Bienvenue en Suisse

Chômeur en Suisse : que vais-je devenir ?

INFO
|
La crise mondiale se fait aussi nettement sentir en Suisse. Les experts attendent cette année un recul de plus de 2 % des performances économiques et la fin de la récession n'est pas encore en vue. En un an, le nombre de chômeurs en Suisse a augmenté de 22 % et ce sont précisément les nouveaux arrivants de l'étranger qui sont de plus en plus touchés par le chômage.

Pour que ces immigrés puissent bénéficier d'une indemnité en cas de chômage, certaines conditions doivent être réunies. Ils doivent avoir travaillé au moins 12 mois en tant que salarié au cours des deux dernières années. La nationalité ne joue aucun rôle pour faire valoir le droit à l'indemnité de chômage. Les immigrés doivent seulement être en possession d'une autorisation d'établissement ou de séjour en cours de validité. Un accord spécial s'applique en cas d'une première installation en provenance de l'Allemagne : les périodes de cotisation accomplies dans ce pays sont entièrement prises en compte en Suisse.

La base de l'indemnité de chômage est le salaire assuré : une indemnité journalière est calculée et se monte à 70 ou 80 % du salaire assuré, selon la situation personnelle du chômeur. La durée du droit dépend de différents facteurs. Si les conditions d'éligibilité précitées sont remplies, on a droit à 400 indemnités journalières.

En cas de chômage, les personnes concernées s'inscrivent le plus rapidement possible auprès de la commune du lieu de domicile ou de l'Office régional de placement (ORP). Afin que l'inscription puisse se dérouler sans problème, il convient de se munir des documents suivants : la carte AVS, un document d'identité officiel, l'attestation de domicile et le livret pour étrangers ou titre de séjour.