Impôts

Déductions d’impôts : 10 conseils pour réduire vos charges fiscales

INFO
|
Astuces simples pour la déclaration d’impôts : les déductions qui vous font économiser. Photo : iStock / BrianAJackson

Les possibilités de réduire vos impôts sont nombreuses : vélo, repas, primes d'assurance et autres sont déductibles.

Une question qui taraude beaucoup de contribuables : que déduire du revenu imposable et quelle somme ? Voyez les conseils destinés aux salariés pour l’année fiscale.

Attention : il s'agit de conseils généraux ; il existe parfois des différences cantonales. En cas de doute, l’administration fiscale compétente peut vous renseigner. Voici plus d’informations sur les principales déductions possibles.

Quels frais puis-je déduire des impôts ?

Transport

Les frais pour le transport entre votre domicile et votre travail sont déductibles depuis l’année fiscale 2016 mais au maximum jusqu’à 3000 francs. Généralement, les administrations fiscales reconnaissent les frais d'un abonnement de transport en commun, d'un vélo ou d'une mobylette – les frais pour une voiture ne peuvent être déduits que dans des cas exceptionnels : votre lieu de domicile et/ou de travail sont trop éloignés d’un arrêt de transport en commun (un kilomètre, environ) ou une voiture représente un important gain de temps (une heure, environ). Par ailleurs, les personnes trop fragiles pour voyager en transport en commun peuvent déduire des frais automobiles.

Repas

Si le salarié ne peut pas rentrer chez lui durant la pause de midi, il peut faire valoir une déduction forfaitaire. En ce qui concerne l'impôt fédéral direct et le canton de Vaud, la déduction s'élève à 3200 francs par an ou 15 francs par jour de travail. Si l'employeur propose des repas à prix réduits, elle se monte tout de même à 1600 francs ou 7,50 francs par jour de travail.

Primes d'assurances

Les primes d'assurance maladie, tout comme les frais d'assurance accidents, assurance sur la vie ou assurance retraite sont déductibles d’impôts. Des plafonds sont cependant prévus. Pour l'impôt fédéral direct, il est fixé par exemple à 1700 francs pour les primes d'assurances, ou 3500 francs pour les personnes mariées et les partenaires enregistrés.

Dons

Les dons aux organisations et institutions qui poursuivent des buts de service public ou d'utilité publique exclusivement peuvent être déduits. Les déductions ne doivent cependant pas dépasser 20 %, au total, du revenu net.

Prévoyance

De l'argent placé sur un compte de pilier 3a permet également de diminuer les charges fiscales. Pour l'année fiscale 2019, la somme maximale déductible est fixée à 6826 francs pour les salariés. Calculez votre économie d'impôts. Autre déduction possible : les rachats au 2e pilier.

Frais médicaux

Les frais de santé payés de la poche du contribuable qui dépassent une certaine part de ses revenus peuvent être déduits. En font notamment partie les frais de traitement chez le dentiste. Cependant, le montant déductible est souvent très élevé : dans le canton de Vaud, il s'agit de 5 % du revenu net. Il existe aussi des déductions pour les frais supplémentaires occasionnés par un handicap.

Intérêts sur crédit

Les intérêts des hypothèques et crédits privés permettent également de réduire les charges fiscales. En revanche, les frais de leasing ou les remboursements (amortissements) sont exclus.

Frais de garde de mes enfants

Les coûts, justifiés, de garde d’enfants par une crèche ou une maman de jour sont aussi déductibles, jusqu'à un certain plafond. Celui-ci se monte à 10 100 francs par an et par enfant pour l'impôt fédéral direct.

Déduction forfaitaire

Le contribuable a droit à une déduction sociale pour les enfants et les personnes à charge. Celui-ci se monte à 7100 francs par an et par enfant dans le canton de Vaud.

Pensions alimentaires et contributions d'entretien

Les pensions alimentaires et contributions d'entretien pour les ex-conjoints et les enfants sont déductibles. Pour les enfants, les pensions alimentaires qui leurs sont destinées peuvent être déduites jusqu’à leur majorité révolue (le mois de leurs 18 ans).

Quelle est la date butoir pour ma déclaration d’impôts ?

Dans la plupart des cantons, la date butoir pour remettre sa déclaration d’impôt est fixée à la fin mars. Ce délai peut être prolongé, à condition d’en faire la demande dans les temps impartis. Il suffit d’envoyer une demande fondée à l'administration fiscale.