Fracture d’une jambe et prolongation de séjour

Que rembourse l’assurance voyage ?


Quatre semaines en Colombie – c’est ce qui était prévu. Finalement, ils y passeront six semaines : Nathalie, qui s’est fracturée la jambe, ne peut pas rentrer comme prévu en raison de complications. Les soins à l’hôpital et le séjour prolongé engendrent des coûts imprévus élevés. De quoi mettre les nerfs et le budget voyage à rude épreuve.

À l’issue des premiers soins à l’hôpital de Medellín, Nathalie et son compagnon Martin revoient la situation : les frais de soins et l’hospitalisation en Colombie s’élèvent à environ 6000 francs et Nathalie n’est pas en état d’être transportée à la date du vol du retour. Cela signifie que le couple devra financer le report du vol de retour et la prolongation du séjour .

Avance pour frais d’hospitalisation

La plus grande dépense sur la liste des frais imprévus de Nathalie et de Martin, c’est la facture d’hôpital de 6000 francs. Une dépense d'autant plus fâcheuse que les étrangers doivent régler la note directement sur place, par anticipation. Heureusement, l’appel passé avec la compagnie d'assurance auprès de laquelle Martin a souscrit une assurance voyage pour sa compagne et lui est positif : Grâce à la couverture facultative« assistance aux personnes », Martin bénéficie de 5000 francs immédiatement qui lui sont virés immédiatement. Toutefois, l'assurance précise qu’il s’agit d’une simple avance de frais – et qu’il doit conserver toutes les factures pour que Nathalie puisse ensuite se faire rembourser par son assurance accident. Martin pourra ainsi rembourser l'avance de l'assurance voyage.

Frais supplémentaires pour séjour prolongé

Bloqués sur place, les deux voyageurs devront par ailleurs se renseigner sur les prestations auxquelles ils ont droit pour leur séjour prolongé à Medellín. Comme ils doivent rester deux semaines supplémentaires en Colombie, ils doivent faire face à des frais imprévus  d’hébergement et de repas. Martin apprend que ces dépenses sont également couvertes par l’option « assistance aux personnes » . Ils peuvent compter sur 1000 francs de la part de l'assurance. Ce n’est pas une fortune, mais en gérant bien, ils devraient bien s’en sortir.

Annulation de réservations d’hôtels et report de vols

Finalement, le couple doit annuler les activités et hôtels réservés sur l’itinéraire qu’il avait prévu et avec la blessure de Nathalie, il est contraint de rester à Medellín et de trouver un hébergement adapté. L'assurance accepte le remboursement des chambres d’hôtel et des excursions déjà réglées – l’option assurance frais d’annulation intervient. Ne reste plus que le vol. Le report du vol deux semaines plus tard coûte 300 francs – des frais que l'assurance voyage pend également en charge au titre d’une « modification du cours du voyage pour cause d'accident ou de maladie de l'assuré ».

Bilan financier et émotionnel

À la fin du compte, Nathalie et Martin dressent un bilan positif de leur aventure : l’appel téléphonique avec l'assurance a permis de régler, au moins, la situation financière. L'avance immédiate des frais leur a permis de payer les soins médicaux coûteux sur place. En ce qui concerne les autres frais imprévus, ils ont certes dû épuiser les dernières réserves de leur budget voyage, mais une fois de retour au pays, le remboursement de l'assurance voyage ne s'est pas fait attendre longtemps.

De même, le plus important – la guérison de la jambe de Nathalie – s’est déroulé comme prévu. Les premiers soins prodigués en Colombie étaient bons, si bien que Nathalie a pu directement commencer le suivi et la réhabilitation à son retour en Suisse. Finalement, Nathalie et Martin gardent bien plus de souvenirs qu’une fracture de la jambe de leurs six semaines au lieu de quatre en Colombie.

 

L’essentiel en bref – l'assurance voyage

  • En cas d'accident ou de maladie à l’étranger, le voyage doit être interrompu dans la plupart des cas. Pour se protéger financièrement en termes de soins médicaux, d’hébergement et de frais de repas supplémentaires ou de changement de projet de voyage, il est important de choisir les options correspondantes : « assistance aux personnes », « assurance frais d’annulation » et « changement du cours du voyage pour cause d'accident ou de maladie ». Ne pas confondre ce dernier cas avec l’option « annulation de voyage » – qui ne s’applique qu’en cas d’annulation avant le début du voyage et ne concerne donc pas le changement de dates de vol pendant le voyage.

     

  • Précision sur l’avance de frais dans le cadre de l'assistance aux personnes : il ne s'agit pas d’une couverture directe des frais mais d’un paiement provisoire en cas d’urgence. Les personnes tombant malade à l’étranger doivent le plus souvent régler les frais médicaux immédiatement ; attendre les retours de l'assurance maladie ou accident prendrait trop de temps. Raison pour laquelle l’assurance voyage avance les frais. Mais dès que le paiement de la caisse maladie ou de l'assurance accident arrive, il faut restituer l’avance.

     

  • Attention, en cas d’assurance pour  plusieurs personnes : seule une personne peut être qualifiée de preneur d'assurance ; si on souhaite inclure le compagnon/la compagne, il est nécessaire de la faire figurer nommément sur la police. Avec une assurance familiale, en revanche, les prestations s’appliquent automatiquement à l’épouse/l’époux et les enfants du preneur d'assurance.