Hypothèque

Édition T3 2018 du Baromètre des Hypothèques : légère hausse des taux

ANALYSES
|
Retrouvez le niveau actuel des taux hypothécaires ainsi que leur évolution au cours des derniers trimestres. Photo : iStock / in4mal

Les taux des hypothèques fixes ont enregistré une légère hausse au troisième trimestre 2018. Cette progression s’est faite ressentir le plus fortement au cours du mois de septembre. Et pour la première fois depuis fin 2017, la demande en durées longues s’est tassée au profit d’une poussée massive de la demande pour les hypothèques à moyen terme. Tels sont les résultats du Baromètre des Hypothèques de comparis.ch.

Les hypothèques à taux fixe sur dix ans se situent à six points de base au-dessus du niveau du trimestre précédent : à la fin du 3e trimestre 2018, les taux indicatifs s’élevaient à 1,62 %. Sur cinq ans, les taux indicatifs accusent également une légère hausse puisqu’ils affichaient encore 1,11 % à l’issue du deuxième trimestre. Ils ont progressé au cours du 3e trimestre pour venir s’établir à 1,13 %. Les taux sur les durées à court terme restent, quant à eux, inchangés (0,96 %). En dépit de la période actuelle de taux bas, les preneurs d’hypothèques se tournent toujours plus souvent vers des durées moyennes. Pour la première fois depuis la fin du quatrième trimestre 2017, la demande en durées longues s’est tassée – au profit d’une poussée massive de la demande pour les hypothèques à moyen terme.

Recrudescence de la demande pour les durées à moyen terme

Représentant près de 80 % du marché, les hypothèques avec des durées longues restent toujours les plus appréciées. Leur part a toutefois accusé un recul de près de cinq points de pourcentage au profit des échéances à moyen terme. Il s’agit du premier repli depuis la fin 2017. La part des échéances à court terme s'est elle aussi légèrement dégradée au cours du trimestre, passant de 4,0 % à 3,6 %. En revanche, les demandes en échéances à moyen terme ont connu une forte hausse. Au cours du deuxième trimestre, les preneurs d’hypothèques étaient un peu plus de 12 % seulement à opter pour une échéance inférieure à sept ans alors que leur part a grimpé pour venir frôler les 18 % à la fin du troisième trimestre.

 

« Ce report de la demande s’explique certainement par le fait que, durant le dernier trimestre, les échéances moyennes pouvaient encore être souscrites à 1 % », note Dominik Weber, expert Banque chez Comparis. Et de poursuivre que, en face, les taux des hypothèques sur dix ans ont fortement augmenté. « Des taux hypothécaires de 1 % représentent un seuil psychologique important », explique-t-il, ajoutant que, pour un preneur d’hypothèque, il n'est pas rare de commencer par définir le poids mensuel des intérêts puis, en fonction de cela, de choisir une durée.

Un contexte de taux bas qui va probablement se maintenir à moyen terme en Suisse

En début d’année encore, les taux indicatifs avaient amorcé une progression soutenue laissant entrevoir un retournement rapide des taux d’intérêt. Sur le plan macroéconomique toutefois, D. Weber décèle actuellement des tendances contradictoires qui pourraient freiner notablement la reprise des taux. Si le récent relèvement des taux par la banque centrale américaine ainsi que l'accord entre les États-Unis, le Canada et le Mexique portant sur un nouveau traité commercial pointaient certes vers un redressement durable des taux, il n’en demeure pas moins que l’Organisation mondiale du commerce vient de revoir à la baisse ses prévisions de croissance économique mondiale, avançant les risques grandissants liés à l’application plus large de tarifs douaniers. La croissance dans la zone euro reste, là aussi, modérée. Comme la Banque nationale suisse ne réagira qu’aux évolutions ayant lieu dans la zone euro, D. Weber estime que le contexte de taux bas en Suisse devrait se maintenir à moyen terme. « Compte tenu des conditions actuelles, une augmentation rapide du taux directeur en Suisse est un scénario très peu probable », en vient-il à conclure.

 

Conseil : Le choix du bon modèle d’hypothèque est important, tout comme l’est celui de l’établissement financier adéquat. Bon nombre de preneurs d’hypothèques n’ont pas conscience que non seulement des banques, mais aussi des assurances et des caisses de pension proposent des hypothèques. D’où l’importance de ne pas uniquement se renseigner auprès de sa banque, mais de demander aussi des offres auprès d'assurances et de caisses de pension.

Historique trimestriel du Baromètre des Hypothèques

Baromètre des Hypothèques pour le 2e trimestre 2018

La montée des taux se fait attendre

Les taux des hypothèques à taux fixe ont à peine bougé au deuxième trimestre 2018. Vu les évolutions économiques et politiques des derniers mois, on peut conclure que les taux vont se maintenir à un niveau bas en Suisse. La demande pour les échéances à long terme a poursuivi sa progression. 

Retrouvez ici des informations détaillées : Baromètre des Hypothèques pour le 2e trimestre 2018.

Baromètre des Hypothèques pour le 1er trimestre 2018

Augmentation notable des taux hypothécaires

Les taux pour les hypothèques à taux fixe ont progressé au premier trimestre 2018. À la mi-février, les hypothèques à long et à moyen terme se situaient même au plus haut depuis deux ans. L'attente générale d’une nouvelle remontée des taux d’intérêt s’est traduite par une augmentation de la demande en hypothèques à long terme et par un retour au niveau atteint au cours de la période précédente.

Retrouvez ici des informations détaillées : Baromètre des Hypothèques pour le 1er trimestre 2018.

Baromètre des Hypothèques pour le 4e trimestre 2017

Des signes de hausse

En début d'année, les taux des hypothèques à taux fixe se situaient à peu près au même niveau qu’au trimestre précédent. Entre temps, les signes de hausse se sont multipliés. L’interest Rate Swap pour les hypothèques à taux fixe sur dix ans le montre. Il a fortement grimpé depuis mi-décembre et indique que les frais de couverture continuent de croître. En outre, la demande en durées moyennes s’est sensiblement accrue au dernier trimestre.

Retrouvez ici des informations détaillées : Baromètre des Hypothèques pour le 4e trimestre 2017.

Baromètre des Hypothèques pour le 3e trimestre 2017

Les taux se maintiennent à un niveau plancher

Une fois encore, les taux d'intérêt pour les hypothèques fixes ont quasiment fait du surplace au cours du troisième trimestre 2017. En dépit de la persistance des taux historiquement bas, la demande a créé la surprise en privilégiant des durées extrêmement courtes au détriment des échéances moyennes.

Retrouvez ici des informations détaillées : Baromètre des Hypothèques pour le 3e trimestre 2017.

Baromètre des Hypothèques pour le 2e trimestre 2017

Taux hypothécaires en baisse

Les taux de référence des hypothèques fixes ont légèrement reculé au dernier trimestre de cette année. Les hypothèques fixes à échéances longues étaient, cependant, relativement moins demandées. En revanche, la demande en durées moyennes s’est sensiblement accrue et ce, alors que les taux dans cette tranche ont le moins sensiblement évolué à la baisse.

Retrouvez ici des informations détaillées : Baromètre des Hypothèques pour le 2e trimestre 2017.

Baromètre des Hypothèques pour le 1er trimestre 2017

Mouvement quasi inexistant sur le marché hypothécaire

Au cours du premier trimestre 2017, les taux des hypothèques fixes n’ont pratiquement pas bougé en Suisse. Après le plus bas historique de l’automne 2016, il semblerait que le calme soit revenu. Toutefois, les élections à venir en France, le Brexit et une politique économique américaine encore vague sont autant de sources d’incertitude.

Retrouvez ici des informations détaillées : Baromètre des Hypothèques pour le 1er trimestre 2017.

Baromètre des Hypothèques au 4e trimestre 2016

Les taux hypothécaires ont regagné du terrain

Après le niveau bas record des hypothèques à taux fixe l’automne dernier, le point de revirement de tendance semble atteint sur le marché hypothécaire : les taux des hypothèques fixes ont repris de la vigueur au quatrième trimestre 2016 pour retrouver le niveau atteint au printemps 2015.

Retrouvez ici des informations détaillées : Baromètre des Hypothèques pour le 4e trimestre 2016.