Prévoyance

Fonds de prévoyance : améliorer son rendement avec des actions ?

INFO
|
Photo : iStock / marchmeena29

Les comptes de pilier 3a sont eux aussi touchés par les taux d’intérêts quasi nuls. Les fonds de placement du pilier 3a offrent la possibilité de bénéficier de meilleurs rendements. Cette solution vous intéresse ? Principaux points d’attention avec Comparis.

De nombreuses banques offrent un taux d’intérêt plus élevé sur les comptes de pilier 3a que sur les comptes d’épargne traditionnels. Ce taux préférentiel se situe le plus souvent entre 0,1 et 0,5 %. Vous souhaitez dynamiser votre épargne ? Banques et compagnies d’assurance proposent différents fonds de placement comme alternative au compte 3a.

Placer ses avoirs de prévoyance dans des fonds

Investir dans un fonds vous permet de diversifier votre portefeuille sans avoir à consacrer beaucoup de temps à la question. Un fonds mise sur différents produits d’investissement ou entreprises, ce qui permet de lisser le risque. Quant à vous, vous pouvez ainsi bénéficier des évolutions de cours à la hausse de différents marchés financiers. Attention : le montant annuel des versements au pilier 3a est plafonné à 6883 francs pour les salariés. Pour les indépendants non affiliés à une caisse de pension, le montant maximal ne peut dépasser 34 416 francs ou 20 % du revenu net.

À risque plus élevé, rendement plus élevé

En fonction du prestataire et du fonds, la part en actions peut représenter jusqu’à 100 % du capital. Plus la part en actions est forte, plus vous avez de chances de réaliser des gains élevés. Mais cette perspective a un prix : le risque encouru est aussi plus élevé. Sur le court terme, les fluctuations des cours peuvent être énormes.

Historiquement, les actions affichent de meilleures performances

Sur le long terme, en revanche, les reculs enregistrés par les actions ont toujours été compensés. Après une dépréciation, elles finissent en règle générale par retrouver leur valeur initiale dans les 10 ans. Idéalement, vous devez donc avoir ce type de durée devant vous avant que le retrait de capital de votre 3e pilier ne soit à l’ordre du jour.

Actif ou passif ?

Il existe deux types de fonds de placement : les fonds actifs et les fonds passifs. La différence touche au mode de gestion du fonds.

Les fonds passifs ont pour objectif d’être aussi avantageux et diversifiés que possible. Ils se fondent sur le marché et répliquent automatiquement un indice. La charge que représente leur gestion est donc réduite.

Les fonds actifs tentent de surpasser les performances du marché. Les gestionnaires de portefeuilles des fonds de prévoyance actifs affirment pouvoir réaliser un meilleur rendement en saisissant certaines occasions identifiées grâce à des recherches approfondies. Les fonds de prévoyance actifs prélèvent en général des frais plus élevés que d’autres types de fonds.

Vous souhaitez diversifier votre épargne ? Dans ce cas, la solution du compte 3a associé à un fonds passif a toutes les chances de répondre à vos besoins. Les fonds actifs ne parviennent généralement pas à dépasser les performances moyennes du marché.

Attention aux frais

Tous frais déduits, la performance des fonds passifs reste elle aussi en-deçà de l’indice. En l’occurrence, prêtez particulièrement attention aux coûts. Tout fonds a l’obligation d’indiquer le ratio de ses frais ou TER (Total Expense Ratio).

Explorer les solutions numériques

Plusieurs prestataires permettent d’ouvrir un fonds de prévoyance 3a en passant par une application comme VIAC, finpension ou « frankly », l’application de la banque cantonale de Zurich. Les applications permettent à l’utilisateur de bénéficier de frais réduits et d’une plus grande flexibilité qu’avec un mandat de gestion classique. Si vous optez pour cette solution, vous pourrez par exemple adapter votre stratégie d’investissement rapidement et de manière très intuitive.

Conclusion

Avec un fonds, il est possible d’espérer un meilleur rendement qu’avec un compte rémunéré, mais cette surperformance n’est pas sans risque. Vous souhaitez investir dans un fonds ? Vous avez tout intérêt à comparer plusieurs fonds et différents prestataires. Prêtez particulièrement attention aux frais.

Des experts indépendants peuvent vous aider à prendre votre décision. Les collaborateurs de notre service partenaire Optimatis sont là pour vous conseiller.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Prévoyance : les épargnants renoncent sciemment à de meilleurs rendements
L’évolution du taux de conversion fera baisser votre rente