Propriété

Vendre sa maison : les clés d'une bonne préparation

CONSEILS
|
À l’achat d’un bien immobilier, il convient d’observer certains points. Le plus souvent, un agent peut apporter une aide précieuse. Photo : istock / DragonImages

Villa, fermette ou appartement : vendre sa maison ou son appartement – que cela soit parce que les enfants sont partis ou bien parce qu'on a tout simplement envie de changement – mérite une bonne préparation. 

Estimer la valeur d’un bien immobilier n'est pas chose facile, pas plus que de savoir comment le vendre au meilleur prix possible. Voilà les points auxquels prêter attention lors de la vente d'un bien :

1. Les avantages et les inconvénients

En fonction du groupe cible auquel vous vous adressez, ce qui semblait être un inconvénient de votre bien peut tout à coup se transformer en avantage. Dresser une liste permet de se remettre en mémoire les qualités du bien et vous prépare automatiquement aux étapes ultérieures.

2. Le prix

La plupart des propriétaires de biens immobiliers ont du mal à estimer de façon réaliste le prix du marché pour leur bien. Un prix exagéré peut faire traîner la vente en longueur, un prix trop bas revient à brader son bien. Le calcul du prix de vente repose d'une part sur des biens comparables et d'autre part sur l'utilisation d'instruments statistiques. comparis.ch vous vient en aide pour évaluer votre bien et vous livre de précieuses informations sur l’évolution des prix des biens immobiliers dans votre région.

3. Le moment

Une villa avec piscine est plus attrayante en été qu'en hiver, avec des feuilles mortes dans le bassin et de la glace sur la véranda. Mais il existe également des variations saisonnières sur le marché immobilier qui font qu'une vente sera conclue à un prix plus ou moins élevé. Un propriétaire qui souhaiterait vendre son bien, coûte que coûte, dans une période de récession risquerait de jeter des dizaines de milliers de francs par la fenêtre. Faire appel à un professionnel pour évaluer le moment idéal de mise en vente peut s'avérer utile.

4. Les travaux de rénovation

Réparer de petits défauts facilement visibles peut porter ses fruits. Cela a une influence positive sur la perception que l'on aura du bien. Des éclairages extérieurs et des huisseries qui fonctionnent donnent une image soignée. En cas de doute sur l'importance des travaux de rénovation à effectuer, et sur l'influence qu'ils auront sur le prix de vente, un agent immobilier peut fournir de bons conseils.

5. Le dossier

Avant de prendre sa décision, un acheteur potentiel sérieux veut pouvoir s'informer en détail au sujet du bien. Soyez prêt à fournir tous les documents nécessaires. En plus de présenter de bonnes photos, différents plans du bien ou un extrait du registre foncier, un dossier de vente bien constitué comprend aussi une description des environs et des infrastructures. Dans cette situation, un agent immobilier vous aide à constituer le dossier et à identifier les segments de clientèle potentiels. Il rend également de précieux services lorsqu'il s'agit de communiquer avec les notaires et les administrations concernées ou d'organiser des visites avec les personnes intéressées.

6. Le canal de vente

Sur quel canal mettre ma maison ou mon appartement en vente ? Sur plusieurs portails ou bien par le biais d'une seule agence ? Un large public n'est pas toujours synonyme d'un meilleur rendement à la vente. Un agent immobilier peut vous conseiller dans le choix d'un canal de vente et présenter la meilleure solution possible.

7. L'agent immobilier

Lorsque l'on est pas soi-même un professionnel du secteur connaissant bien le métier de l'immobilier, s'adresser à un agent est une approche judicieuse. Mais comment faire pour éviter les brebis galeuses, une autre façon de désigner les agents immobiliers peu scrupuleux, qui cherchent à escroquer les vendeurs ?

Premier indice : l'appartenance à une organisation suisse des professions de l'immobilier. Par le biais du service partenaire BeneCasa, comparis.ch collabore avec divers agents immobiliers. Ceux-ci font partie d'une association professionnelle reconnue, disposent d'au moins trois ans d'expérience et d'une formation spécialisée reconnue dans le secteur de l'immobilier. En cas d'intention effective de vente, votre bien est évalué gratuitement, sans engagement et sur place. Si le client se prononce pour l'agent immobilier, celui-ci s'engage à mettre le bien en vente et à rester à la disposition du vendeur, même après la conclusion de la transaction. 

Certains signes trahissent un agent peu scrupuleux. Soyez particulièrement prudent dans les cas suivants :

  • Il n'est pas en mesure de vous indiquer, à votre demande, des clients disposés à lui fournir une référence positive.
  • Il ne peut pas attester de son appartenance à une organisation professionnelle reconnue.
  • Il exige, en plus de la provision (environ 3 %, selon les régions), une rémunération supplémentaire pour sa prestation.
  • Il vous propose de vendre votre bien à un prix très élevé, voire irréaliste – dans le seul but d'obtenir un mandat de vente.

8. Les aspects financiers

Parlez-en suffisamment tôt à votre banque et renseignez-vous sur les frais auxquels vous attendre à la réalisation de la vente. Par exemple, dans le cas où une hypothèque doit être remboursée. Dans le même ordre d'idée, faites-vous également conseiller en ce qui concerne l'impôt sur les gains immobiliers car une bonne préparation permet de réduire la charge fiscale de manière notoire.

9. Les émotions

Souvent, un bien immobilier rassemble de nombreuses émotions dont il faut s'efforcer de faire abstraction lors d'une mise en vente. Les acheteurs potentiels recherchent un bien qui corresponde à leurs besoins et à leurs envies ; il est donc recommandé de manifester sensibilité et empathie à l'égard des personnes intéressées. Suscitez l'émotion des acheteurs, pas la vôtre.

10. La vente

Vos arguments influent sur le prix : en apportant des arguments logiques et rationnels, vous serez le plus à même de convaincre vos interlocuteurs et de souligner le prix de vente annoncé. Lors de la négociation, soyez toujours préparé aux prétendus défauts de votre bien. Dès lors que le vendeur et l'acheteur s'entendent, un contrat sera établi. Lorsque l'on ne connaît pas bien le métier de l'immobilier, il est conseillé de se tourner vers un agent immobilier professionnel pour mener à bien les négociations et vous faire accompagner jusqu’à la remise des clés.  

Faites évaluer gratuitement votre bien immobilier et accédez au réseau de qualité des agents immobiliers suisses Benecasa.