Complémentaires

Complémentaires : demandez tôt votre affiliation !

INFO
| Par Felix Schneuwly |
Feu vert après l'examen accéléré pour les complémentaires. Quel soulagement ! Photo : iStock / Wavebreakmedia

Si vous souhaitez changer d’assurance maladie complémentaire, celle-ci prendra effet l'année prochaine seulement. Vous pouvez néanmoins déposer une demande d'affiliation en avance. Cela est notamment intéressant en vue d’éventuels problèmes de santé qui surviendraient en cours d’année : dans ce cas, ils ne seraient pas pris en compte pour votre affiliation auprès de la nouvelle assurance maladie. En attendant, vous n'avez pas de primes à verser. De plus, si vous rencontrez des difficultés avec un prestataire ou que vous obtenez un refus, cela vous laisse suffisamment de temps pour examiner d’autres offres.

Changer d’assurance maladie complémentaire est possible pour l'année prochaine seulement. Les délais de résiliation et durées minimales de contrat varient d’un prestataire à l'autre. Raison de plus pour se pencher sur le sujet dès le début de l'année.

Comparer les complémentaires

Affiliation ou changement de caisse : questionnaire de santé exigé

Les personnes faisant la demande de s'affilier à une nouvelle complémentaire ou d’en changer devront compléter le fameux questionnaire de santé

Contrairement à l’assurance de base, les caisses ont le droit de refuser à l’assurance complémentaire les personnes présentant des problèmes de santé ou d’émettre des réserves. Par ailleurs, si l'assuré fournit des informations inexactes ou incomplètes au sujet de maladies antérieures ou existantes, la caisse maladie est en droit d’émettre des réserves, de réduire ou d'exclure des prestations à posteriori.

Anticipation de réductions de prestations ou de refus

Vous songez à souscrire une (nouvelle) complémentaire ou à changer d'assurance pour l’année prochaine ? Dans ce cas, vous pourrez tirer profit d’une appréciation anticipée du questionnaire de santé. Car en cas de problèmes de santé survenant après la signature de la demande – mais techniquement avant l'affiliation – vous bénéficiez de la garantie des droits acquis. En d'autres termes, votre future assurance maladie ayant dores et déjà accepté votre affiliation, elle ne pourra plus formuler de réserves à posteriori. Vous ne versez pas encore de primes mais vous vous prémunissez très tôt contre d’éventuelles réductions de prestations voire d’un refus. 

C’est également en raison du questionnaire de santé que l’on recommande généralement de ne pas résilier sa police d'assurance existante avant d’avoir obtenu la confirmation d'affiliation à la nouvelle caisse maladie. Enfin, autre bonne raison de se pencher à temps sur la question de l'assurance maladie complémentaire : en cas de problèmes avec une caisse ou de refus, vous aurez suffisamment de temps pour examiner d’autres offres.