Mobile et Cie.

De l'inutilité d'une assurance téléphone mobile

CONSEILS
|
Photo : Thinkstock

Depuis peu, Swisscom propose aussi une assurance téléphone mobile, tout comme plusieurs autres opérateurs tels Orange et Sunrise, mais Fust également. En la souscrivant, le client assure son appareil contre divers dégâts, contre l'utilisation abusive par des tiers et, dans certains cas, contre le vol. Les différentes offres et prestations varient cependant très fortement. Le consommateur intéressé devrait donc se renseigner sur les conditions exactes. Ainsi, Swisscom ne couvre par exemple pas les dommages dus à l'humidité, et certains contrats limitent la couverture de l'utilisation abusive à 1 500 CHF alors que d'autres vont jusqu'à 3000 CHF.

Les primes sont élevées par rapport au coût du téléphone. Leur montant est déterminé à chaque fois en fonction du prix de l'appareil sans abonnement. Prenons par exemple l'iPhone 5 d'Apple (16GB), qui revient à 730 CHF environ. Couvrir cet appareil pendant 2 ans peut coûter jusqu'à 290 CHF selon l'opérateur. L'offre la plus intéressante est celle de Swisscom, à 99 CHF. « Orange Security Basic  revient à 168 CHF, « Fust Sicura  à environ 220 CHF. À 286 CHF, la protection offerte par Sunrise (« Protect  et « Call Protect ) est la plus ruineuse.

Une assurance téléphone mobile n'est pas nécessaire dans tous les cas : le vol à la maison est déjà couvert par l'assurance ménage de base. Et si vous avez souscrit le complément « vol simple à l'extérieur , vous êtes également couvert contre le vol de votre téléphone hors du domicile.

Conclusion : avec un minimum de soin, un code PIN et un complément « vol simple à l'extérieur , vous vous en sortirez très bien et à peu de frais sans assurance téléphone mobile.