Paiement

Vacances en Suisse : conseils pour la belle saison

INFO
|
Photo : iStock.com / Markus Thoenen

Avec la pandémie de coronavirus, c’est en priorité dans notre propre pays que nous passerons nos vacances et chercherons du repos pour l’été 2020. Retrouvez dans notre article quelques conseils et suggestions grâce auxquels vous pourrez profiter pleinement de vos vacances en Suisse.

Réserver des vacances en Suisse

Cette année, voyager à l’étranger est plus difficile, voire parfois impossible en raison de la pandémie de coronavirus. Il est donc plus tentant de passer ses vacances dans son propre pays. Cela étant, même si votre voyage ne vous conduit pas au bout du monde, certains éléments doivent retenir votre attention. La situation restant très incertaine, au moment de réserver, il est essentiel de se pencher sur les conditions d’annulation. Les plateformes de réservation offrent souvent la possibilité de n’afficher que les séjours dont l’annulation est gratuite. Si le vôtre offre cette option, vous pouvez renoncer à l’assurance voyage. En revanche, il est déconseillé de faire une croix sur l’assurance assistance aux personnes, qui prend en charge les coûts de retour anticipé, de dégagement ou de sauvetage.

Nos autres recommandations de lecture :

Trouver un logement de vacances en Suisse

Les réservations de logements de vacances sont en ce moment très en vogue, notamment parce que ce mode de séjour permet aux vacanciers de ne pas dépendre de l’ouverture des restaurants ni de leurs conditions d’accueil, et qu’ils peuvent appliquer en toute simplicité les règles de distanciation physique. Vous pouvez également suivre l’évolution des prix avec le comparateur de maisons de vacances Comparis.

En prenant une location de vacances sur une plateforme en ligne, assurez-vous toujours que le processus de paiement se déroule intégralement sur cette même plateforme et ne passez pas par le bailleur. Vous écarterez ainsi la grande majorité des risques d’escroquerie. Le mieux est de vous renseigner systématiquement sur le logement ou son bailleur à l’aide d’un moteur de recherche comme Google. Assurez-vous que le prestataire soit transparent sur ses coordonnées : nom, adresse, numéro de téléphone et adresse e-mail doivent être visibles. Des cas d’escroquerie peuvent aussi se présenter sur des plateformes sérieuses.

S’équiper pour les vacances

La Suisse compte 65 000 kilomètres de chemins de randonnée pédestre balisés (état : 2019). Randonnée en montagne, expédition à vélo autour du lac de Constance ou camping au Tessin : la Suisse offre elle aussi de nombreuses possibilités pour passer ses vacances, mais encore faut-il disposer du bon équipement. En pleine nature, bien heureux celui qui possède de bonnes jumelles, un bon couteau pour tailler le bâton qui servira à embrocher les cervelas, ou encore la tente adéquate pour passer avec style une nuit au grand air. Et comme, bien souvent lors de vacances en Suisse, la voiture personnelle est indispensable, certains accessoires tels qu’un porte-vélos ou des galeries de toit deviennent intéressants. Avec le comparateur de prix Comparis, trouvez les meilleurs prix du moment pour l’article souhaité et définissez une alarme qui vous préviendra si une boutique en ligne l’affiche au prix que vous avez défini.

Passer des vacances au camping

Prendre place, mettre les voiles et s’arrêter où ça vous chante. Que ce soit sous la tente, en camping-car, en caravane ou au glamping (abréviation de glamourous camping), les préparatifs sont un peu plus longs. Planifiez vos vacances au camping, sans oublier qu’il peut faire mauvais.

Vous n’êtes pas aguerri·e au camping ? Testez votre matériel à la maison : montez votre tente dans votre jardin. Votre première nuit au camping n’en sera que plus paisible. Il est recommandé d’orienter l’entrée de la tente vers le sud-est. En effet, en Suisse, le vent et la pluie arrivent la plupart du temps du nord-ouest. Les nuits n’étant pas nécessairement chaudes, même en été, pensez à emporter le matériel et les vêtements de camping adéquats. Pour garantir que vous n’oublierez rien chez vous, Comparis a dressé pour vous une liste de voyage.

La plupart du temps, le camping sauvage est interdit en Suisse. Ce sont les cantons, voire les communes, qui déterminent la législation applicable en la matière. Vous avez donc intérêt une fois sur place à consulter la commune avant de planter votre tente à un endroit non explicitement prévu à cet effet. Le camping est expressément interdit dans les zones naturelles protégées comme les parcs nationaux, les zones de chasse et les zones de tranquillité pour la faune, ainsi que partout où s’applique une interdiction générale d’accès. Il est autorisé en bordure de forêt dans la limite d’une nuit, mais pas aux groupes de campeurs. Vous pouvez également dormir sur un terrain privé avec l’autorisation du propriétaire. Pour trouvez un emplacement de camping, consultez par exemple TCS Camping.

Apps pour découvrir la Suisse

Le temps des guides de voyage imprimés est pour ainsi dire révolu, même si les nostalgiques les conservent volontiers dans leur bibliothèque. Aujourd’hui, les voyageurs ont le choix entre une multitude de compagnons de voyage. Ci-après une petite liste de recommandations.

« SuisseMobile »

L’application contient de nombreuses propositions de parcours pour les randonneurs, les cyclistes, les patineurs en ligne et même les canoéistes. Elle est disponible sous iOS (application à télécharger ici) et Android (à télécharger ici). La version gratuite vous permet de profiter des itinéraires sur une carte détaillée. Avec la version payante (35 francs par an), vous pouvez tracer vos propres itinéraires, les imprimer et importer des parcours GPS. L’un des vrais avantages de l’app, c’est qu’elle est reliée aux 25 000 arrêts de transports publics et à l’horaire des CFF.

Parcs suisses

Cette application aussi permet de composer des itinéraires (de plusieurs jours) propices à la randonnée ou à la pratique du vélo. La carte peut également être utilisée hors ligne, et l’itinéraire, partagé avec des amis par e-mail. La catégorie « Manger/Dormir » et la rubrique « Recettes », avec des spécialités locales, sont très utiles. L’application est disponible sous iOS (télécharger l’application) et Android (télécharger l’application).

Astuces du TCS pour les campeurs

Le Touring Club Suisse met a disposition une compilation d’apps et de sites Internet utiles à destination des fans de camping. La palette des recommandations du TCS Suisse s’étend des applis de navigation aux applis de météo en passant par les listes d’emplacements de camping.

Google Maps

La carte de Google a beaucoup évolué ces dernières années. Cela fait longtemps que Google Maps a dépassé le stade de simple substitut au système de navigation automobile. Les piétons peuvent s’en servir pour s’orienter en ville et les cyclistes, pour planifier des itinéraires. Les transports publics et les services de taxi y sont également intégrés. Si, avant votre voyage, vous avez trouvé des restaurants ou des curiosités qui vous intéressent, vous pouvez les sauvegarder directement dans Google Maps et accéder à ces données à tout moment ou les partager entre amis. Les évaluations laissées par les millions d’utilisateurs de Google sur les sites répertoriés par Google Maps aident l’utilisateur à déterminer s’il souhaite s’y arrêter ou non  bien entendu, cette fonctionnalité ne doit pas vous empêcher de faire vos propres découvertes.

PostCard Creator

Si vous aimez partager vos photos de vacances, sachez que l’application PostCard Creator permet d’envoyer gratuitement une carte postale par jour. Il suffit de télécharger sa photo, de rédiger son message et d’envoyer le tout. L’application est disponible sous iOS (télécharger l’application) et Android (télécharger l’application).

Temps de parcours entre les villes de Suisse

Étant donné l’excellence de son réseau ferroviaire, la Suisse se prête bien aux voyages en train. Vous trouverez dans le tableau suivant le temps de parcours correspondant entre différentes villes, exprimé en heures et en minutes. Attention : nous avons pris en compte le meilleur itinéraire d’après l’horaire des CFF au 2 juin 2020. En fonction de votre heure de départ, le trajet peut être plus long.

 
Zurich Lucerne Bâle Saint-Gall Coire Bellinzone Berne Genève Neuchâtel Brig Lausanne
Zurich - 45 min 53 min 13 min 1h15 1h47 56 min 2h44 1h29 2h09 2h08
Lucerne 45 min - 1h06 2h12 2h08 1h38 1h00 2h50 1h38 2h11 2h17
Bâle 53 min 1h06 - 2h20 2h19 2h54 1h03 2h50 1h33 2h12 2h11
Saint-Gall 1h13 2h12 2h20 - 1h24 2h54 2h29 4h07 2h53 3h33 3h33
Coire 1h15 2h08 2h19 1h24 - 2h15 2h19 4h09 2h52 3h32 3h32
Bellinzone 1h47 1h38 2h54 2h54 2h15 - 2h54 4h46 3h30 3h51 4h15
Berne 56 min 1h00 1h03 2h29 2h19 2h54 - 1h44 34 min 1h05 1h07
Genève 2h44 2h50 2h50 4h07 4h09 4h46 1h44 - 1h09 2h20 36 min
Neuchâtel 1h29 1h38 1h33 2h53 2h52 3h30 34 min 1h09 - 2h08 43 min
Brig 2h09 2h11 2h12 3h33 3h32 3h51 1h05 2h20 2h08 - 1h44
Lausanne 2h08 2h17 2h11 3h33 3h32 4h15 1h07 36 min 43 min 1h44 -