Santé et prévention

Trousse à pharmacie : les indispensables pour votre voyage

CONSEILS
|
Je abgelegener das Reiseziel, desto wichtiger die Mini-Apotheke. Photo : iStock.com / Mukhina1

Malade pendant les vacances ? C’est embêtant. À fortiori quand les médicaments nécessaires font défaut – et la plus belle période de l’année peut vite tourner au cauchemar. Raison pour laquelle une trousse à pharmacie de voyage est indispensable. Comparis vous dit quels médicaments ne doivent manquer en aucun cas.

L’été, le soleil, la plage et la mer : un séjour censé nous procurer la détente peut mettre notre organisme à rude épreuve. Car une alimentation qui change, un climat différent, ainsi que de mauvaises conditions d’hygiène peuvent rendre malade. Cependant, une trousse à pharmacie bien préparée permet généralement de prévenir les cas les plus importants.

Il est vrai que certains médicaments sont moins chers dans d'autres pays. Mais, problème : à l’étranger, beaucoup de préparations sont connues sous un autre nom, voire ne sont pas disponibles du tout. Recourir à une préparation alternative avec d’autres principes actifs peut également s'accompagner d'effets secondaires inattendus. Les contrefaçons de médicaments constituent, elles aussi, un sérieux problème, p. ex. dans le cas des préparations contre la malaria ou des antibiotiques. Et selon le pays de vacances, des barrières linguistiques peuvent par ailleurs compliquer la fourniture en médicaments. 

Plus la destination est exotique, plus la trousse de secours devra être fournie

Lorsqu'on passe ses vacances à un endroit offrant une bonne prise en charge médicale, un assortiment de médicaments de base est généralement suffisant. Pour la plupart, ils font, déjà partie de la pharmacie de la maison et il suffit de les prendre avec soi – en ayant préalablement vérifié la date de péremption. En tenant compte des critères suivants, d’autres médicaments peuvent également être importants :

  • Destination (p. ex. Europe du Sud, tropiques)
  • Transport (p. ex. avion, voiture)
  • Durée du voyage
  • Activités prévues (p. ex. types de sport)
  • Âge des vacanciers (p. ex. enfants, séniors)
  • Maladies actuelles ou chroniques

Affections les plus courantes en voyage 

Les insolations et les maladies gastro-intestinales font partie des dix problèmes de santé les plus courants en voyage.

  • N° 1 : maladies gastro-intestinales
  • N° 2 : rhumes/refroidissements
  • N° 3 : intoxications alimentaires
  • N° 4 : plaies, fractures et entorses
  • N° 5 : mal des transport/mal de mer
  • N° 6 : coups de soleil
  • N° 7 : allergies
  • N° 8 : insolations
  • N° 9 : piqûres d'insecte
  • N° 10 : blessures consécutives à un accident de la route

 

Check-list : les médicaments à glisser dans sa valise

Avant de partir en vacances, mieux vaut être préparé à faire face aux problèmes de santé suivants en emportant les produits indiqués :

Irritations cutanées

  • Soleil (protection solaire indice FPS 30 minimum)
  • Coups de soleil (formules après-soleil)
  • Spray répulsif (anti-insecte Deet ; éventuellement moustiquaire)
  • Piqûres d’insectes (produits apaisants, p. ex. gel, roll-on)
  • Eczémas (crèmes)

Refroidissements

  • Toux (antitussif)
  • Rhume (spray nasal décongestionnant)
  • Maux de gorge (pastilles à sucer)

Problèmes gastro-intestinaux

  • Diarrhée (préparation à base d’électrolytes, probiotique)
  • Constipation (p. ex. laxatifs) 
  • Nausée, vomissements, mal des transports (antinauséeux, antivomissements)

Allergies

  • Réactions allergiques (antihistaminiques, p. ex. spray nasal)
  • Allergie au soleil (p. ex. crème antiallergique)

Contusions et entorses

  • Bombe de froid et pommades (p. ex. crème sport)
  • Compresse chaud-froid (poche de gel)

Douleurs et fièvre

  • Thermomètre
  • Antidouleurs et antipyrétiques (p. ex. paracétamol, ibuprophène)

Problèmes veineux (thromboses), particulièrement sur un vol long-courrier

  • Bas de contention
  • Gel pour les veines
  • Injections d’héparine

Blessures

  • Désinfectant cutané
  • Pommade cicatrisante pour la guérison des plaies
  • Bandages
  • Pincette, ciseaux, pince à tiques, désinfectant mains, gants stériles

Selon les prédispositions individuelles, les activités prévues et la région de destination :

  • Gouttes auriculaires (p. ex. pour la plongée)
  • Gouttes ophtalmiques (p. ex. en cas d’air sec dans la cabine ; gouttes lubrifiantes)
  • Médicaments contre le mal des transports et le mal de mer
  • Médicaments contre le mal de montagne/d’altitude (p. ex. pour une randonnée en haute-montagne)
  • Antibiotiques (en cas de sensibilité particulière, p. ex. infections urinaires ; éventuellement antibiotique à large spectre)
  • Pansements pour les ampoules (randonnées)
  • Kit de secours contre les piqûres de méduses (sports nautiques)
  • Médicaments contre la malaria sur les destinations à risque (traitement de secours)

À ne pas oublier non plus, les moyens de contraception dont le préservatif, seul ou en complément. Pour connaître les autres médicaments importants dans votre cas ou pour la destination de votre voyage, consultez votre pharmacien ou votre médecin de famille. 

Conseil : compte tenu du risque de casse, privilégiez les comprimés ou gélules plutôt que les gouttes ou sirops. Par ailleurs, les suppositoires contre les douleurs ou la fièvre sont moins indiqués pour les voyages que les pommades et les crèmes, car ils peuvent fondre rapidement si la température est élevée et donc être inutilisables. Dans les régions chaudes particulièrement, il est judicieux de conserver sa trousse à pharmacie au frais (p. ex. dans un sac isotherme). 

Vous souhaitez vous constituer une trousse de secours pour le voyage sans alourdir inutilement votre budget vacances avant le départ ? Comparez les prix des médicaments et des génériques sur comparis.ch

Informations en cas de maladie chronique

  • Prévoir les médicaments à prendre régulièrement pour toute la durée du séjour (p. ex. en cas d'asthme, d’hypertension ou de diabète).
  • Emporter une partie des médicaments nécessaires dans le bagage à main. Cela peut être utile en cas de difficultés imprévues ou de perte des bagages.
  • Veiller éventuellement aux moments et aux rythmes d'administration en cas de décalage horaire.

Documents importants (copies)

  • Ordonnances médicales
  • Livret de vaccination
  • Carte d'assurance maladie
  • Passeport-allergie
  • Plan de traitement
  • Justificatifs d'assurance

Numéros d’urgence importants

  • Police, pompiers et secours
  • Assurance maladie à l’étranger
  • REGA
  • Ambassade

Prévoir les vaccins en temps utile

Pensez à vous renseigner sur les maladies infectieuses endémiques (p. ex. malaria, fièvre jaune, hépatite A et B) ainsi que sur les moyens préventifs et sur les vaccins recommandés ou obligatoires. Certains vaccins, n'offrent une immunisation complète qu’après plusieurs semaines. Pour cette raison, pensez à prendre rendez-vous chez votre médecin assez tôt. De plus, il pourra faire le point sur votre immunisation actuelle (p. ex. tétanos, polio). Vous trouverez également des « conseils médicaux aux voyageurs » sur Safetravel.

En cas de doute, consulter un médecin

Malgré une trousse à pharmacie préparée avec le plus grand soin pour le voyage, il peut arriver que les médicaments ne soient efficaces. Dans ce cas, ne laissez pas une maladie vous faire souffrir trop longtemps mais consultez un médecin. Et si vous détenez une bonne assurance maladie pour l’étranger, c'est encore mieux.

Pour finir : si vous devez vous procurer des médicaments à l’étranger, conservez impérativement les reçus et les emballages, que vous pourrez présenter à votre médecin de famille. Il est parfois possible de les envoyer ultérieurement à la caisse maladie.

Avez-vous déjà l'assurance maladie la plus avantageuse ? Faites le point !

 

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Il y a générique et générique
Assuré pour la vie : les 5 principales couvertures pour votre bébé