Examen de solvabilité

Vérification ou examen de solvabilité – qu’est-ce que c’est ?


Connaissez-vous votre solvabilité personnelle ?

Vous pouvez désormais faire une demande d’informations sur votre solvabilité auprès de CRIF SA.


Faire une demande en ligne d’informations de solvabilité

Connaissez-vous votre solvabilité personnelle ?

Vous pouvez désormais faire une demande d’informations sur votre solvabilité auprès de CRIF SA.


Lors d’une demande de crédit, on effectue tout d’abord un examen de solvabilité. Il permet aux banques de s'assurer qu'une personne faisant une demande de crédit est bien en mesure de le rembourser. Cet examen a pour but d'éviter le surendettement du preneur de crédit.

La solvabilité indique avec quelle probabilité une personne est en mesure de faire face à ses obligations financières. Elle tient compte tant de la situation financière de la personne que de sa volonté de paiement présumée. C’est pourquoi les banques évaluent la capacité de crédit et de remboursement du client. 

Capacité de crédit : le client peut-il payer ?

La capacité de crédit porte sur la question de savoir si le client est en mesure de rembourser un crédit. Le budget du client est alors passé à la loupe : gagne-t-il suffisamment pour le montant du crédit souhaité ?

Cette analyse permet aussi de calculer le crédit maximum que le client peut obtenir. Les exigences minimales à remplir pour l'octroi d'un crédit sont réglementées : le preneur de crédit doit être majeur et être capable de rembourser le crédit, et tous les intérêts, dans un délai de 36 mois.

Calcul de la ligne de crédit

Capacité de remboursement : le client paiera-t-il ?

La capacité de remboursement décrit la probabilité avec laquelle le client va rembourser un crédit. Elle tient compte de la situation financière globale du client, selon les critères de risques ressortant des statistiques, à savoir : l'âge, la nationalité, le statut de séjour, le lieu de domicile ou la fréquence des changements de domicile et d'emploi.

De plus, les établissements de crédit se renseignent auprès de registres, des banques de données indiquant la solvabilité des preneurs de crédit, telles que le centre d'informations de crédit ZEK, les offices des poursuites et les offices de la population.

Votre score de solvabilité personnel vous intéresse-t-il ?

Les registres de solvabilité collectent des informations sur l'activité économique, sur la capacité de remboursement et sur la capacité de paiement (solvabilité). Ils peuvent ainsi fournir des informations quant aux antécédents de paiement d’entreprises ou de particuliers.

Savez-vous comment les registres de solvabilité évaluent votre capacité de remboursement ? Demandez dès maintenant votre score de solvabilité auprès de Comparis (en collaboration avec CRIF SA) ou bien déposez une demande de renseignement personnel en vous aidant de notre modèle.

Découvrez votre solvabilité personnelle


Les demandeurs qui ne réussissent pas à cet examen n’obtiennent pas de crédit.

L'examen étant l’étape initiale de l'octroi d'un crédit, y échouer revient donc à faire une croix sur son prêt. Sans compter que ce refus est enregistré auprès du centre d'informations de crédit (ZEK), accessible pour tous les établissements de crédit du réseau et ce, pendant deux ans. Pour le preneur de crédit, il est donc d'autant plus difficile d'obtenir un autre crédit. D'où l'importance d'éviter de recevoir des réponses négatives.

Le problème : d’une manière générale, les banques ne communiquent pas sur leur politique de gestion de risque. En cas de réponse négative, les demandeurs de crédit ne reçoivent souvent aucune explication des motifs qui y ont conduit.

Cela dit, l'expérience en la matière permet de dire que plus la situation du client est stable, plus sa solvabilité sera bien notée.

Le taux d'intérêt dépend de la solvabilité.

Il est important de savoir que la sévérité des règles qui régissent l’octroi d'un crédit varie d'un établissement financier à l’autre. Généralement, plus le profil du preneur de crédit comporte de risques du point de vue de la banque, plus le taux d’intérêt du crédit sera élevé. Inversement, moins la banque considère le risque du client élevé, plus le taux sera bas.

Notre conseil : vous avez à tout moment la possibilité de demander une reprise de crédit. Cela vous permet de passer n’importe quand et sans frais du crédit en cours à crédit avec un taux d’intérêt plus bas.

Une option simple, qui permet de faire des économies de taille. Si dans un premier temps, vous payez des intérêts élevés en raison de vos critères de risques actuels, il peut être utile d'étudier une reprise de crédit chez une banque moins chère dans les six à douze mois qui suivent.

Attention : vous ne ferez pas bonne impression en déposant en même temps des demandes auprès de plusieurs organismes de crédit. En effet, les demandes sont également enregistrées auprès du ZEK. De plus, vous risquez l'effet domino : en voyant une banque refuser votre dossier, d'autres pourraient être conduites à donner la même réponse.

Mieux vaut donc vous adresser à l’équipe de spécialistes credaris pour trouver le crédit le mieux adapté à votre situation.

Faire une demande de crédit


Demandez une offre personnelle

Credaris, un service partenaire de comparis.ch, compare tous les prestataires et trouve la meilleure offre pour vous.

Demande d'offre


Cela pourrait aussi vous intéresser :