûté dans le canton de résidence. C'est pourquoi il est utile de souscrire une assurance complémentaire auprès de sa caisse maladie pour les pays non européens (p. ex. États-Unis, Japon, Australie), où les soins peuvent s'avérer très onéreux.

Conseil : avant de partir, renseignez-vous auprès de votre caisse maladie sur les prestations couvertes et les options d'assurance complémentaire.