Assurance automobile

Valeur vénale majorée


Lorsqu'un véhicule est assuré à la valeur vénale majorée et qu'un dommage intégral survient, l'assurance n'indemnise pas l’assuré à la hauteur de la valeur vénale du véhicule mais applique à celle-ci un coefficient de majoration. Ce afin d'amoindrir les conséquences de la forte dépréciation que subissent les véhicules au cours de leurs premières années. Il s'agit d'une solution intéressante en cas de dommage intégral parce que la plupart des produits d'assurance proposent une valeur vénale majorée supérieure d’environ 20 % par rapport à la valeur vénale du véhicule.
Le tableau d'ancienneté des véhicules illustre la hauteur moyenne du remboursement en cas d'assurance à la valeur vénale majorée. Les différences entre les produits d'assurance sont toutefois très grandes.

Conseil 

La plupart des assurances casco indemnisent aujourd’hui systématiquement les véhicules de moins de 7 ans sur la base de leur valeur vénale majorée (à l'exception de click2drive avec son produit « Zéro pour mille »). La Bâloise, Vaudoise, Allianz24.ch et TCS assurent même les véhicules à la valeur vénale majorée jusqu'à leurs 10 ans.

Si vous avez pris une voiture en leasing, vous êtes obligé de l’assurer à la valeur vénale majorée.