Hiver

L’entretien de la voiture en hiver – les bons gestes

CONSEILS
|
Le véhicule a besoin d’un entretien adéquat et ce, tout particulièrement par temps froid et neigeux. Photo : iStock

Qui dit hiver dit froid et neige. Le propriétaire d’un véhicule n’est pas exposé aux dangers de la saison froide uniquement sur la route. Le gel, la neige, mais aussi le sel de déneigement, mettent vraiment le véhicule à rude épreuve. Il existe plusieurs façons de protéger sa voiture de la saison froide. Pour vous éviter à vous aussi de mauvaises surprises, comparis.ch a réuni les conseils les plus importants.

Conseil n° 1 : toujours le bon profil de pneu

Comme constaté dans notre article qui présente la règle d'or « d’octobre à Pâques », les pneus d’hiver ne sont pas obligatoires en Suisse. Pour éviter que votre assureur ne réduise éventuellement ses prestations et surtout pour garantir votre propre sécurité, il est néanmoins recommandé de passer aux pneus d’hiver dès le mois d’octobre. 

Veillez tout particulièrement à la profondeur du profil de vos pneus d’hiver : si elle est inférieure à 4 millimètres, vous perdez les avantages par rapport aux pneus d’été. Dans ce cas, remplacez votre jeu de pneus d’hiver – cela vaut aussi pour les pneus ayant plus de 10 ans.

Conseil n° 2 : comment faciliter le grattage matinal du pare-brise

Règle d’or en particulier en cas de givre sur le pare-brise : mieux vaut prévenir que guérir. Agir préventivement peut faire gagner beaucoup de temps le matin. Si un véhicule reste garé dehors, il faut recouvrir le pare-brise d’une protection prévue à cet effet – ou d’un carton. N’oubliez pas vos balais d’essuie-glace : pour les empêcher de geler pendant la nuit, faites preuve de prévoyance en les décollant du pare-brise ou en les faisant reposer sur un film isolant. 

Si le pare-brise gèle quand même, utilisez un spray dégivrant spécial vitres et la bonne vieille méthode du grattage. Veillez à toujours gratter le pare-brise dans le même sens, ainsi vous risquerez moins de le rayer avec les particules de saleté que vous venez de racler.

On raconte à tort qu’on pourrait utiliser de l’eau chaude au lieu d’un spray. Mais attention : oubliez l’eau chaude – la grande différence de température entraîne une dilatation de la face extérieure du pare-brise et peut provoquer des fissures et des craquelures.

Conseil n° 3 : vitres embuées, brouillard dans la voiture

Le brouillard – tout du moins celui qui sévit à l’extérieur de la voiture – n’est pas toujours responsable d’une mauvaise visibilité en hiver. Tout comme pour le brouillard classique, à l’intérieur aussi l’air chaud et humide est responsable de ce phénomène. Il se condense sur les vitres froides de la voiture et les embue.

Il est donc inutile d’augmenter le chauffage dans l’habitacle. Servez-vous plutôt de la climatisation pour assécher l’air. Au terme d’une brève ventilation (de préférence froide), vous observerez une rapide amélioration. Ayez toujours une voiture sèche, vous diminuerez ainsi le risque d’avoir des vitres embuées – donc décollez toujours la neige de vos chaussures avant de monter en voiture.

Conseil n° 4 : nettoyer sa voiture lorsque la température est négative

Une autre idée fausse circule, selon laquelle on ne devrait pas laver son véhicule lorsque les températures sont négatives, de peur de faire geler l’eau de lavage. Bien au contraire, il faut le laver. Si le sel de déneigement utilisé sur les routes simplifie la conduite en hiver, c’est aussi un farouche ennemi de la peinture de votre voiture. Il ronge la peinture et provoque de vilaines plaques de corrosion. 

Un lavage hebdomadaire de la voiture est donc conseillé aux conducteurs qui parcourent beaucoup de kilomètres en hiver. Vous pouvez recourir au lavage automatique pendant la saison froide. Nul besoin de choisir le programme le plus cher. L’important est de débarrasser régulièrement le véhicule des dépôts de sel et de ne pas manquer le séchage à la fin !

Conseil n° 5 : batterie faible, pas de petits trajets

Le froid met aussi les performances de la batterie à rude épreuve – sans compter que l’hiver, le chauffage et l’éclairage sont particulièrement voraces. Pour qu’une batterie de voiture se recharge d’elle-même en roulant, il faut parcourir une distance minimale de 50 kilomètres. 

Pour éviter tout risque de panne de batterie, il faut éviter les petits trajets et renoncer complètement à de fortes consommations d’électricité comme par exemple le chauffage des sièges.

Conseil n° 6 : patience au démarrage, votre boîte de vitesses vous remerciera

Encore une demi-vérité : l’huile ne gèle pas ! Bien qu’on ne parle pas de point de congélation pour l’huile, celle-ci peut quand même se solidifier. Ce point de solidification est en outre bien inférieur à celui de l’eau par exemple. Le froid a malgré tout d’importantes répercussions sur l’huile du moteur : elle devient épaisse et visqueuse. Il faut donc plus de temps à l’huile pour graisser toutes les pièces requises. Évitez donc de rouler à des vitesses trop élevées durant les premiers kilomètres.

Attention : il ne faut pas pour autant envisager de chauffer son véhicule au point mort, car cela entraînerait une condensation qui, faute d’évaporation, provoquerait une dangereuse émulsion huile-eau, laquelle risquerait de geler rapidement à l’intérieur du moteur. Il en résulterait en outre une production élevée et inutile de gaz d’échappement. 

Conseil n° 7 : le caoutchouc et le froid

Nos lèvres se dessèchent sous l’effet du froid. Nous y remédions à l’aide de sticks hydratants et de baumes pour les lèvres. La situation est quasiment la même pour les joints en caoutchouc de votre véhicule : sous l’effet du grand froid, le caoutchouc craquèle et devient inutilisable. Une action préventive s’impose ici. graissez vos joints avec du suif de cerf, de la glycérine ou – comme pour vos lèvres – enduisez-les de vaseline. 

Une assurance adaptée participe aussi au bon entretien de votre véhicule – tout particulièrement en raison des nombreux risques d’accidents l’hiver. Trouvez l’assurance la plus avantageuse et la mieux adaptée pour votre véhicule et passez l’hiver dans de bonnes conditions et en toute sécurité.