Rapport immobilier : analyses et prévisions d'évolution du marché


Quelles régions de Suisse affichent des signes de bulle immobilière ? Et dans quelle direction le marché évolue-t-il ? Pour nous permettre une projection dans l'avenir, l'EPF de Zurich (Chair of Entrepreneurial Risks) et comparis.ch analysent tous les six mois plus d'un million d'annonces de maisons et d'appartements à vendre.

L'étude repose sur un modèle mathématique développé par le professeur Didier Sornette : le modèle LPPL. Les prix des biens immobiliers figurant dans les annonces parues sur comparis.ch entre début 2005 et fin juin 2017 ont constitué le fondement des données de cette analyse. Durant sa phase initiale, ce projet a reçu le soutien financier de la Commission pour la technologie et l'innovation (CTI) de la Confédération.

Cartes interactives

Le marché immobilier suisse en un clin d'œil : découvrez sur une carte interactive les variations de prix par district et par bien. La période peut être définie librement.

Le bon moment pour acheter ?


Le rapport immobilier de l'EPFZ et comparis.ch opère une distinction entre districts en fonction de la dynamique des prix :

  • Les districts « critiques » pointent vers une bulle immobilière.
  • S'ils présentent de plus faibles signes de bulle immobilière, il s'agit de districts sous « vigilance ».
  • Là où la situation n'est pas encore claire, les districts passent au statut « surveillance ».

Dans ces trois catégories de district, mieux vaut donc attendre avant d'acheter une maison ou un appartement. Selon les chercheurs de l'EPFZ, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Les régions « en surchauffe » vont se tempérer. L'éclatement soudain de la bulle est exclu des prévisions.

En revanche, les districts en « changement de tendance » offrent de bonnes possibilités d'achat. La dynamique des prix y est à nouveau stable.