Impôts

Déclaration 2019 : où payer ses impôts tôt ?

ANALYSES
|
Le conseil : comparer pour savoir qui donne le plus ! La banque, le canton ou bien la Confédération ? Photo : iStock / kupicoo

Payer ses impôts en avance peut être intéressant, car certaines administrations fiscales cantonales versent des intérêts plus élevés que ceux des banques. Dans un contexte de taux bas, accumuler des fonds sur un compte épargne à la banque n’est guère intéressant.

Elle revient tous les ans, donnant des sueurs froides à plus d’un : la facture fiscale. Pourtant, surtout en ces temps de coronavirus, il peut être intéressant de payer ses impôts en avance. Et si vous êtes juste niveau argent, sachez que dans la plupart des cantons, aucun intérêt moratoire n’est à craindre.

Certains cantons renoncent à l’intérêt moratoire à cause de la crise

En raison de la crise du coronavirus, de nombreux travailleurs sont touchés par le chômage partiel. Leurs revenus s’en trouvent réduits, et du même coup leur potentiel d’épargne. Certains gros postes de dépenses, comme les impôts, grèvent davantage le budget les ménages. Pour soulager les contribuables, de nombreux cantons et la Confédération renoncent à l’intérêt moratoire jusqu’à fin 2020.

Vous trouverez une liste précise des intérêts applicables aux paiements anticipés et des intérêt moratoires de chaque canton dans le tableau ci-dessous.

Canton Intérêt sur les paiements anticipés Intérêt moratoire
Argovie 0,100 % 0,000 % jusqu’à fin 2020
Appenzell Rhodes-Extérieures 0,500 % 0,000 % jusqu’au bordereau définitif 2020
Appenzell Rhodes-Intérieures 1,000 % 4,500 %
Bâle-Campagne 0,200 % 0,000 % jusqu’à fin 2020
Bâle-Ville 0,100 % 3,500 %
Berne 0,500 % 0,000 % jusqu’à fin 2020
Fribourg 0,000 % 3,000 %
Genève 0,100 % 0,000 % jusqu’à fin 2020
Glaris* 0,000 % 0,000 % jusqu’à fin 2020
Grisons 0,000 % 0,000 % jusqu’à fin 2020
Jura 0,000 % Du 01.01.2020 au 29.02.2020 et du 01.09.2020 au 31.12.2020 : 5,000 %
Du 01.03.2020 au 31.08.2020 : 0,000 %
Lucerne 0,000 % 0,000 % jusqu’à fin 2020
Neuchâtel 0,000 % 0,000 % jusqu’à fin juin
Nidwald 0,000 % 0,000 % jusqu’à fin 2020
Obwald 0,100 % 0,000 % jusqu’au bordereau définitif 2020
Schaffhouse 0,100 % 0,000 % jusqu’à fin 2020
Schwytz** 0,000 % 0,000 % jusqu’à fin 2020
Soleure 0,000 % 0,000 % jusqu’à fin 2020
Saint-Gall 0,250 % 4,000 %
Tessin 0,100 % 0,000 % jusqu’à fin 2020
Thurgovie 0,200 % 3,000 %, remise des intérêts au cas par cas
Uri 0,250 % 0,000 % jusqu’à fin 2020
Vaud 0,000 % 0,000 % jusqu’à fin 2020
Valais 0,000 % 0,000 % jusqu’à fin 2020
Zoug 0,000 % 0,000 % jusqu’à fin 2020
Zurich 0,250 % 0,250 % jusqu’à fin 2020
Impôt fédéral direct 0,000 % 0,000 % jusqu’à fin 2020

* Un escompte de 0,25 % est accordé sur les versements réalisés jusqu’au 30 juin 2020.

** Un escompte de 0,5 % est accordé sur les versements réalisés jusqu’au 30 juin 2020.

Exemple : en plaçant 10 000 francs sur un compte épargne, vous obtiendrez une rémunération de 0,05 %, soit 5 francs par an. La grille ci-dessous vous indique les taux proposés par les principales banques suisses sur un compte épargne classique.

Rémunération de comptes épargne classiques auprès des grandes banques

Banque Taux d’intérêt
Credit Suisse 0,010 %
Banque Migros 0,010 %
Postfinance 0,025 %
Raiffeisen 0,050 %
UBS 0,000 %
Valiant 0,010 %
Banque cantonale de Zurich 0,010 %

Intérêts des administrations fiscales souvent élevés

Certaines administrations fiscales appliquent un taux d’intérêt rémunératoire nettement supérieur à celui des banques.

Exemple : dans le canton de Berne, vous pouvez de nouveau bénéficier d’une rémunération de 0,5 % (état : 2020) en payant vos impôts à l’avance. Aucune des banques citées plus haut n’applique un taux aussi élevé.

Toutefois, au fil des années, les administrations fiscales ont revu leurs intérêts rémunératoires à la baisse afin de se prémunir contre des paiements anticipés trop élevés. Car leurs comptes sont eux aussi frappés d’un intérêt négatif. Alors que par le passé, on pouvait bénéficier de rémunérations allant jusqu’à 2 %, certains cantons, comme Lucerne, appliquent d’ores et déjà un taux nul. Il est donc recommandé de bien se renseigner sur les taux applicables aux paiements anticipés avant d’effectuer tout versement.

Quels intérêts s’appliquent aux impôts ?

Il existe trois types d’intérêts en lien avec la facture fiscale :

L’intérêt moratoire

Aussi bien à l’échelle de la Confédération qu’à l’échelle des cantons, un intérêt moratoire s’applique en cas de non-paiement dans les délais, autrement dit si le montant dû ne parvient pas à l’administration fiscale dans les 30 jours à compter de la réception du bordereau définitif. Pour l’année fiscale 2020, compte tenu de la situation économique tendue, divers cantons ont fixé à zéro le taux d’intérêt moratoire ou l’ont fortement réduit (voir tableau ci-dessus). Toutefois, ces mesures sont provisoires.

L’intérêt compensatoire

La plupart des cantons appliquent par ailleurs ce qu’on appelle l’intérêt compensatoire. Cet intérêt peut être positif ou négatif. Supposons que le montant provisoire de votre impôt pour l’année en cours s’élève à 10 000 francs. Vous vous en acquittez jusqu’à fin septembre. Si le montant définitif de votre impôt ne s’élève finalement qu’à 8000 francs, la différence en votre faveur est rémunérée sur la période de fin septembre à la réception du bordereau définitif. Si le montant définitif de votre impôt est plus élevé, 12 000 francs par exemple, l’intérêt compensatoire calculé sur la différence est à votre charge.

L’intérêt rémunératoire

La date de réception du bordereau d’impôt provisoire diffère d’une commune à l’autre. Certaines l’envoient dès janvier, d’autres seulement en juin. Vous avez néanmoins la possibilité de payer le montant estimatif de votre impôt dès le début de l’année. Le service des impôts rémunère jusqu’à fin septembre le montant versé. Attention : vous ne pouvez pas payer à l’avance autant d’impôt que vous le souhaitez. Le service des impôts retourne immédiatement les versements trop élevés.