Comparis
Newsletter
fr

Assurances

Auto & moto

Immobilier

Crédit & hypothèques

Comparateur de prix

Santé & prévoyance

Autres services

Comparis

Menu

Crédit & hypothèquesCrédit privéGlossaire
Crédit privé

Crédit immédiat

Pour appâter les clients, les organismes manquant de sérieux parlent de « crédit immédiat ». Avec des entreprises dites d’« assainissement de dettes » situées à l’étranger, les emprunteurs n’ont rien d'autre à escompter sinon des charges sous forme de frais opaques et élevés, sans contrepartie.

En effet, la loi interdit toute forme de publicité agressive en faveur des crédits à la consommation. Elle fait référence à la « convention concernant les restrictions à la publicité et la prévention dans le domaine des crédits privés » du secteur du crédit. Cette dernière interdit notamment :

  • de susciter chez les consommateurs l’impression que des crédits à la consommations peuvent être obtenus rapidement, sans examen de la capacité de crédit ;
  • l’emploi explicite des termes « crédit express », « examen du crédit en 30 minutes », « crédit instantané », « somme en espèces tout de suite ».

Un organisme sérieux ne fera donc jamais de publicité ni de promesses en utilisant ces termes-là.

Pour des raisons liées à la protection du consommateur et à la prévention contre le surendettement, tous les crédits à la consommation sont soumis à un délai d'attente de 14 jours avant le versement effectif. En réalité, ces soi-disant « crédits immédiats » ne sont que de simples crédits privés. En d’autres termes :

  1. Le traitement du dossier et l'examen de la solvabilité se déroulent de la même manière que pour tout autre crédit échelonné. Le traitement du dossier n'en est pas simplifié et le paiement n'est pas plus rapide.
  2. Un examen de solvabilité est effectué et le budget calculé, conformément aux directives de la loi sur le crédit à la consommation.
  3. Les données sont communiqués au centre d'informations de crédit (ZEK) et à l'association pour la gestion d'un centre de renseignement sur le crédit à la consommation (IKO).
  4. Un délai d'attente de 14 jours s'applique entre la date à laquelle le crédit a été accordé ou de l'établissement du contrat et le versement du crédit.

Le délai d'attente ne s’applique pas aux crédits n’étant pas régis par la loi sur le crédit à la consommation (LCC). Ceux-ci peuvent donc être versés immédiatement après leur accord et l’établissement du contrat. Mais attention ! Un organisme de prêt renoncera d’autant moins à un examen de solvabilité détaillé que les montants sont élevés. On ne peut donc pas parler non plus de crédit immédiat dans ce cas.

Un crédit privé – rapide, sûr et sans engagement

Nos experts négocient les meilleures conditions pour vous.
Trouver la meilleure offre

Haut de page

Newsletter

Restez informés avec les bons plans et les conseils d'experts en matière de santé, d'argent et d'impôts.

En m'abonnant à la newsletter, j'accepte le traitement de mes données conformément à la Déclaration de protection des données de comparis.ch

comparis.ch
  • A propos de Comparis.ch

  • Médias

Réseaux sociaux
Langue
  • DE
  • FR
  • IT
  • EN
  • Contact
  • Confidentialité
  • Juridique
  • La Rédaction

© 1996–2019 comparis.ch SA, Birmensdorferstrasse 108, 8003 Zurich, +41 44 360 52 62