Caisses maladie

Votre caisse maladie travaille-t-elle de manière efficace ?

ANALYSES
|
Photo : iStock / SARINYAPINNGAM

Comparis décerne son Prix d'efficacité pour la septième fois déjà. Ce prix vise à favoriser les efforts des caisses maladie pour une gestion administrative encore plus efficace. Le vainqueur de l’édition 2019 est : la caisse maladie CSS, qui consacre seulement 2,9 % des primes aux tâches administratives.

En Suisse, la moitié des 51 caisses maladie consacrent moins de 5 % des primes à leurs propres tâches administratives. Comparis décerne son Prix d’efficacité aux assureurs maladie suisses qui se servent le moins des primes pour financer leur gestion administrative.

Vers le comparatif d'assurance maladie

Dans quel cas une caisse maladie est-elle jugée efficace ?

Dans le classement, une caisse maladie est jugée efficace lorsqu'elle entre dans les 25 % des assureurs maladie affichant les frais administratifs les plus bas. Le calcul se base sur la part, en pourcentage, que les frais administratifs représentent dans le volume des primes, déduction faite de la compensation des risques. Pour l’année 2018, la limite en termes d’efficacité se situe à 4,3 % des primes. Les chiffres reposent sur les dernières données de surveillance sur l'Assurance obligatoire des soins (AOS), publiées chaque année par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

CSS fait preuve de la meilleure efficacité

Cette année, le vainqueur du Prix d'efficacité est CSS, qui consacre moins de 2,9 % du volume des primes à sa gestion administrative. La deuxième place est occupée par Visana et Sumiswalder Krankenkasse, avec 3 % respectivement. La troisième marche du podium revient, avec 3,1 %, au vainqueur de l’année dernière : Krankenkasse Luzerner Hinterland.

Une analyse des dépenses des différentes caisses maladie indique que les frais de gestion administrative ont augmenté par rapport à l’année précédente – soit une part plus importante du volume des primes consacré à cette fin.

Selon Felix Schneuwly, expert Assurance maladie chez Comparis, la croissance des frais administratifs est la conséquence d’une réglementation administrative toujours plus importante de l'Office fédéral de la santé publique pour les caisses maladie. Toutefois, les compagnies les plus efficaces font figure d'exemple en matière de gestion administrative en dépit des lourdeurs de l'administration, commente-t-il.

Les mauvais élèves se sont améliorés en moyenne

Après tout, les frais administratifs de la caisse maladie qui arrive en fin du classement 2018 sont inférieurs de 1,5 point de pourcentage à ceux de la caisse maladie qui était en queue de peloton en 2017. Cette année, Glarner Krankenversicherung et Compact, dont la gestion administrative représente pour chacune 8,5 % des primes, ferment la marche. Elles sont suivies par Sanagate, avec 8,4 %.

« Le fait que les assureurs maladie en bas du classement se soient améliorés en moyenne, malgré les lourdeurs administratives croissantes en matière de surveillance, est positif », déclare F. Schneuwly.