Caisses maladie

Harcèlement téléphonique : comparis.ch lutte contre les appels indésirables

INFO
|
Il y de quoi bouillir de rage: malgré le blocage de publicité, les Suisses sont submergés par les appels publicitaires.

Des appels intempestifs, des méthodes sujettes à caution et des plaintes qui se comptent par milliers: cet automne encore, les Suisses sont harcelés par les call centers et les démarcheurs téléphoniques – principalement pour le compte de caisses maladie. Certains d’entre eux vont même, sans aucun scrupule, jusqu’à se faire passer pour comparis.ch. Cela n’est vrai en aucun cas. Les consommateurs peuvent déposer plainte contre ce démarchage téléphonique auprès du Secrétariat d’État à l’économie (Seco). Nous donnons quatre conseils utiles pour se prémunir contre les appels publicitaires intempestifs.

Même l'astérisque (*) dans l'annuaire ne suffit pas à garantir la tranquillité bien méritée en soirée. Cet automne encore, la sonnerie du téléphone résonne de plus belle dans les foyers suisses. Armés de leur téléphone, les assureurs eux-mêmes, les courtiers en assurance et les call centers partent à la chasse aux clients. Et ce, alors que le législateur a fixé des limites strictes et que, par ailleurs, les associations de caisses maladie Santésuisse et Curafutura ont émis des recommandations dans ce domaine à l’intention de leurs membres.

Démarchage téléphonique: ce qui est (il)licite

Depuis avril 2012, la loi fédérale contre la concurrence déloyale (LCD) a posé des garde-fous précis destinés aux démarcheurs téléphoniques et publicitaires : les consommateurs peuvent se prémunir des appels publicitaires en faisant apposer une mention à leur nom dans l'annuaire. Le non-respect de cette mention est punissable.
Par ailleurs, le code de conduite de la fédération des caisses maladie prévoit que seuls peuvent être contactés les clients, actuels et anciens, et les personnes intéressées qui ont préalablement donné leur accord.

Attention, piège ! Il arrive que des consommateurs soient aimablement invités à prendre part à un sondage ou à un concours. En y participant, ils donnent, sans le savoir, leur accord à la publicité.

Des « brebis galeuses  parmi les démarcheurs

Mais en dépit des limites posées par la loi et des codes de conduite des caisse maladie, de nombreux consommateurs se plaignent de toujours recevoir des appels pour le compte de caisses maladie avec lesquelles ils n'ont encore jamais été en contact. Ces appels sont parfois passés depuis l'étranger bien qu’ils affichent un numéro suisse ou parfois réalisés avec des numéros masqués.

comparis.ch n’effectue jamais d’appels publicitaires

Certains call centers font même preuve d’une malhonnêteté incontestable et n’hésitent pas à se faire passer pour comparis.ch et à abuser de notre réputation et de la confiance que les consommateurs placent en nous. comparis.ch n’effectue jamais d’appels publicitaires. Notre prestation se limite à mettre des comparatifs sur Internet à la disposition des consommateurs pour leur permettre de prendre une meilleure décision sur la base de ces informations. Tout appel publicitaire que vous recevriez de la part de comparis.ch n’est en aucun cas effectué pour notre compte !

Afin d’inciter les caisses maladie à renoncer au démarchage téléphonique, comparis.ch a lancé en 2015 le label « Approche client sérieuse . Cette année aussi, certaines caisses se sont engagées à en respecter les règles.

 

 

Quatre conseils contre les appels indésirables

1. Faire apposer un astérisque à son nom dans l'annuaire : avec notre formulaire en ligne, c'est simple et rapide. 

2. Installer l’application local.ch sur votre téléphone portable : l’annuaire de local.ch reconnaît des milliers de numéros de téléphone utilisés par les call center aux pratiques douteuses. Les appels reçus depuis ces numéros sont affichés comme « Télémarketing , ce qui permet de les ignorer ou de les refuser. Cette app est disponible dans l’App Store Apple et sur Google Play.  

3. Appels intempestifs malgré un blocage de publicité : faites-nous part d’un abus grâce à ce formulaire en ligne. comparis.ch agit en effectuant des campagnes de sensibilisation et en intervenant auprès des autorités concernées.

4. Réclamation formelle : vous pouvez la déposer directement auprès du Secrétariat d'État à l'économie (SECO). Le SECO peut sanctionner, au nom de la Confédération, une entreprise par le biais d'une action judiciaire si celle-ci pratique la prospection téléphonique de manière illicite.