Sécurité

De la tête aux pieds : l'équipement moto le plus sûr

CONSEILS
|
De la bonne taille du casque, et des autres équipements, dépend la sécurité des motards en cas d'accident. Photo : iStock.com/Kesu01

Que ce soit en ville ou en haut d'un col : l'équipement de protection est primordial pour les motards. Cet article vous livre des conseils sur les 7 équipements de protection les plus importants. Mieux vaut ne pas regarder à la dépense : un bon équipement de base coûte autour des 1000 francs.

Rouler à moto équivaut pour beaucoup à un sentiment de liberté. Mais la probabilité d'avoir un accident est 7 fois plus élevée qu'en voiture. Ne serait-ce que pour cette raison-là, mieux vaut être attentif à la qualité de son équipement. Incontournables, le casque, les gants, les bottes moto, la combinaison et la ceinture lombaire.

Le casque

En Suisse comme dans l'UE, son port est obligatoire. Les casques de type intégral sont ceux qui offrent la meilleure protection, ils sont dotés d'une mentonnière ainsi que d'une visière. Idéalement, on pourra l'ouvrir d'une seule main et il doit être parfaitement ajusté à la forme de la tête. Des mousses extractibles et lavables peuvent s'avérer pratiques. Après une chute, un remplacement s'impose. On trouve des casques de marque dès 300 francs.

Les gants 

Instinctivement, les mains sont souvent les premières à entrer en contact avec le sol pour amortir une chute. Mieux vaudra donc privilégier des gants renforcés ou bien de cuir. Leur résistance à l'abrasion sera la plus grande possible étant donné qu'en cas d'accident, les mains sont souvent particulièrement exposées. Il est également important que les gants aient un dispositif de serrage au niveau du poignet. Préférez un modèle plus ajusté plutôt qu'un gant aux doigts lâches ou trop longs. En effet, les gants ont tendance à se faire et à s'élargir un peu à l'usage. À partir de 80 francs.

Les bottes

Les santiags sont certes mieux que les tongs mais les bottes moto, avec leur tige haute et leurs renforts, sont les seules à offrir une véritable protection.  Être bien chaussé est essentiel car les accidents peuvent avoir de lourdes conséquences – par exemple lorsque la jambe se retrouve sous la moto à la suite d'une chute.

En cas d'accident à moto, la partie inférieure de la jambe est celle présentant le risque de blessure le plus élevé. Idéalement les bottes montent jusqu'aux renforts du pantalon moto. Les bottines qui ne dépassent pas la cheville n'offrent qu'une protection très limitée et ne sont pas recommandées. À partir de 150 francs.

Le blouson/pantalon

Les vêtements moto doivent apporter une protection en cas de chute mais aussi éviter la déperdition de chaleur pendant la conduite. Le plus souvent, les blousons et pantalons moto sont en cuir ou dans des matériaux ayant une bonne capacité de résistance à l'abrasion. En plus de s'ajuster parfaitement à la morphologie, le cuir est très résistant tandis que les vêtements textiles apportent un confort plus élevé ainsi qu'une meilleure étanchéité.

Largement répandue pour les vêtements de protection, la matière textile Cordura 500 est une fibre de nylon qui est souvent renforcée avec du Kevlar, une fibre particulièrement résistante à la rupture. Les bons articles vestimentaires de protection comportent des renforts aux endroits stratégiques comme les épaules, les coudes, les avant-bras, les genoux et le tibia.

La protection idéale reste la combinaison intégrale sans couture de séparation, où le blouson et le pantalon ne font qu'un. Avec un ensemble deux pièces, le blouson et le pantalon doivent pouvoir être assemblés au moyen d'une fermeture éclair pour éviter qu'ils ne glissent en cas de d'accident. Lors d'une chute, les coutures sont les points faibles : privilégiez les coutures de sécurité face à des coutures ordinaires qui pourraient lâcher en cas de chute. Combinaison en cuir à partir de 700 francs, combinaison textile à partir de 500 francs.

La ceinture lombaire

Une ceinture lombaire réchauffe tout en protégeant. Qui plus est, elle comprime les organes dans la cavité abdominale, réduisant ainsi le risque de blessure. Il existe également des ceintures lombaires associées à une protection dorsale. Descendant jusqu'au coccyx, cette variante est préférable aux protections dorsales intégrées à un blouson. À partir de 50 francs.

Le gilet de protection

Au lieu de porter une combinaison avec des protections intégrées, on pourra opter pour l'utilisation d'un gilet de protection qui se porte près du corps et se fixe au moyen d'attaches et de bandes autoagrippantes. On peut ainsi améliorer des vêtements de protection vieillissants dépourvus de renforts.

Ce type de gilet est particulièrement indiqué avec des vêtements de protection textiles qui sont plus facilement susceptibles de glisser que des vêtements en cuir. Malgré tout, on le portera sous des vêtements qui résistent à l'abrasion.  En plus des gilets, il existe aussi des pantalons dotés de coques et de renforts. Gilet de protection à partir de 130 francs, pantalon de protection à partir de 70 francs.

L'équipement de pluie

Investir dans des vêtements de pluie peut s'avérer judicieux si vous planifiez une sortie de plusieurs jours, quel que soit le temps. Donnez la préférence à des équipements bariolés ou de couleur claire afin d'améliorer votre visibilité sur route. Les fermetures éclair permettent d'enfiler la combinaison facilement et garantissent qu'elle ne soit quand même pas trop ample. Combinaison de pluie à partir de 70 francs.

Votre équipement de protection devra en tout cas être à la bonne taille et confortable à porter, le seul moyen de se protéger au mieux.