Comparis
Newsletter
fr

Assurances

Auto & moto

Immobilier

Crédit & hypothèques

Comparateur de prix

Santé & prévoyance

Autres services

Comparis

Menu

Crédit & hypothèquesCrédit privéGuide du créditComplément de crédit
Augmenter son crédit

Augmenter mon crédit – oui, mais comment ?

Vous remboursez déjà un crédit mais avez besoin d’une extension de budget pour financer d’autres projets ou pour investir ? Vous pouvez recourir à une augmentation de ce crédit. Comparis vous explique la marche à suivre.

Augmentation de crédit : définition

Augmenter son crédit signifie revoir à la hausse le montant de son emprunt en cours. Une telle augmentation passe généralement par le dépôt d’une nouvelle demande de crédit.

De manière générale, une hausse de crédit est possible à tout moment, à condition que la situation financière de l’emprunteur le permette. Il est tout à fait possible d’obtenir de nouveaux moyens de financement en contractant un nouveau crédit, même si vous en avez déjà plusieurs (qu’ils aient été accordés par un ou plusieurs prêteurs).

Fonctionnement de l’augmentation de crédit

Pour obtenir un second emprunt, la marche à suivre est identique à celle du premier, à la différence que le crédit en cours comptera comme une charge dans votre budget et que les antécédents de remboursement de ce crédit seront vérifiés par le prêteur. Qu’ils soient positifs ou négatifs, ceux-ci sont en effet consignés dans le registre de la Centrale d’information de crédit (ZEK) . La mention « paiement régulier » a une incidence positive et peut vous faire obtenir un prêt à des conditions avantageuses. À l’inverse, la mention « incidents de paiement » amenuisent vos chances d’obtenir un crédit et durcissent les conditions d’octroi, le cas échéant.

Qu’il s’agisse d’une augmentation ou d’un rachat de crédit, votre établissement ou, si vous en changez, le nouveau prestataire appliquera toujours les prescriptions de la LLC relatives à l’examen de la capacité de crédit, c’est-à-dire qu’il examinera votre solvabilité et calculera précisément votre budget.

L’essentiel en bref :

Les établissements de crédit peuvent consulter vos antécédents de paiement pendant toute la durée du prêt. En d’autres termes :

Si vous êtes un bon payeur et honorez vos échéances, vous renforcez vos chances d’obtenir une augmentation de crédit, qui plus est à de bonnes conditions

Les incidents de paiement impactent votre solvabilité et réduisent les chances d’aboutissement de vos demandes de financement futures

Quels documents faut-il produire pour demander une augmentation de crédit ?

Comme pour une demande de crédit traditionnelle, les documents suivants sont nécessaires pour demander une augmentation de crédit :

✔ Pièce d’identité officielle (carte d’identité, passeport, permis de conduire ou, pour les étrangers, autorisation de séjour)
✔ Copie des trois derniers bulletins de salaire
✔ Copie de votre contrat de prêt

Selon votre profil (votre état civil, vos dépenses ou les contrats que vous avez signés, p. ex.), l’examen de votre solvabilité peut nécessiter d’autres documents. La liste varie également en fonction des prestataires.

En quoi un crédit en cours influe-t-il sur l’issue de ma demande de crédit de refinancement ?

Si votre situation s’est détériorée depuis la souscription de votre premier emprunt, ou si des incidents de paiement ont été enregistrés (quand bien même ils n’auraient aucun rapport direct avec le crédit), il est possible que l’on vous propose un second crédit à des conditions moins avantageuses que celles obtenues pour le premier. Dans ce cas, il est tout à fait sensé de soumettre votre nouvelle demande de crédit à un autre établissement. Les critères d’octroi variant fortement d’un établissement à l’autre, et chaque situation étant unique, il est conseillé de comparer plusieurs crédits avant de s’engager. Bien entendu, vous ne devriez envisager la souscription d’un crédit que si vous avez la capacité financière de le rembourser.

Augmenter ou refinancer son crédit ?

L’augmentation d’un crédit s’accompagne souvent de la reprise d’un autre crédit. En effet, lorsque la demande du second crédit est soumise à un établissement différent de celui qui a délivré le premier crédit, le nouvel établissement propose souvent de racheter l’emprunt initial. L’existence d’un crédit en cours doit être signalée lors de la demande du nouveau crédit aux fins de calcul du budget. En cas de refinancement, c’est un nouveau crédit correspondant au montant de l’emprunt en cours et à la somme complémentaire souhaitée qui est attribué après examen. Une amélioration de la situation de l’emprunteur peut avoir des effets positifs sur les conditions d’octroi du crédit. Qui plus est, en règle générale, plus les montants empruntés sont hauts, plus le taux d’intérêt est bas – c’est un avantage supplémentaire en cas de rachat de crédit.

Calculer sa limite de crédit

Grâce au calculateur de ligne de crédit, estimez votre capacité de financement. Votre ligne de crédit est calculée avec le même logiciel que celui utilisé par les banques. Attention : cet outil ne tient pas compte des crédits ou des contrats de leasing en cours, bien que vous deviez évidemment intégrer ces éléments dans le calcul de votre budget. Si les ordres de grandeur fournis par ce calculateur sont établis dans le respect de la LLC, ne vous fiez donc pas à 100 % à cet outil pour évaluer vos chances d’obtenir une augmentation de crédit.

Calculer sa limite de crédit

Credaris, un service partenaire de Comparis, vous aide à répondre à toutes vos questions sur le thème de l’augmentation ou du rachat de crédit, vous montre les possibilités qui s’offrent à vous et, sur demande, trouve une solution de crédit adaptée à vos besoins.

Les spécialistes en crédit de Credaris examinent votre demande d’augmentation de crédit et comparent pour vous les offres de plusieurs établissements de crédit suisses afin de trouver l’offre la plus adaptée à vos besoins. Vous renforcez ainsi vos chances d’obtenir une augmentation de crédit à des conditions justes et transparentes.

Envoyer sans engagement ma demande de crédit


L'octroi d'un crédit est interdit s'il occasionne le surendettement (art. 3 LCD).

Un crédit privé – rapide, sûr et sans engagement

Nos experts négocient les meilleures conditions pour vous.
Trouver la meilleure offre