Immobilier à louer

Assurance caution de loyer : les Suisses gaspillent près d’un mois de loyer

ANALYSES
|
Pas d’emménagement dans un nouvel appartement sans caution locative. Comme alternative, il existe des assurances caution de loyer. Photo : iStock.com/KatarzynaBialasiewicz

Un locataire sur six a souscrit une assurance caution de loyer ; un sur cinq ayant effectué un dépôt bancaire aurait préféré en conclure une. Nous avons fait le calcul : verser des primes d’assurance caution sur cinq années revient à gaspiller près d’un mois de loyer. 

La prochaine date fixe pour déménager est le 31 mars. À la signature du bail, les nouveaux locataires doivent déposer jusqu’à trois mois de loyer sur un compte bloqué au titre de caution. Mais il existe aussi l’assurance caution de loyer : le locataire n’a pas de caution à payer ; en échange, il verse une prime annuelle à un prestataire d’assurance. Ce dernier est alors garant de la caution envers le bailleur. 

Près d’un mois de loyer gaspillé

Selon notre étude représentative, 17 % des locataires suisses ont souscrit une assurance caution de loyer. Une assurance que près d’un locataire sur cinq détenteur d’un compte bloqué garantie de loyer aurait préféré conclure. Pour la première année de contrat, certains prestataires d’assurance proposent une prime forfaitaire entre 99 et 231 francs, indépendamment du prix de l’appartement. Toutefois, la prime augmente fortement par la suite, notamment pour les cautions plus élevées. Sur un bail de cinq ans, par exemple, une caution de 6039 francs (en moyenne, la caution maximale pour un appartement 2,5 pièces à Zurich, cf. infographie 1) revient à 1583 francs au total. Soit près d’un mois de loyer en moyenne. Même tableau pour une caution de 11 400 francs (en moyenne, la caution maximale pour un appartement 5,5 pièces à Zurich, cf. infographie 2) : sur une durée locative de cinq ans, les frais s’élèvent à jusqu’à 2789 francs au total.

De nets écarts d’un prestataire à l’autre

Les tarifs varient considérablement entre les différents prestataires d’assurance : pour un appartement 5,5 pièces dans la ville de Zurich avec une caution de 11 400 francs et sur une durée locative de cinq ans, on note des écarts de primes allant jusqu’à 727 francs entre l’assurance la moins chère et la plus chère. Pour un appartement de 2,5 pièces et une caution de 6039 francs, les écarts de prix atteignent jusqu’à 421 francs sur la même période. 

Lire les frais et coûts supplémentaires dans les CGV

Une assurance caution de loyer garantit le montant de la caution. En revanche, elle ne se porte pas garante des éventuels dommages survenant au cours du bail. Elle ne peut donc remplacer une assurance ménage ou responsabilité civile. « Sur ce point, le terme de assurance caution de loyer porte quelque peu à confusion. Une assurance caution de loyer n’est pas une assurance classique, mais une garantie », explique Nina Spielhofer, experte Immobilier et Maison chez Comparis. Il est conseillé aux personnes signant une telle assurance de bien étudier les conditions générales de vente. Cela permet d’éviter des frais supplémentaires imprévus comme les frais de résiliation, que demandent certains prestataires. « Sans compter que les bailleurs n’acceptent pas tous n’importe quel prestataire d’assurance voire une assurance caution de loyer en général », met en garde Nina Spielhofer. 

Compte bloqué, prêt ou assurance caution de loyer

En déposant la caution sur un compte bloqué, le nouveau locataire récupérera la somme complète, intérêts inclus, à la fin du bail. Les primes d’assurance caution de loyer, en revanche, sont versées définitivement. Raison pour laquelle Nina Spielhofer conseille aux nouveaux locataires de bien réfléchir à l’option qu’ils retiennent. En cas de liquidités insuffisantes, il peut parfois être judicieux d’emprunter auprès de la famille ou d’amis plutôt que de souscrire une assurance.

Un crédit privé est parfois moins cher

Par ailleurs, un crédit à la consommation peut s’avérer moins cher. Dominik Weber, expert Argent chez Comparis constate que « Les assurances caution de loyer sont généralement une moins bonne solution comparées à un crédit privé. Un prêt peut être particulièrement intéressant quand le débiteur présente une bonne solvabilité et bénéficie d’intérêts bas ou quand la durée du crédit n’est pas trop longue. » 

Par exemple, une assurance caution de loyer conclue sur une durée de cinq ans pour une caution s’élevant à 6000 francs coûte entre 1100 et 1600 francs au locataire, selon le prestataire. Un crédit privé pour la même somme de 6000 francs à 7,9 % d’intérêts réparti sur 36 mois revient à 730 francs au total, soit environ la moitié des primes d’assurance. Même à un taux d'intérêt de 9,9 %, les coûts s’élèveraient à peine à 920 francs. « Une assurance caution de loyer n’est utile qu’aux personnes qui ne disposent pas de liquidités ou qui souhaitent ou doivent investir cet argent ailleurs à court terme », conclut Nina Spielhofer.