Le comité consultatif de comparis.ch


comparis.ch opère dans un contexte où la politique et l’administration contribuent fortement à définir les conditions générales – citons à cet effet le secteur de la santé, les télécommunications et sans doute aussi le marché de l'énergie dans un futur plus ou moins proche. Le monde politique traite donc régulièrement de thèmes touchant comparis.ch ou les consommateurs, que ce soit de manière directe ou indirecte.

Les groupes d'intérêts sont très bien organisés, notamment dans le domaine de la santé : industrie pharmaceutique, médecins, pharmaciens, hôpitaux, patients – tous disposent de leur propre association. Toutefois, l'opinion des assurés, qui financent de manière solidaire les prestations médicales, est trop souvent bafouée. comparis.ch entend donc faire valoir le point de vue des payeurs de primes dans le débat public et publie régulièrement des sondages, études et analyses de données sur des thèmes tels que le démarchage téléphonique, les prix des médicaments ou encore les dépenses en primes d'assurances. Les idées d'études ainsi que leurs résultats sont discutées au sein du comité consultatif.

Le comité consultatif débat ouvertement sur des aspects de l'activité présente et future de comparis.ch et lui confère ainsi de précieux repères.

Le comité ainsi que ses membres ont remplissent une fonction consultative. Ils ne sont en aucun cas habilités à représenter juridiquement comparis.ch et ne disposent d'aucune compétence décisionnelle, en particulier en ce qui concerne l'activité, la gestion et la stratégie de comparis.ch. En règle générale, le comité consultatif se réunit quatre fois par an, en début de session, pour une séance d'une demi-journée. De plus, comparis.ch consulte régulièrement ses membres dans le cadre de thèmes d'actualité. L'indemnité s'élève à un montant forfaitaire de 2000 CHF par séance, incluant les travaux préparatifs et ultérieurs ainsi que différentes tâches de conseil entre les sessions.

Membres du comité consultatif de comparis.ch : Joachim Eder, conseiller aux États (PLR, ZG) ; Hannes Germann, conseiller aux États (UDC, SH) ; Franz Grüter, conseiller national (UDC, LU) ; Daniel Jositsch, conseiller aux États (PS, ZH) ; Prof. Dr. Robert Leu, professeur d'économie émérite à l'Université de Berne ; Philippe Nantermod, conseiller national (PLR, VS) ; Gerhard Pfister, conseiller national (PDC, ZG) et Thomas Weibel, conseiller national (PVL, ZH).