Assurance ménage et RC

Le vol de matériel de sport d'hiver coûte des millions : bien protéger et assurer ses skis

CONSEILS
|
Une sortie sur les pistes apporte parfois de mauvaises surprises quand, après s'être réchauffé à la pause midi, le matériel n'est plus là, devant le chalet.

Il y a encore un instant, on buvait un bon chocolat chaud, voilà que l'on cherche désespérément ses skis dans le froid. En Suisse, le vol de matériel de ski coûte plus d'un million de francs par an. La question qui se pose : qui paie pour la perte ? Quelques informations pratiques pour les amateurs de sports d'hiver, entre assurance responsabilité civile, assurance ski et location de matériel.

Des bandes parfois organisées volent skis, bâtons et snowboards dans les stations de ski suisses. Loin de se contenter des supports dédiés aux skis et autre équipement de glisse devant les chalets, elles n'hésitent pas à démonter des galeries de voitures pour accéder à leur butin. L'émotion laisse alors place aux questions : qui paie pour le matériel volé ?

L'assurance ménage et le vol de skis
L'assurance ménage, à elle seule, ne couvre pas le vol. Pour cela, il faut une assurance supplémentaire « vol simple à l'extérieur», qui couvre les pertes financières en fonction du montant assuré convenu. Vous payez en premier lieu la franchise contractuelle. À partir de là, l'assurance prendra en charge l'excédent du dommage jusqu’au montant maximum. Aujourd’hui, la plupart des compagnies couvrent les skis et snowboards à leur valeur à neuf et non plus à leur valeur vénale. Il est bon de vérifier les conditions auxquelles votre matériel est assuré au préalable, afin de ne pas subir une douche froide en cas de sinistre. Important : en cas de vol, signalez-le immédiatement à la police. 

Protéger ses skis contre le vol
Dans cette matière, mieux vaut prévenir que guérir.

Voici six astuces pour rendre la vie difficile aux malintentionnés :
  • Autant que possible, garder un œil sur ses skis.
  • Ne pas laisser les skis et snowboards sur ou dans le véhicule sans surveillance.
  • Poser des antivols amovibles. On en trouve dans les magasins de sport et ils peuvent se glisser dans la poche de la veste de ski.
  • Utiliser des rangements pour ski ou snowboard verrouillables ou déposer le matériel dans des pièces fermées ou surveillées.
  • Marquer distinctement son équipement pour éviter toute confusion, p. ex. à l'aide d'autocollants, de marquages ou de rubans.
  • En cas de location, veiller à ce que l'ancienneté du ski soit bien inscrite dans le contrat.

Location de ski : est-elle couverte par l'assurance ?
Dans le cas d'une location, c'est le client qui est responsable. Cela dit, il ne doit au propriétaire que la valeur actuelle des skis, donc la valeur vénale et non la valeur d'achat. Si une assurance responsabilité civile a été contractée, on pourra faire un signalement. Comme en cas de perte de papiers, un rapport de police est nécessaire.
Attention toutefois : beaucoup d'assureurs excluent, dans leurs conditions générales, la couverture de matériel emprunté ou loué, voire fixent une franchise considérable.  Souvent, il ne vaut alors même plus la peine de signaler la perte.

Est-ce intéressant de souscrire une assurance ski ?
Une assurance ski est souvent proposée à l'achat ou à la location de skis ou snowboards. Celle-ci coûte environ 10 % du prix de vente ou du montant de la location. Elle couvre les dommages suite à un vol ou à un matériel cassé. Attention toutefois : le vol tombant de toute manière sous l'assurance supplémentaire « vol simple à l'extérieur » une précaution de ce genre ne vaut souvent pas la peine. D'ailleurs, les primes sont souvent trop élevées par rapport au risque assuré. Une assurance ménage casco couvre de plus la casse.  

Conseil : l'assurance complémentaire « vol simple à l'extérieur » ne se limite bien sûr pas uniquement au vol de skis ou de snowboards mais inclut aussi d'autres objets personnels et accessoires de sport d'hiver tels que sac à dos, caméra GoPro ou casque. Il est donc utile de vérifier la somme assurée de temps à autre et de l'ajuster si nécessaire.