Apple

Apple Pay enfin disponible en Suisse

TESTS
|
Apple Pay arrive enfin en Suisse – et change la donne. Photo : apple

Depuis le 7 juillet 2016, Apple Pay est disponible en Suisse, qui devient le septième pays à accueillir l'application. Ce service de paiement fonctionnant via la technologie NFC sur iPhone, iPad et Apple Watch est déjà opérationnel à quelques 100 000 endroits en Suisse. Un bémol toutefois : pour l'instant, seul trois émetteurs de cartes bancaires jouent le jeu. Décryptage avec Jean-Claude Frick, expert Numérique de comparis.ch.

L'utilisation se veut simple d'utilisation – en testant l'application, environ 10 secondes suffisent pour ajouter la carte de crédit. À partir d'aujourd'hui, en ouvrant l'application « Apple Wallet , une note attire l'attention sur Apple Pay. En un clic, l'utilisateur est invité à saisir les données concernant sa carte de crédit. Si une carte a déjà été ajoutée au compte Apple, le code suffit. Sinon, on peut aussi tout simplement scanner la carte avec l'appareil photo. Selon l'émetteur de la carte, il ne manque plus qu'un bref contrôle via SMS ou un court appel téléphonique. Une fois l'opération effectuée, l'utilisateur est libre de payer avec les appareils suivants :

  • iPhone 6s, iPhone 6s Plus, iPhone 6, iPhone 6 Plus, iPhone SE et l'Apple Watch. Dans les applications, il est aussi possible de payer sur iPad pro, iPad Air 2, iPad mini 4 et iPad mini 3.

Protection des données – sécurité assurée par authentification

Les cartes de crédit, au nombre de huit maximum, sont enregistrées dans l'application Wallet. Le numéro utilisé pour le paiement n'est pas celui de la carte de crédit ou de la carte de crédit prépayée, mais un numéro de compte pour l'appareil, qui est enregistré de manière cryptée dans Secure Element. Il s'agit d'une puce embarquée dans tout iPhone, iPad ou Apple Watch. Lors du paiement, le numéro de compte correspondant à l'appareil est utilisé en association avec un code de sécurité dynamique propre à la transaction. Raison pour laquelle les numéros de cartes de crédit ne sont pas partagées avec les commerçants. Le paiement se valide à chaque fois via le capteur d'empreinte digitale Touch ID. Il y a donc clairement un avantage pour l'utilisateur : comme l'iPhone ou l'Apple Watch contrôle, via ses capteurs, que la personne à l'œuvre est bien la bonne, nul besoin de code PIN. De plus, le numéro employé lors du paiement n'est pas le numéro complet de la carte de crédit, mais un numéro unique transmis chaque fois au commerçant. Il est donc moins facile de suivre le client. Les vendeurs, qui souhaitent toutefois créer des profils clients, peuvent mettre leurs cartes de fidélité à disposition dans Apple Pay. Néanmoins, les cartes de fidélité comme la Cumulus ne sont pas encore compatibles au début en Suisse ; les États-Unis vont déjà plus loin. Là-bas, il est possible d'ajouter, par exemple, des cartes de la chaîne de pharmacies Walgreens Boots Alliance dans le Wallet d'Apple.

Une offre modeste au départ

En principe, il est possible de payer avec Apple Pay partout où il existe un terminal de paiement compatible NFC – selon les émetteurs de cartes, déjà près de 100 000 terminaux de ce type seraient déployés. En Suisse, cela est le cas de la plupart des terminaux de paiement – y compris chez Manor, kkiosk (Valora), Aldi, Lidl et autres cantines.

Avant de payer, on veillera aux logos suivants. Si l'un des deux est affiché, Apple Pay fonctionnera.

 

De plus, la version en ligne d'Apple Pay fraîchement sortie devrait aussi être disponible pour les clients en Suisse, dès son lancement prévu en automne. Les développeurs de sites web peuvent intégrer Apple Pay comme moyen de paiement dans leurs boutiques en ligne – reste à savoir quels prestataires suisses adopteront Apple Pay dans leur offre. Apple Pay on the Web sera lancé sous iOS 10 et macOS 10.12 Sierra en automne (probablement septembre ou octobre). Un achat effectué auprès d'une boutique en ligne sur un Mac fonctionne avec l'authentification via le capteur d'empreintes Touch ID de l'iPhone personnel du consommateur ou de l'Apple Watch qu'il porte.

« Bientôt, Apple Pay dominera le marché en Suisse. Coop et Migros devraient également supporter les transactions Apple Pay d'ici la fin de l'année. Tandis que les banques suisses et Postfinance préparent encore le lancement avec Twint (mariage de Twint et Paymit) prévu en automne, Apple Pay est disponible dès maintenant. Et la densité des iPhones en circulation en Suisse contribuera significativement à la réussite d'Apple Pay. Selon l'étude sur la diffusion des smartphones de comparis.ch, Apple affiche une diffusion de 54 % en Suisse, où elle se positionne comme un acteur de poids , relate Jean-Claude Frick, expert Numérique de comparis.ch.