Pneus

Quand passer aux pneus d’hiver ?

CONSEILS
| Par Andrea Auer |
Photo : iStock / imagedepotpro

En Suisse, il n’y a pas d’obligation légale en matière de pneus d’hiver. Mais les automobilistes qui ne veulent pas avoir de problème avec leur assurance circulent avec les pneus adaptés. Comparis explique à quel moment il est bon de changer de pneus et présente les points à observer.

D’octobre à Pâques, mieux vaut monter les pneus d’hiver. Telle est la règle d’or pour se rappeler quand effectuer le changement de pneus. Mais il ne faut pas non plus la prendre au pied de la lettre. Car le bon moment varie d’une région à l’autre. Si vous vivez en montagne, par exemple, vous devrez sans doute faire le changement plus tôt que les citadins.

Outre la règle « d’octobre à Pâques », vous pouvez aussi vous orienter à la météo : si la température extérieure chute en-dessous de sept degrés Celsius, c’est le moment de passer aux pneus d’hiver.

Notre conseil : prenez rendez-vous chez le garagiste assez tôt. Car si vous attendez les premières chutes de neige, vous risquez de vous retrouver sur une longue liste d’attente.

Les pneus d’hiver sont-ils obligatoires ?

En Suisse, il n’y a pas d’obligation de monter des pneus d’hiver. Reste que selon la loi fédérale sur la circulation routière (art. 29), « les véhicules ne peuvent circuler que s’ils sont en parfait état de fonctionnement ». En tant qu’automobiliste, cela engage votre responsabilité.

Quand le thermomètre chute, les pneus d’hiver constituent l’option la plus sûre. En effet, ces pneus sont fabriqués à partir d’un mélange de gomme spécialement conçu pour l’hiver. De plus, leur profil offre une meilleure tenue de route et davantage de sécurité en cas de freinage sur les routes hivernales.

Trouvez de nouveaux pneus

Les pneus toute saison sont-ils autorisés en Suisse ?

Oui, les pneus toute saison ou quatre saisons sont permis en Suisse. En revanche, cela mérite réflexion à l’achat pour des raisons de sécurité. Les pneus toute saison sont toujours et encore considérés comme un compromis – même si les nouveaux modèles ont beaucoup gagné en qualité ces dernières années. Les pneus ayant d’excellentes caractéristiques pour l’été sont moins performants en hiver, et vice-versa.

Notre conseil : n’achetez des pneus toute saison que si vous pouvez vous passer de la voiture en fonction de la météo.

Quelle est la profondeur de sculpture minimale réglementaire ?

En Suisse, la profondeur de sculpture minimale prescrite pour un pneu automobile est de 1,6 millimètre. Cela dit, les experts et le TCS conseillent une profondeur de 4 millimètres minimum pour des pneus d’hiver. Pour les pneus d’été, on conseille 3 millimètres. Idem pour les voitures équipées de pneus quatre saisons : 4 millimètres en hiver, 3 millimètres en été.

Notre conseil : vous n’êtes pas sûr que la sculpture de vos pneus hiver soit encore suffisante ? Pour le savoir, il suffit d’une pièce de deux francs. Placez la pièce de monnaie dans le profil du pneu. Si la ligne inférieure d’Helvetia est visible, vous devriez acheter de nouveaux pneus.

L’assurance intervient-elle en cas d’accident survenant avec des pneus d’été ?

Si vous causez un accident et que vos pneus sont en mauvais état, votre assurance peut réduire vos prestations ou faire recours. Par ailleurs, vous risquez une amende, voire un retrait de permis. La sévérité de la sanction dépend de la décision de l’autorité compétente sur la base du rapport de police.

Bon à savoir : les pneus usés de façon inégale sont considérés comme étant en mauvais état de fonctionnement et peuvent être contestés par la police ou, en cas de dommage, par l’assurance.

Comparez les assurances auto

Les pneus d’hiver sont-ils obligatoires dans les pays voisins ?

Dans certaines régions limitrophes, la réglementation est différente : en France, par exemple, les pneus d’hiver ne sont pas systématiquement obligatoires. Cependant, les autorités françaises peuvent exiger des pneus d’hiver de manière ponctuelle, via des panneaux de signalisation. En Allemagne et en Autriche, c’est selon : dès que la route est couverte de neige (ramollie) ou de verglas, les pneus d’hiver sont de rigueur.

Les pneus d’hiver sont en revanche obligatoires de manière générale en Italie. Cela dit, les provinces gèrent cette obligation de manière autonome.

Notre conseil : les automobilistes se rendant dans un pays voisin entre octobre et Pâques font bien de monter les pneus d’hiver – de quoi éviter des ennuis avec les autorités locales et surtout, de quoi jouer la carte de la sécurité.