Hiver

2-phases auto 1 – d’autant plus en hiver

INFO
|
Petits et grands dérapages : sans le cours deux phases 1, gare aux dangers de l’hiver. Photo : iStock

La grande popularité des sports de glace en Suisse n’est pas surprenante – les sensations de la glisse sont un vrai bonheur. Mais les automobilistes qui ont déjà conduit sur une vraie « patinoire », en ont fait l’expérience : un dérapage n’est pas toujours une partie de plaisir. Alors, pourquoi ne pas profiter du cours de formation en deux phases 1 (2-phases auto 1) pour acquérir, dans un cadre sécurisé, toute la théorie et la pratique nécessaires pour maîtriser ce genre de situation ? comparis.ch vous présente une compilation de conseils avisés concernant le stage de conduite 2-phases auto 1 et les offres correspondantes.

Conseil no 1 : Pourquoi effectuer un stage 2-phases auto 1 ?

Suivre à la lettre les conseils de conduite sur verglas, équiper son véhicule pour l’hiver et adopter un style de conduite prudent n’empêche pas de se faire méchamment surprendre, un jour, sur une route verglacée : la voiture dérape, l’arrière dévie de la trajectoire et le véhicule devient incontrôlable. Dans pareille situation, beaucoup d’automobilistes sont complètement dépassés, ne sachant pas comment leur véhicule réagit dans des conditions de route difficiles et, encore moins, comment faire face à la situation. 

C’est là que le premier jour du cours de formation deux phases entre en jeu. Il permet, en premier lieu, de prendre conscience des différents dangers. Son objectif est de repérer les erreurs de comportement, de sensibiliser les nouveaux conducteurs à une conduite défensive et de les inciter à une conduite prudente.

Après une première partie théorique, le cours se concentre sur des exemples pratiques – selon la devise « apprendre par l’expérience ». L’effet est le meilleur quand le participant est assis dans la voiture durant l’exercice. On travaille avec des exemples proches de situations réelles afin d’induire une réflexion individuelle chez le conducteur au sujet de son style de conduite. C’est ainsi que l’automobiliste apprend réellement à connaître son propre véhicule et les limites de celui-ci.

Depuis 2005, le cours de formation complémentaire 1 fait partie de la formation en deux phases des nouveaux conducteurs. Il est donc obligatoire. Dans le jargon, il est connu comme 2-phases auto 1. Et même si le modèle de formation est, globalement, exposé à de vives critiques, ce cours dédié à la conduite en situation dangereuse est toujours le plus apprécié. 

Conseil no 2 : Quelle offre est la meilleure ?

Ce ne sont pas les offres de cours qui manquent. Le mieux est de partir de ses besoins individuels : est-on intéressé de suivre un cours pour bien affronter l’hiver et ses situations de conduite spécifiques ou a-t-on simplement l’intention d'effectuer le 2-phases auto 1 parce qu’il est obligatoire ?

Si on souhaite simplement gagner en confiance, plusieurs types de cours de formation complémentaire sont envisageables. Dans ce cas, on privilégiera les cours qui se concentrent sur certains dangers précis, tels que les dérapages dans des conditions de neige ou de verglas. 

Les prestataires suivants proposent ce type de cours dédié à la conduite en hiver :

Cours TCS neige & glace Basic

Attention : ne fait pas partie du programme 2-phases auto 1 de la formation en deux phases ; peut être effectué à Zernez, Bourg-Saint-Pierre ou Saint-Étienne/St. Stephan.

Cours TCS de formation en deux phases : le programme inclut les sujets obligatoires pour les nouveaux conducteurs.

Attention :

Si vous entendez effectuer un cours de ce type dans le cadre des stages de conduite en situation difficile, notez que les offres ne comptent pas toutes pour la formation en deux phases. Renseignez-vous sur les conditions du cours avant de réserver. Comparez les offres et pensez aussi à celles que proposent les services de la circulation routière et les autres centres tiers. 

 

Vous pouvez trouver des organisateurs proposant le cours 2-phases auto 1  sur le site de la formation en deux phases :

2-phases.ch

Certains assureurs vous apportent également leur soutien en la matière en proposant leurs propres cours de « conduite sûre » ou en participant aux frais. Choisissez alors la bonne assurance – en tenant également compte des offres supplémentaires incluses.