Crédit

Près d’une demande de crédit sur deux provient d’étrangers

ÉTUDES
|
Comparatif Comparis : les demandes de crédit proviennent plus fréquemment d’étrangers que de Suisses. Photo : comparis.ch / mapodile

En effet, la population étrangère vivant en Suisse recherche nettement plus fréquemment un crédit privé que les autochtones. Pour la première fois, une analyse effectuée par comparis.ch portant sur plus de 30 000 demandes de crédit montre par ailleurs que, dans sept cantons, plus de la moitié des demandes de crédit provient de ressortissants étrangers. Ces derniers ne représentent pourtant qu’un quart de la population. Autre résultat : financer une voiture arrive au premier plan pour les cinq principales communautés étrangères – les Français en tête et les Kosovares en queue de peloton.

Près d’une demande de crédit sur deux provient d’étrangers. Parmi les résidents étrangers, 25 % détiennent un crédit à la consommation, contre 6 % environ chez les Suisses. De plus, parmi les cinq plus grands groupes d’étrangers vivant en Suisse (Italiens, Allemands, Portugais, Français et Kosovares), la voiture représente le principal motif de financement. Les crédits demandés par ces ressortissants s’élèvent en moyenne à environ 24 000 francs – les Allemands présentant les plus grands montants ; les Portugais les plus petits. Une grande partie des Kosovares et des Italiens demandent un crédit pour payer des factures ou rembourser des dettes.

Attention : toute personne déposant une demande de crédit en Suisse doit faire preuve d’une situation stable. Cela implique un revenu régulier tout comme une autorisation de séjour adéquate.

Credaris, un service partenaire de Comparis, étudie votre demande de crédit gratuitement et sans engagement :

 

Cet article pourrait également vous intéresser :

Crowdlending : emprunter sans passer par une banque