Protection juridique

Astuces sur l´assurance protection juridique


Les conseils de comparis.ch pour l'assurance protection juridique privée :

  • Avant de contracter une assurance protection juridique privée, évaluez votre risque d'être impliqué(e) dans un sérieux procès, par exemple avec votre employeur ou votre bailleur ou encore dans le cadre de contrats de vente, de bail et autres ou encore de mandats.
  • Veuillez noter que les procès relevant du droit du travail (jusqu'à 30 000 CHF) ainsi que les procédures devant l'autorité de conciliation en matière de droit locatif et le tribunal des assurances sociales sont gratuites. Par ailleurs, il est possible de bénéficier d'une assistance juridique gratuite lorsque le recours à un avocat est nécessaire et que vous ne pouvez pas vous le permettre financièrement.
  • Vérifiez aussi que tous les litiges contractuels importants à vos yeux soient couverts par l'assurance protection juridique en question (rapports de voisinage, droits réels ou droit locatif pour les propriétaires, par exemple).

Les conseils de comparis.ch pour l'assurance protection juridique circulation :

  • Tout le monde, autant les automobilistes que les piétons, devrait réfléchir à une assurance protection juridique circulation. En particulier les litiges concernant des lésions du dos, des traumatismes de la colonne cervicale, et donc le montant de la rente ou le pourcentage d'incapacité de travail, peuvent vite se transformer en procédures juridiques ruineuses. À noter que la prime annuelle est modeste par rapport aux honoraires des avocats.

Les conseils de comparis.ch sur la protection juridique en général

  • Vérifiez que vous ne bénéficiez pas encore une protection juridique (via une autre assurance ou une caisse maladie, l'adhésion à un syndicat ou à une association, etc.).
  • Les différences de primes pouvant se monter à 100 %, voire davantage, vous avez tout intérêt à demander plusieurs offres.
  • Choisissez de préférence une assurance protection juridique avec laquelle vous pouvez choisir librement votre avocat en cas de sinistre. Les juristes mandatés par les compagnies d'assurances ont tendance à trouver rapidement un arrangement ou alors à qualifier un procès de « sans issue ». Les avocats mandatés par le client ne subissent quant à eux aucune pression au niveau des frais de procès.
  • Optez pour une assurance protection juridique que vous pouvez résilier chaque année. Ainsi, vous pourrez profiter des nouvelles offres plus avantageuses et adapter votre couverture en fonction de vos besoins.
  • Pour les familles : contrôlez que tous les membres de votre famille soient couverts par l'assurance protection juridique. Notamment les enfants de plus de 18 ans ne sont pas toujours automatiquement inclus dans la formule familiale.